Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

28 novembre 2016

Chronique : Isaac Cole de Cynthia Havendean

Classé dans : Chroniques,Éditions Ediligne,Partenaires — Emilie @ 9 h 26 min

 

14963136_632580286866946_2597869560447474736_n

Titre : Isaac Cole

Auteur : Cynthia Havendean

Date de sortie : 21 Novembre 2016

Prix : 21,95$ (environ 15€) Format Broché

Maison d’édition : Ediligne

Note : 9/10 & 8/10

Résumé :

Lui, c’est Isaac Cole, le garçon le plus détesté de Princeton, au Texas. Avec son attitude arrogante et un caractère violent, il cumule les frasques et les bagarres. Après une absence, Isaac est de retour dans sa ville et dès sa venue, il est ciblé comme étant le suspect principal de la mort d’un lycéen. Elle, c’est Hayley Wheeler, timide, aimé de tous, vie paisible, elle tente de vivre le plus discrètement possible. Mais ça, c’était avant qu’Isaac pose les yeux sur elle. Désormais, il la convoite… Malgré les mises en garde de son copain et de ses amis sur le passé ténébreux du garçon, Hayley fuit secrètement pour le retrouver. Elle voit qu’il est loin d’être ce que tout le monde pense : les rumeurs ont toujours été fausses et elle compte bien le prouver. Seulement, Isaac lui cache quelque chose qui pourrait tout changer…

Avis de #Milie:

J’attendais ce livre avec beaucoup d’impatience et ce pour plusieurs raisons.

 Tout d’abord, car j’aime beaucoup la littérature canadienne et leurs expressions, qui donne un charme fou à la lecture, ensuite parce que faut dire ce qu’il en ai, la couverture et le résumé ça envoie du lourd et surtout grâce aux nombreux avis coup de cœur quasi unanime que j’ai vu passer.

 C’est donc avec l’impatience d’un gosse devant ses paquets de Noël que j’ai attaqué ma lecture.

 Et malheureusement je dois avouer que le début fut assez laborieux j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et à m’y accrocher. Et puis hop d’un coup tout s’accélère et pour moi aussi. Ensuite, il m’a été totalement impossible de lâcher ce livre.

 Pour tout vous dire je l’ai terminé un matin à peine levé, car je ne voulais pas partir au travail sans savoir le dénouement.

Isaac Cole est donc ce que j’aime a appelé un « pestiféré », tout le monde le fuit, les rumeurs vont bon train. Il est le bad boy (et encore le mot est faible) de la ville. Catalogué d’homme dangereux, d’assassin, de violeur et j’en passe. Absent durant un long moment, il sort paraît-il de prison. Un jour son chemin croise celui de Hayley. Une jeune femme « bien sous tout rapport » qui a un petit ami.

Et tout de suite Hayley est très intrigué par Isaac, il lui fait peur, mais elle ne peut pas s’empêcher de s’intéresser à lui. Contrairement aux autres elle pense qu’il n’a pas que du mauvais en lui. Et même si tous le monde essaye de l’en dissuader elle veut creuser le « mystère » Isaac.

Au début j’avais peur de tomber dans l’éternel cliché de la demoiselle fragile qui veut à tout pris sortir la bad boy de ses démons. Et puis mes certitudes sont tombées, l’auteur m’a emmené là où je ne m’y attendais pas du tout.

Les émotions ont fait leurs apparitions, l’action s’en ai mêlé.

Cynthia Havendean nous prouve ici à quel point le jugement des autres peut faire mal, les rumeurs, les « on dit », tout un ensemble qui peut briser toute une vie. Mais heureusement il y a des personnes dans ce monde qui ne s’arrêtent pas à cela.

J’ai été touchée par ce livre qui m’a fait passer par plusieurs stades d’émotion, de la tendresse, de la peur, de la tristesse de la colère, de l’incompréhension et encore bien d’autres. De vraies montagnes russes émotionnelles. La plume de Cynthia est véritablement accrocheuse et émotionnellement intense. En bref malgré le commencement un peu chaotique, je ne regrette absolument pas cette belle découverte, une très leçon de vie que je vous conseil de lire avec des mouchoirs à portée de main.

Avis de #Aurélie

C’est la fin du lycée pour Hayley et ses amies. Son petit ami doit s’absenter quelques jours au début de cet été pour accompagner son père. Il lui a promis qu’ils coucheraient ensemble pour leur première fois à son retour.

La jeune fille décide donc de se changer les idées. Elle achète une voiture, sort avec ses amies et… rencontre le tristement célèbre Isaac Cole, sur son lieu de travail. Une rencontre qui la laisse très troublée.

Le jeune homme a une réputation déplorable auprès des habitants de la petite ville. Les amis de Hayley lui déconseillent de se rapprocher de lui.

Le retour de son petit ami risque de changer la donne, malgré la furieuse attirance qu’éprouvent les deux jeunes gens l’un pour l’autre !

De plus, Isaac cache de lourds secrets à Hayley ce qui risque de changer leurs vies à tout jamais…

Malgré un début de lecture un peu difficile, durant lequel j’ai dû m’habituer à la langue québécoise, mais finalement auquel on s’adapte très rapidement, je me suis plongée avec délectation dans la relation interdite entretenue entre les deux jeunes gens !

Une belle histoire extrêmement touchante, parfois drôle, triste de temps en temps mais tellement empreinte d’amour et de passion véritable, Une sorte de « Roméo et Juliette » moderne.

Ce beau roman m’a tout de même laissé un goût doux-amer quand je l’ai refermé… Mais vous découvrirez cela par vous-même.

 

Nous remercions les Editions Ediligne pour ce service presse.

 

24 novembre 2016

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 3/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 13 h 13 min

51smvwQa1WL

 

Titre : Attractive Bastard 3/6

Auteur : Lisa Swann

Date de Sortie : 28 Novembre 2016

Prix : 2,99€ en ebook

Maison d’édition : Editions Addictives

Note : 9/10

Résumé :

Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »
Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne. 
Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !
Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…
Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

 

Avis :

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec cette série on ne s’ennuie pas.

La découverte de la personnalité et du passé de Jez et Eddie, se fait lentement mais sûrement. J’avais peur que cela rende l’histoire répétitive et un peu lente, mais pas du tout ; au contraire, elle n’en est  que plus addictive.

On continue donc à s’entourer de mystère, à suivre Eddie et sa manie de se mettre dans des situations rocambolesques.

Et c’est avec plaisir qu’on découvre de plus en plus Jez. Alors, même s’il m’arrive encore de vouloir l’étrangler, il se fait doucement une place dans mon cœur.

J’aime vraiment beaucoup le choix de l’auteur qui laisse planer le mystère au-dessus des personnages, mais qui nous embarque dans des situations à nous faire perdre la tête.

En bref une histoire captivante, attachante, hot et qui vaut le détour.

Merci à Carole et aux Editions Addictives pour ce service presse

#Milie

23 novembre 2016

Chronique : Le sauveteur de touristes de Eric Lange

Classé dans : Chroniques,Éditions Taurnada,Partenaires — Emilie @ 11 h 21 min

12313559_432237190306780_6931664594741394159_n

 

Titre : Le sauveteur de touristes

Auteur : Eric Lange

Date de Sortie : 10 Février 2015

Prix : 4.99€ en ebook

Maison d’édition : Editions Taurnada

Note : 8.5/10

Résumé :

Je suis le sauveteur de touristes. C’est mon métier, une sorte de détective privé ne travaillant que sur des affaires de touristes en perdition. Les cas les plus courants sont les emprisonnements pour trafic et consommation de drogues illégales, mais les plus intéressants sont les disparitions, volontaires ou non. 
Cette histoire est celle de ma première enquête. Elle m’entraîne à New York, Bangkok, Goa, Tanger et Alice Springs, à la recherche d’Émilie. Émilie, la fille qui peut détruire notre monde. Si elle le veut.

 

Avis :

Tom Harlem, ancien journaliste français, pointe au chômage après avoir frappé son patron. Mais très rapidement une opportunité s’offre à lui. Une mission très spéciale : enquêter sur la disparition d’Emilie une riche héritière.

Avide de sensations, de voyages, Tom accepte cette mission. Nous voilà donc embarqué aux quatre coins du monde, avec un personnage simple, ouvert d’esprit et d’une efficacité redoutable. Alors attachez vos ceintures et c’est parti.

L’auteur nous pose les bases de l’histoire sans trop en faire, one ne croule pas sous les détails et descriptions inutiles, j’adore ça. On voit qu’Éric Lange sait de quoi il parle, les escapades qu’il nous offre sont enrichissantes, apportant un savoir culturel supplémentaire.

Un thriller incroyable, on se prend au jeu, j’ai vraiment eu l’impression de faire moi aussi cette enquête.

Mais l’auteur ne se contente pas seulement de cela, il pointe aussi des sujets encore sensibles et même parfois tabou. L’avancée technologique, la manipulation que nous subissons.

En bref ce roman nous plonge dans une enquête intéressante, aux décors multiples, nous faisant découvrir l’Inde, l’Australie, la Thaïlande et j’en passe.

Eric Lange m’a également offert une belle remise en question sur le monde et ces idéologies.

N’hésitez pas à partir à l’aventure avec ce roman qui vous captivera et vous fera voyager à bien des égards.

Merci à Joël et aux Editions Taurnada pour ce service presse.

 

#Milie

21 novembre 2016

Chronique : Corps impatients Bonus de Emma M.Green

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 10 h 40 min

 

15175459_10211971339625682_996542819_n

Titre : Corps Impatients Bonus

Auteur : Emma M.Green

Date de sortie : 21 Novembre 2016

Prix : Gratuit sur le site Addictive

Maison d’édition : Éditions Addictives

Note : Non noté

Résumé :

La Fille aux yeux noirs
Bonus exclusif : découvrez un chapitre inédit de Corps Impatients, d’Emma M. Green !
Vous avez adoré le premier tome de la série Corps Impatients, d’Emma M. Green ? Vous voulez en savoir plus sur les débuts de la relation entre Thelma et Finn ?
Pour prolonger l’aventure, découvrez en exclusivité le chapitre inédit « La Fille aux yeux noirs » et vivez la scène à travers les yeux de Finn !
Profitez-en c’est cadeau !

Avis :

Si vous avez bien suivi vous savez que j’ai eu un gros coup de cœur pour Corps Impatients. Alors ce matin, quand j’ai vu qu’un chapitre bonus était dispo, j’étais obligé de sauter dessus.

Dans ce bonus nous allons revivre la rencontre entre Finn et Thelma tel qu’elle à été ressenti par notre séduisant professeur.

Et je dois dire que je ne pensais pas cela possible, mais je suis encore plus tomber amoureuse de lui.

On apprend ainsi à le connaitre un peu plus, on ressent ce côté humble et joueur qui lui va si bien. Mais c’est dur car du coup on à encore plus envie de lire ce spin-off qui peu après la sortie de l’intégrale est déjà un livre que j’attends de pied ferme.

Finn est décidément un homme auquel on s’attache à vitesse éclaire et ce bonus n’a fait que me conforté dans le fait que ce personnage est tout simplement sexy, hot, simple, en gros tout simplement parfait.

Si comme moi McLove vous manque déjà, allez dévorer ce bonus sans hésiter.

Une nouvelle fois bravo à Emma M.Green qui on peut le dire sait nous faire saliver chaque fois un peu plus

#Milie

16 novembre 2016

Chronique : En finir avec Monica de Candace Bushnell

Classé dans : Chroniques,Éditions Albin Michel,Partenaires — Emilie @ 21 h 42 min

en-finir-avec-monica-781921-264-432

 

Titre : En finir avec Monica

Auteur : Candace Bushnell

Date de Sortie : 1 Juin 2016

Prix : 20,90€ format broché

Thème : Chick Lit

Maison d’édition : Albin Michel

Note : Abandon

Résumé :

Pandy Wallis est l’auteur d’une série de romans autour de la vie d’une jeune femme à Manhattan. Son héroïne, Monica, est partout : à la télé, sur de gigantesques affiches publicitaires, dans la presse, les réseaux sociaux… le public l’adore ! Et son éditeur est de plus en plus impatient de recevoir la suite de ses aventures, ce qui arrangerait aussi le dernier mari de Pandy, endetté jusqu’au cou pour financer son restaurant à Las Vegas ! Mais Pandy a d’autres projets beaucoup moins lucratifs : elle veut publier un roman historique sur son ancêtre Lady Wallis. Pourra-t-elle échapper à l’ombre de Monica ?

Après l’explosion de son mariage, Pandy réalise soudain qu’elle tient enfin l’opportunité de démarrer une nouvelle vie.

Mais avant, il faudra qu’elle se réconcilie avec son ex-meilleure amie, l’actrice qui interprète le rôle de Monica à l’écran – et qui a de bonnes raisons de ne pas vouloir que Pandy renonce à son héroïne !

Candace Bushnell, au sommet de sa forme, dévoile avec humour et ironie les dessous du monde des célébrités.

 

Avis :

Tout commençait super bien. On débarque dans la vie de Pandy Wallis écrivain d’une saga à succès, adaptée au cinéma. L’héroïne de cette saga, Monica, est parfaite en tout point et commence à prendre trop de place dans la vie de Pandy. 

Elle en a marre qu’on l’identifie uniquement avec Monica. Elle veut prouver qu’elle est capable d’écrire autre chose. Elle veut donc se lancer dans un projet, mais les habitudes ont la dent dure et cela va être dur de ne plus penser à Pandy sans l’associer uniquement à Monica. 

 Ce livre m’a plu de suite de par son résumé. Je m’attendais à une superbe histoire pleine de pep’s, déjanté et rafraîchissante. 

 C’est bien ce que j’ai retrouvée au début. L’insouciance, la fiesta entre copines à refaire le monde, les excès en tout genre. 

 Cela commençait vraiment fort, très rafraîchissant j’ai beaucoup ri et je commençais à m’identifier aux personnages. 

 Malheureusement petit à petit le soufflé retombe, tout cela devient vite redondant, les mêmes clichés et c’est vite caricaturale. Pourtant, l’histoire à tous pour plaire, une trame sympa qui donne envie, un décor de rêve, des héroïnes qui donnent la pêche. 

Mais voilà pour moi la sauce n’a pas prise. Je me suis forcée et je n’ai pas pu aller plus loin que la moitié. 

 La plume de l’auteur est néanmoins très agréable à lire. Elle nous embarque facilement dans la décadence de ses héroïnes. 

 Malgré tout, ce mélange n’a pas fonctionné avec moi et c’est donc conclu par un abandon. 

 Merci aux Éditions Albin Michel pour ce service presse 

#Milie

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 2/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 16 h 52 min

attractive-bastard---tome-2-844113-264-432

Titre : Attractive Bastard 2/6

Auteur : Lisa Swann

Date de sortie : 7 Novembre 2016

Prix : 2,99€ en ebook

Maison d’édition : Editions Addictives

Note : 9,5/10

Résumé :

« Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »
Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne.
Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !
Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…
Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

 

Avis :

Le premier mot qui me vient à l’esprit à la fin de ce second épisode est sans conteste : Frustration

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Eddie, mais mes retrouvailles avec Jez étaient un peu plus tendues.

Dans cet épisode, nous découvrons une nouvelle facette d’Eddie. Bouleversante,  on découvre petit à petit, les secrets qui la hantent. Cela m’a prise aux tripes de la voir si en proie aux doutes, perdre de sa superbe et voir faiblir sa confiance en elle.

Jez quant à lui commence à faire sa place dans mon cœur. Comme pour Eddie, on apprend par brides quelques infos les concernant. J’ai aimé entr’apercevoir Jez qui s’ouvre un peu plus.

Nous allons aussi faire la connaissance de Maly, l’associé de Jez. Un homme qui a l’air d’un sacré manipulateur, trafics en tous genre, il se range incontestablement dans la catégorie bad boy. Je n’accroche pas encore spécialement avec lui.

Dans ce second épisode, l’auteur continue à nous entourer  de mystères, mais on arrive tout de même à glaner quelques informations. Les pages se tournent avec une facilité déconcertante. On prend plaisir à suivre Jez et Eddie dans cet univers de la nuit où le désir prend une grande place.

Une nouvelle fois l’auteur nous captive au-travers de ses personnages et de leurs histoires. Et la fin est juste…. non Eddie tu ne peux tout simplement pas faire ça. Il me tarde de lire le troisième épisode.

Merci à Carole et aux Editions Addictives pour ce service presse

#Milie

14 novembre 2016

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 1/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 15 h 27 min

 

Attractive Bastard - Vol. 1

 

Titre : Attractive Bastard 1/6

Auteur : Lisa Swann

Date de sortie : 17 Octobre 2016

Prix : gratuit en ebook

Maison d’édition : Addictives

Note : 9/10

 

Résumé : 

« Règle n° 1 : transgresser toutes les autres règles. »

« Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »

Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne.

Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !

Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…

Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

Avis :

Eddie rêve de devenir cinéaste, mais voilà la pauvre essuie refus sur refus. Elle à de plus en plus de mal à le digérer. Venant d’un milieu assez aisé, ses parents menacent de lui couper les vivres si elle ne se range pas et qu’elle ne trouve pas un mari bien comme il faut. Cerise sur le gâteau, ses deux frères sont également sur son dos pour qu’elle reprenne sa vie en mains.

 Habitué aux excès en tout genre, elle va, lors d’une soirée dans un club branché, faire la connaissance de Maryam et Jez. Une nouvelle expérience palpitante va alors s’ouvrir à elle et lui offrir une nouvelle fois, l’occasion de repousser ses limites.

Pour le moment Eddie est une femme que j’apprécie, elle ne se laisse dicter sa conduite par personne. Elle veut simplement profiter de la vie. Bon j’avoue que malgré tout je trouve cela dommage qu’elle le fasse en tombant à ce point dans l’excès de sexe, drogue et alcool, mais qui sommes nous pour juger?

Je pense que Maryam va tenir une place importante dans cette histoire, seulement pour le moment je reste sur la réserve avec elle. Sûrement que je suis plus prudente qu’Eddie qui elle n’a pas l’air de se méfier une seule seconde. Maryam est le genre de femme qui peut faire beaucoup de mal autour si elle se révèle être une manipulatrice, mais elle pourrait être une véritable bonne fée si ses intentions envers Eddie sont sincères. A voir donc par la suite ce qu’elle nous réserve.

Jez, alors pour le moment je ne l’aime pas. Il me parait être un énorme manipulateur, arrogant, bourré aux as, prêt à tout pour obtenir ce qu’il faut. D’une froideur hallucinante, son seul point positif pour l’instant c’est que mon dieu il est sexy à souhait et torride comme jamais. Je l’attends au tournant car il ne m’inspire aucune confiance.

Ce premier épisode m’a plu, l’auteur donne réellement envie de lire la suite, je pense que cela est dû au mystère qu’elle laisse planer au-dessus de ces personnages.

Le décor se pose doucement, l’histoire également, mais pas les protagonistes. Ce qui apporte une touche de piment et nous accroche pour lire le second épisode, ce que je vais faire au plus vite.

La plume de Lisa Swann est très agréable, fluide et OMG les scènes de sexe sont hot à souhait, malgré que je ne le porte pas dans mon cœur (pour le moment) je sens que Jez va faire cramer plus d’une petite culotte.

Je remercie Carole et les Editions Addictives pour ce service presse.

#Milie

12 novembre 2016

Chronique : Le syndrome du papillon de Maxence Fermine

Classé dans : Chroniques,Éditions Michel lafon,Partenaires — Emilie @ 15 h 33 min

418MwkJ-jKL._SX314_BO1,204,203,200_

 

Titre : Le syndrome du papillon

Auteur : Maxence Fermine

Date de Sortie : 13 Octobre 2016

Prix : 16.95€ format broché

Thèmes : Maladie – Romance – Psychiatrie – Adolescence

Maison d’édition : Michel Lafon

Note : 6.5/10

Résumé :

Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un adolescent comme les autres. Atteint d’un mal étrange, le syndrome du papillon – il est incapable de faire des choix –, il est interné en hôpital psychiatrique après avoir voulu sauter d’une fenêtre du lycée.

Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est justement dans cet établissement pourtant réputé difficile qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts perçants, gothique et lunaire, qui ne s’intéresse qu’aux génies.

Hugo tombe aussitôt sous son charme et, grâce à sa compagnie, reprend peu à peu goût à la vie.

Mais un jour la jeune fille quitte l’hôpital sans laisser d’adresse, et Hugo décide de la retrouver coûte que coûte. S’ensuit alors une folle odyssée dans Paris, à la recherche de cette fleur sauvage qui a su apprivoiser son cœur.

 

Avis :

Hugo est interné à Graceland suite à sa menace de sauter par la fenêtre du troisième étage de sa classe. Dépressif, il s’avère également qu’il découvre qu’il est atteint du « syndrome du papillon ». Une maladie que je ne connaissais pas du tout et qui je trouve peut s’avérer très handicapante. Un personnage un peu trop caricaturé sur son côté ado et son fatalisme je trouve.

Un jour il va rencontrer Morgane, une jeune fille singulière que j’ai beaucoup aimée. Elle est fascinée par tous les génies de notre histoire. Là encore, j’ai appris beaucoup de choses concernant ces têtes pensantes et la maladie « d’Asperger ». Elle va totalement envoûter Hugo et elle a, je l’avoue, eu ce même effet sur moi. Impressionnante par son savoir et son caractère vif qui tire Hugo vers le haut.

Deux personnages très différents, mais avec une belle alchimie. Tous les deux fragilisés par leurs internements et leurs maladies, chacune de leurs rencontres les rapproches un peu plus.

J’ai eu un peu de mal au début avec ma lecture qui a un langage très « parlé » et où le personnage d’Hugo m’a paru trop exagéré. Je l’ai posé à deux reprises, puis à la troisième je me suis dit qu’il fallait coute que coute que je le finisse.

Malgré que ce ne soit pas une lecture qui m’a transporté, elle m’a apprise beaucoup de choses. Les différents clins d’œil aux auteurs pour ado (Burton par exemple) étaient sympathiques et parleront sûrement à cette jeunesse souvent difficile à cerner.

Je ne connaissais pas cet auteur et je ne pense que je lirais un autre de ces livres.

Malgré un résumé intéressant et une couverture que j’aimais beaucoup, pour moi le contenu n’a malheureusement pas été à la hauteur de mes attentes. Les longueurs et les écarts durant le récit ne m’ont pas permise de m’accrocher plus que cela. Une écriture et une histoire simple qui je pense plaira aux adolescents.

En bref, un avis assez mitigé pour un young adult agréable à lire, qui traite le mal être des adolescents, mais aussi des troubles psychologiques intéressants à découvrir

Merci à Camille et aux Editions Michel Lafon pour ce service presse

#Milie

10 novembre 2016

Chronique : Seduced in the Dark de CJ Roberts

Classé dans : Chroniques,Éditions Pygmalion,Partenaires — Emilie @ 10 h 07 min

 

seduced in the dark ygmalion

Titre : Seduced in the Dark

Auteur : CJ Roberts

Date de sortie : 8 Juin 2016

Prix : 16€ format Broché

Maison d’édition : Pygmalion

Note : 10/10

 

Résumé :

« Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours. Je veux partir d’ici, Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

Avis :

coupdecoeur

Le premier tome de cette saga étant assez violent, cruelle et avouons-le assez difficile psychologiquement, je m’attendais à une suite tout aussi dur. Mais CJ Roberts m’a là encore, totalement épaté.

Après que Caleb ai sauvé Livvie in-extrémis d’un viol et d’une mort certaine, il garde à l’esprit sa vengeance initial, malgré ce qu’il ressent pour elle, il est pour lui inenvisageable de na pas mener à terme son plan afin de venger Rafid.

On retrouve donc Livvie, dans un hôpital psychiatrique, où elle va subir de nombreux et longs interrogatoires par le FBI, afin de démanteler ce réseau. En découle donc, un récit très poignant afin de prouver qu’elle ressent de réels sentiments pour Caleb et que ce n’est pas uniquement une illusion de son cerveau. Faisant au mieux pour donner des preuves aux agents et les aider mais aussi pour leur démontrer la valeur de ses sentiments et la vraie face de Caleb.

Un récit qui m’a bouleversé à bien des égards. La douleur que l’on ressent en découvrant les sévices qu’a subit Livvie, les émotions intenses et contradictoire que l’on ressent quand on découvre l’ampleur des sentiments de l’un et de l’autre.

Dans ce tome nous allons également découvrir le point de vue de Caleb, et j’avoue que c’est une chose que j’attendais, on découvre ce qu’il l’a rendu tel qu’il est aujourd’hui, les atrocités qu’il à vécu. Cela rend son personnage beaucoup plus attachant et on comprend beaucoup mieux certains de ces réactions.

CJ Roberts nous fait littéralement une fois de plus sortir des sentiers battus, elle pousse ses personnages dans leurs derniers retranchements et nous avec.  Cette saga est unique en son genre, et l’auteur arrive à nous manipule à chaque page tourné. One ne s’attend à rien de ce qui se déroule sous nos yeux. Sa plume incroyable arrive à nous donner chaud lors des scénes torrides, et nous fait pâlir de peur et pleurer de détresse la page suivante.

Une saga qui c’est sûr marquera les esprits, les sentiments que CJ Roberts nous fait ressentir sont totalement incroyable, les pages se tournent toutes seules, c’est pire qu’un grand huit ou des montagnes russes. Je me suis même vu me détester à éprouver certaines émotions.

Une chose est sur cette saga risque de marquer les esprits pour tout un tas de raison.

J’avais eu un peu de mal à me plonger dans le premier, beaucoup plus noir, mais ici même si les émotions sont tout aussi dures et que nos nerfs sont mis à rude épreuve, l’addiction c’est faite tout de suite. Cette saga risque fort de s’installer dans mon top Ten.

Merci aux Editions Pygmalion pour ce service presse époustouflant.

9 novembre 2016

Chronique: Wonderland de Jennifer Hillier

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Emilie @ 15 h 47 min

51yO5ih4MIL

 

Titre : Wonderland

Auteur : Jennifer Hillier

Date de Sortie : 3 Novembre 2016

Prix : 19.95€ en format broché

Thème : Thriller

Maison d’édition : Hugo &Cie collection Thriller

Note : Abandon

Résumé :

Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des États-Unis. 
Mais quand des employés du parc d’attraction qui fait la fierté de la ville, Wonderland, disparaissent les uns après les autres, elle comprend que le parc est loin d’avoir livré tous ses secrets. 
Et qu’elle a peut-être jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles.

 

Avis :

Ce livre avait tous pour me plaire, une couverture flippante à souhait, un résumé qui donne envie, un ensemble qui me prévoyait donc un super moment de lecture.

Malheureusement ce fut une amère déception pour moi. J’ai dans un premier temps eu beaucoup de mal avec le point de vue utilisé. En effet l’auteur à fait le choix de non seulement utilisé la troisième personne, mais en plus de nous donner le point de vue d’un personnage différent à chaque chapitre.

Cela n’a malheureusement pas fonctionné ce coup-ci avec moi. J’ai déjà lu des livres utilisant ce type de narration qui m’avait plus, mais là je n’ai pas réussi à suivre, trop de mélange dans les personnages, il arrivait même que je sois perdu et ne sache plus quel personnage était en train de parler.

L’histoire en elle-même était vraiment intrigante, on commençait dès le début avec  un meurtre, une disparition, ce qui promet une belle enquête sous fond de parc d’attraction. Cela n’a malheureusement pas pris, même si je meurs d’envie de savoir le dénouement de tous cela, je n’ai pas pu aller jusqu’au bout. Je n’arrivais jamais à lire plus de 3-4 pages à chaque fois que j’ouvrais mon livre. Je sens bien que chaque personnage nous cache un petit quelque chose, mais la lourdeur de la narration et la lenteur de l’histoire à décoller a eu raison de moi.

Peut-être un jour je lui redonnerais une seconde chance, mais ce coup-ci je n’ai pas pu aller jusqu’au bout.

Merci à Magali et Déborah de Hugo &Cie pour l’envoi de ce service presse.

 

 #Milie

12345...23
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes