Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

3 mars 2016

Chronique : Laurel Heights, Tome 1 : Enquête à Laurel Heights

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 18 h 18 min

laurel-heights,-tome-1---enquete-a-laurel-heights-727034-250-400

Titre : Laurel Heights, Tome 1 : Enquête à Laurel Heights
Auteur : Lisa Worrall
Date de sortie : 20 Novembre 2015 
Thèmes : Suspense, Policier, Roman m/m
Prix : 5€99 Format Kindle
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 9/10

Résumé : 


Les inspecteurs Scott Turner et Will Harrison sont envoyés en mission d’infiltration après un apparent meurtre/suicide à Laurel Heights, une communauté exclusive gay.

Les deux agents encore dans le placard pourront-ils cacher leur attirance l’un pour l’autre alors que chacun croit que son partenaire est hétéro ?

Et y a-t-il un tueur parmi eux qui attend de réclamer sa prochaine victime ?


Mon avis : 

Scott Turner et Will Harrison sont deux flics bien différents (en tout cas c’est ce qu’ils s’imaginent). Ils ne se supportent pas et ne peuvent pas s’empêcher de se chambrer.

Scott est hostile à toute forme d’engagement, il aime les nuits de débauche, se vante de ses conquêtes et il considère Will comme un coincé. Le stéréotype du mec qui habite en banlieue dans une belle petite maison avec la femme de la photo qui trône sur son bureau.

Will, quant à lui, méprise les hommes imbus de leur personne comme Scott. Entre eux, les vacheries fusent et pour compter les points, il y a leurs coéquipières respectives, Grace et Julie, qui sont plus qu’amusées par ce qui se passe sous leurs yeux.

Mais un double homicide va les pousser à infiltrer la communauté gay de Laurel Heights. Ils devront se faire passer pour un couple, donc se toucher, se câliner et s’embrasser en public.

Si de leur côté Grace et Julie jubilent, Will et Scott, quant à eux, flippent. Sans le savoir, ils vont se poser les mêmes question s: vont-ils réussir à cacher leur vraie nature l’un à l’autre ? Comment Scott va-t-il pouvoir rester de marbre quand les mains, la bouche de Will vont se poser sur lui ? Et Will se demande s’il réussira à garder le contrôle en passant ses nuits aux côtés de l’homme qui pourrait l’aider à sortir du placard.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec ces deux hommes on n’a pas le temps de s’ennuyer. Dans leur histoire se mêlent humour, peur, tendresse et sexe torride. Une liaison émouvante avec deux hommes attachants réunis par la même peur du regard des autres et du jugement.

L’enquête, quant à elle, est intrigante, remplie de suspense. Combien de fois j’ai cru tenir le nom du coupable, avoir trouvé le mobile. Et puis BIM, ah ben non je me suis trompée, donc c’est lui. Eh ben non, toujours pas. J’ai cru devenir folle. L’auteur m’a menée en bateau sur l’identité du coupable du début à la fin, brouillant les pistes avec brio.

En bref, prenez deux flics qui se mentent à eux-mêmes, un homicide dans une communauté gay, envoyez nos gaillards en infiltration, secouez le tout et vous obtenez une nouvelle série M/M mêlant suspense, action, sentiment et sexe.

Lisa Worrall a trouvé la recette pour attiser la curiosité du lecteur, le tenir en haleine du début à la fin et l’émouvoir avec une histoire d’amour merveilleuse.

J’attends avec impatience le second tome qui, j’en suis sûre, ne me décevra pas. Lisa Worrall a du talent pour nous rendre accro.

Merci à Juno Publishing  pour ce service presse.

Juno Publishing France

 #Milie 

1 janvier 2016

Chronique : Une seule rose noire

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 17 h 10 min

une-seule-rose-noire-678135-250-400

Titre : Une seule rose noire

Auteur : Iyana Jenna
Date de sortie : 11 Septembre 2015 
Thèmes : Homosexualité, Policier, Suspense
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 8,5/10

Résumé : 


Lorsque l’acteur Sean O’Reilly reçoit un bouquet de fleurs contenant une seule rose noire sur le plateau, il suppose qu’il provient de son petit ami Nate. Mais ce n’est pas le cas. Les bouquets continuent cependant à arriver, chacun avec une rose noire dans sa composition. Bientôt, d’autres choses arrivent aussi, comme des photos et un enregistrement de la voix de Sean. Alors que le nombre de fleurs s’amenuise à chaque bouquet, Sean commence à s’inquiéter qu’elles représentent une sorte de compte à rebours… mais dans quel but ?

Gene Scott est un fan et adore Sean. Il a un blog dédié à l’acteur sur lequel il écrit tous ses fantasmes. Il veut que Sean lui appartienne, seulement à lui, et il ferait n’importe quoi pour que l’acteur soit à lui. Il n’arrive pas à accepter que Sean ait un petit ami. Nate pourrait tout aussi bien ne pas exister.

Malgré l’augmentation de la sécurité et tous les efforts pour le protéger, Sean disparaît, et Nate a l’impression que son monde s’est écroulé. Lorsque la réponse de la police est trop lente pour lui, Nate obtient de l’aide de son producteur et de son garde du corps pour retrouver Sean.

Va-t-il réussir à retrouver son amant avant que Sean disparaisse à jamais ? Ou Gene obtiendra-t-il à la place ce dont il a toujours rêvé, faire de Sean l’amour de sa vie ?


Mon avis : 

Sean O’Reilly est l’acteur incontournable du moment, en couple avec le célèbre Nate Matthews, il est au sommet de sa carrière. Un soir en rentrant d’un tournage, il découvre un énorme bouquet de roses rouges avec en son centre une unique rose noire… Qui a bien pu les lui envoyer ?

 

L’acteur commence à sombrer dans une tourmente qui va le rendre quelque peu parano. Qui pourrait bien être l’investigateur de ces bouquets mystérieux, alors même qu’ils arrivent de moins en moins fournis ? Sean est à la merci d’un cinglé qui n’a aucune limite… Et qui ne tardera pas à le faire disparaître sans laisser aucune trace…

 

Nate se lance alors dans une course folle afin de retrouver son amant tout en mettant enfin la main sur celui qui a osé terroriser sa moitié et la lui volé.

 

Une romance M/M qui se lit facilement. Il a fait mouche en une soirée, une histoire avec une intrigue assez bien menée même si je n’aurais pas dit non à 15 pages de plus pour la suite du développement de Sean et Nate.

 

Un livre à lire pour passé un agréable moment d’évasion.

Merci aux Editions Juno Publishing pour ce service presse.

Juno Publishing France

 

#C 

18 décembre 2015

Chronique : Une pause hors du temps

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 9 h 17 min

une-pause-hors-du-temps-679467-250-400

Titre : Une pause hors du temps
Auteur :
Tamara Allen
Date de sortie :
11 Novembre 2015 
Thèmes :
Suspense,HomosexualitéEnquête criminelle
Prix : 20€ Format Broché
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 8,5/10

Résumé : 

L’agent du FBI Morgan Nash est en mission à Londres où son affaire tourne mal et il se trouve à quelques instants de prendre une balle dans le cœur en poursuivant un suspect. Mais le destin a d’autres plans : Morgan perd connaissance… et se réveille en 1888. Chargé de répertorier les manuscrits anciens au British Museum, Ezra Glacenbie a attiré accidentellement Morgan hors du vingt et unième siècle – des vacances impromptues qui pourraient devenir permanentes pour Morgan, si les deux hommes n’arrivent pas à localiser le grimoire qu’Ezra a utilisé.

La quête de Morgan pour rentrer chez lui est entravée par son irrésistible tentation d’enquêter sur le tueur en série le plus célèbre de l’histoire. Mais dans le Londres victorien répressif, la romance inattendue qui fleurit entre Morgan et Ezra devient la complication la plus dangereuse de toutes.

Mon avis : 

Quand Morgan, ce sexy flic américain, se retrouve propulsé dans un Londres ancien où sévit l’horrible Jack L’éventreur, il ne pense pas aux horreurs qui vont lui tomber dessus.

Morgan est un flic propre sur lui, au caractère tenace, avec des nerfs d’acier. En gros, presque rien ne peut faire flancher cet homme, à moins qu’un jeune médium londonien soit dans la même pièce …

Ezra, le médium tendre et borner, prêt à tout pour aider son amant dans sa folle enquête contre le tueur en série qui terrorise Londres, mettra les nerfs a vif de notre inspecteur.

 

Alors là, j’avoue que j’avais hâte que les choses sérieuses entre eux commencent, punaise ils se sont tournés autour pendant trop longtemp. .. De l’action ne leur ferait pas de mal !!!

 

En bref, j’ai passé un bon moment pendant ma lecture, l’écriture de l’auteur est posée sans être étouffante, les descriptions sont bien sans paraître lourdes, la romance et l’enquête sont très homogènes. J’ai néanmoins par rapport à d’autres eu un moment d’adaptation, surtout après le retour dans le temps, les 100 premières pages furent laborieuses à lire. Lorsque celles-ci sont passées, les autres ont défilés sous mes yeux sans que je ne voie la fin arriver.

Un roman qui détend et que je conseille de lire emmitouflé dans un plaid avec un bon chocolat chaud pour en apprécier toutes ses qualités.

 

Merci aux Editions Juno Publishing pour ce service presse.

 

#C

 

 

Chronique : La vieille buvette

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 9 h 03 min

la-vieille-buvette-678501-250-400

Titre : La vieille buvette
Auteur : Lee Brazil
Date de sortie : 9 Septembre 2015 

Thèmes : Nouvelles M/m,  Amour De Jeunesse
Prix : 2€99 Format Kindle
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 6,5/10

Résumé : 

Matt et Sam, d’anciens colocataires d’université, ont un passé ensemble. Une rencontre fortuite dans la rue pourra-t-elle donner une seconde chance à l’amour ?

Il y a des années, le monde de l’étudiant en art, Matt Gilray, s’est écroulé lorsque son amant, Sam, l’a rejeté dans leur endroit de prédilection. Il a depuis passé les années à apprendre à devenir un homme d’affaires et un artiste, ainsi qu’à oublier une histoire d’amour qui lui a apporté en définitive plus de douleur que de joie. 
La prise de conscience de dernières minutes de Sam Balantyne que son copain de baise d’université s’était transformé en un amant ne fut pas suffisante pour arrêter l’étudiant têtu de poursuivre ses rêves. Quand ses ambitions stagnent, Sam retourne chez lui et achète la buvette abandonnée où ils avaient l’habitude de traîner. Il ne cherche pas une deuxième chance ; il veut simplement profiter de ses souvenirs. 
En se ‘libérant de toutes attaches pour poursuivre ses rêves’, Sam les a-t-il ternis au-delà de la rédemption ?

Mon avis : 

Une romance M/M sympa à lire pour passer un bon moment. Malheureusement, pour moi, la magie n’a pas opéré. C’est une nouvelle donc l’histoire est courte, sauf que le déroulement est trop rapide.

 

On suit l’évolution de Sam et Matt, « copains de baise » à l’université, qui se retrouvent des années plus tard. J’ai trouvé cela dommage que même si c’est une nouvelle, les sentiments et le déroulement n’aient pas été approfondis.

 

On n’a pas le temps de s’attacher, je n’ai pas réussi à intégrer leurs univers et leurs histoires. Malgré tout, la plume de l’auteur rend notre lecture fort agréable.

 

En bref, j’ai passé un bon moment de détente. Une histoire courte, sympa, mais qui à mon humble avis aurait mérité un peu d’approfondissement. Une nouvelle n’empêche pas de rentrer plus en profondeur dans les sentiments, et là pour moi c’est ce qui m’a cruellement manqué. Je n’ai pas réussi à m’attacher ni à ressentir l’histoire.

 

Je remercie Juno Publishing pour ce service presse.

 

#Milie 

13 novembre 2015

Chronique : Tu es ce que tu es

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 8 h 59 min

tu-es-ce-que-tu-es-678140-250-400

Titre : Tu es ce que tu es
Auteur : Erin E. Keller
Date de sortie :  28 Août 2015 
Thèmes : Littérature gay et lesbienne &  Amour
Prix : 15€ Format Broché
Maison d’édition : Juno Publishing

Note : 8,5/10

 

Résumé :

 

Alex parcourt la route de sa vie, apparemment sans aucun détour. Il a un travail, des amis, un bel appartement et une petite amie qui répond à ses besoins. Une vie calme vécue sur une route calme.
Mais quand Daniel se présente à sa porte, Alex rencontre la première secousse – qui se révèle être plus comme un tremblement – sur son chemin.
Daniel est un homme magnifique, chaleureux, affectueux, celui qui va forcer Alex à faire face à quelque chose qui est arrivé il y a des années, quelque chose qui lui a fait prendre la route la plus sûre de la vie. Avec Daniel, il se rend finalement compte qu’il a mis sous clé sa vraie personnalité et il commence la partie la plus difficile de son voyage – celle qui pourrait le conduire à Daniel et au bonheur.

 

 

 

Mon avis :

 

 

 

Quand Alex, un vendeur en animalerie, ouvre la porte de son appartement ,qu’il partage avec ses deux meilleurs amis et colocataires, il ne se doute pas une seconde que le charmant homme qui se trouve de l’autre côté de cette porte va fracturer la vitre qui l’entoure.

Daniel, professeur et récemment séparé d’un homme qui a partagé un moment sa vie, ne s’attendait pas en sautant sur l’occasion d’une nouvelle colocation à avoir un coup de foudre pour l’un de ses nouveaux colocataires.

Entre les deux hommes, l’amitié n’a pas de suite été toute joyeuse : Alex était froid, sec et méchant à l’égard du professeur, l’homosexualité de celui-ci le troublait et l’énervait.

Je trouve Daniel tout simplement torride, en plus d’avoir une musculature de rêve, il n’hésite pas à mettre les points sur les I avec Alex puis arrive tout de même à créer une amitié presque durable avec lui qui ne semblait pas le porter dans son cœur.

Alex m’a vraiment attendri malgré son caractère pourri et ses méchancetés du début, quand on comprend pourquoi il a ce poids sur la poitrine, on ne peut que lui pardonner. Il refoule des souvenirs peu heureux qu’il arrive à surmonter avec l’aide de ses fabuleux amis, un bouleversement va briser définitivement la vitre derrière laquelle il s’est trop longtemps réfugié,

J’ai aimé l’histoire entre Daniel et Alex,Ils sont marrants, leur complicité fait chaud au cœur même dans leurs désaccords.

Les deux amis d’Alex sont vraiment une arme dans sa bataille contre lui et ses émotions, ils apportent une clairvoyance dans le brouillard qu’à instaurée l’arrivée de Daniel.

L’auteur utilise une base solide pour son histoire qui à coup sûr captivera tous les fans de romance M/M.

 

Merci aux Editions Juno Publishing pour ce service presse.

Juno Publishing France

#C 

11 novembre 2015

Chronique : Random, Tome 1 : Actes Aléatoires de Démence

Classé dans : Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 16 h 27 min

random,-tome-1---actes-aleatoires-de-demence-676169-250-400

Titre : Random, Tome 1 : Actes Aléatoires de Démence
Auteur : Julia Kent
Date de sortie : 4 Septembre 2015 
Thèmes :  Rockstar, New Adult, Ménage à trois
Prix : 15€81 Format Broché
Maison d’édition : Juno Publishing

Note : 4/10

 

Résumé :

 

Je n’avais jamais eu l’intention de prendre un auto-stoppeur nu seulement vêtu d’une guitare. Une guitare. Vraiment. Je ne collectionne pas les gars comme ça (ne me demandez pas quel genre de gars je collectionne), mais quand vous apercevez un homme blond, bronzé, sculpté avec un magnifique sourire et son pouce levé qui vous supplie pratiquement de vous arrêter – vous vous arrêtez.

Et je n’aurais certainement jamais pensé que je plongerais dans les yeux bleus de Trevor Connor, le chanteur d’Actes Aléatoires de démence, une star du rock indépendant que je suivais comme la groupie bavante que j’étais. Comment il en est arrivé à se retrouver nu et perdu à presque mille kilomètres de chez lui est toute une histoire, mais comment nous sommes tombés amoureux est encore plus irréel.

Parce que quelqu’un comme Trevor Connor, qui va rejoindre la faculté de droit de Harvard l’année prochaine, est censé ne pas désirer quelqu’un comme moi, une nana de l’Ohio profond, spécialisée en Ennui à l’université de la Station-service, toute en courbes, aux cheveux blonds frisés et aux mœurs tellement frustes qu’elles ont des bords si tranchants qu’ils vous font saigner.

Mais il l’a fait.

Cependant, lorsque son meilleur ami, Joe Ross, le bassiste d’Actes Aléatoires de Démence, un homme qui fait ressembler à Shrek les modèles pour sous-vêtements de Calvin Klein, conduit onze heures dans la nuit pour le sauver, ça devient vraiment compliqué. Il est difficile de tomber amoureuse de deux gars différents et de se retrouver écartelée entre les deux.

Mais que feriez-vous si peut-être – seulement peut-être – vous n’aviez pas à choisir ?

 

 

 

Mon avis :

 

J’avais hâte de lire ce livre car le résumé me tentait beaucoup et la couverture était sympa. C’est donc avec une grande joie que je me suis plongée dans ma lecture.

L’idée de base est sympa. Darla, au volant de sa voiture, croise un auto stoppeur particulier : eh oui, il est entièrement nu avec seulement sa guitare et son chapeau de paille. Quand elle s’arrête et découvre que c’est Trevor, le chanteur d’Actes Aléatoires de Démences, elle n’ose y croire.

De là, nos protagonistes vont apprendre à se connaitre et à s’aimer. Jusqu’à l’arrivée de Joe, son meilleur ami et bassiste du groupe.

On va voir deux univers s’entrechoquer. Les pauvres et les riches. Ce petit tiangle amoureux ne m’a pas spécialement plu. Je ne suis pas une petite nature qui est choquée facilement, mais là j’ai trouvé cela perturbant.

Nous allons donc évoluer en ayant le point de vue de nos personnages, ce qui pour moi a alourdi le récit.

J’ai néanmoins été déçue. Comme je le disais, le thème de base est vraiment sympa, l’intrigue est pas mal, mais si je devais résumer je dirais : « trop de blabla tue le blabla ». Il manque de l’action, les chapitres étaient redondants. J’avais l’impression de tourner en rond. J’ai tout de même aimé les touches d’humour et la plume de l’auteur.

Pour conclure, ce livre fut malheureusement pour moi une déception. Le récit, trop redondant et manquant d’action, a pour ma part un peu flingué la trame de base qui aurait pu être une très bonne histoire. Je rappelle que cet avis ne concerne que mon ressenti personnel, et je vous invite tout de même à le lire pour vous faire votre propre opinion.

Merci à Juno Publishing pour ce service presse.

Juno Publishing France

#Milie

24 octobre 2015

Chronique : Shine not burn, tome 2 : MacKenzie Fire

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 16 h 47 min

shine-not-burn,-tome-2---mackenzie-fire-683121-250-400

Titre : Shine not burn, tome 2 : MacKenzie Fire
Auteur : Elle Casey
Date de sortie : 21 Septembre 2015
Thème : Romance,Mariage, Passion intense
Prix : 3€81 Format Kindle
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 8/10

Résumé :

IAN MACKENZIE EST UN vrai casse-pied grincheux depuis trois ans maintenant, ressassant toujours ses fiançailles brisées et sa vie au ranch. Entre en scène Candice, la meilleure amie de sa belle-sœur, qui leur rend visite de deux semaines alors qu’ils attendent la naissance de la première nièce d’Ian.

Candice est propriétaire d’une entreprise florissante, une experte des cheveux et de la mode, déterminée à toujours voir le meilleur en toutes choses, même lorsqu’elle trébuche et tombe partout sur la glace de l’Oregon. Sans même essayer, elle réussit à se glisser sous la peau d’Ian et à lui faire dire et faire des choses qu’il n’aurait jamais dîtes ou faites normalement.
Lorsqu’ils se retrouvent tous les deux à passer du temps ensemble, les étincelles et les flocons se déchaînent. La question est de savoir s’ils vont faire quelque chose à ce sujet, et ce qui se passera dans leurs vies s’ils le font.

Mon avis :

Ce second tome nous raconte ici l’histoire de Candice (la meilleure amie d’Andie du T1) et Ian (le frère de Mack du T1).

Candice est une citadine pure souche, complétement déjantée, maladroite (surtout sur la neige qu’elle ne voit jamais en Floride), et qui ne se laisse pas impressionner. Ce personnage aux premiers abords sympathique, m’a très vite tapé sur le système. Ok elle m’a fait beaucoup rire, mais son côté Madame, je sais tout, Madame, je suis mieux que tout le monde, m’a agacée au plus haut point.

Ian quant à lui m’a plus touché. C’est un personnage attachant qui souffre beaucoup. J’ai eu à la fois envie de le secouer et de le prendre dans mes bras pour le réconforter. Malgré sa carapace de petit con qu’il s’est forgé, il dégage un sex-appeal, euh comment dire… Très intéressant.

Ce second tome n’a pas été pour moi un coup de cœur comme le premier. Malgré la grosse touche d’humour qui était fort agréable, il me manquait ce petit quelque chose… J’aurais aimé plus de rebondissements.

Néanmoins, j’ai apprécié ce tome qui m’a touché, j’ai aimé cette lecture toute en légèreté. On découvre un Ian totalement différent de ce que j’avais ressenti le concernant dans le premier volet.
On va également avoir des nouvelles d’Andie et Mack.

En bref, un second opus agréable, rafraîchissant, déluré, que j’ai pris plaisir à lire même si pour moi, il reste un ton en dessous du premier. Je vous le conseille pour passer un bon moment.

Merci à Juno Publishing pour ce service presse.

Juno Publishing France

#Milie

Chronique : Shine Not Burn : Je brille mais ne brûle point

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 16 h 27 min

shine-not-burn-689043-250-400

Titre : Shine Not Burn : Je brille mais ne brûle point
Auteur : Elle Casey
Date de sortie : 29 Octobre 2014
Thèmes : Romance ,Mariage,  Passion intense
Prix : 13€66 Format Broché
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé :

C’EST ARRIVÉ À LAS VEGAS. Je ne peux pas être tenue pour responsable. Ce qui se passe à Vegas est censé y rester, non ? Non ? Ouais. Pas vraiment.

Andie est à quelques jours de se passer la corde au cou, mais il y a juste un tout petit problème. Apparemment, elle est déjà mariée. Ou quelqu’un qui porte son nom est marié à un gars de l’Oregon, et le palais de justice ne veut pas lui délivrer une licence de mariage jusqu’à ce que tout cela soit éclairci. Patauger dans la bouse de vache au son de musiques country pour rencontrer un homme qui ne se déplace qu’à dos de cheval est loin d’être l’idée qu’elle se fait d’un bon moment, mais si elle veut se marier, devenir associée au sein du cabinet où elle travaille, et avoir deux enfants et demi avant d’atteindre ses trente-cinq ans, il lui faut aller au bout de cette pagaille et l’arranger rapidement… avant que son fiancé le découvre et que tout ce pour quoi elle avait travaillé se transforme en cendres.

Mon avis :

Andie à un plan de vie. Tout son avenir est orchestré. Elle prévoit tout.
Gavin Mackenzie est quant à lui un cowboy de l’Oregon.

Deux êtres que tous opposent. Le destin va les pousser l’un vers l’autre lors d’une soirée à Las Vegas. Un coup de foudre, beaucoup d’alcool, de la séduction, et le lendemain black out pour Andie.

Ce n’est que quelques années plus tard alors qu’elle s’apprête épouser Bradley, qu’elle découvre qu’elle est déjà mariée. Un véritable choc pour Andie qui veut suivre son plan de vie à la lettre. Le pire dans tous ça ? Mack lui n’a rien oublié et quand elle se présente à lui pour lui faire signer les papiers du divorce sa réponse est catégorique : il refuse. Que l’aventure commence…

Andie est une jeune femme particulièrement attachante. Elle se réfugie dans son plan de vie pour contrôle son existence et ne pas voir revenir  les incertitudes de son passé. Elle a un caractère franc, un humour pointu. Mais par-dessus tout, j’ai été touché par cette jeune femme qui se cache derrière une carapace pensant fermement qu’elle sera heureuse grâce à cela.

Mack quant à lui eh bien disons que ce cow-boy m’a littéralement fait craquer. Je m’attendais à un homme rustre, un ours mal léché, et bien, je me suis trompé sur toute la ligne. Il m’a littéralement charmé, sensible, tendre. Son obstination à conquérir le cœur d’Andie m’a beaucoup touché.

Cette histoire en elle-même part sur des bases somme toutes banales. Mais voilà ça fonctionne, pourquoi ? Eh bien parce que l’auteur y met tous son talent pour nous emmener dans un récit remplit d’humour, de tendresse, de passion. On sourit, on rit, on pleure, on fulmine. Des touches d’érotisme très appréciable. Un équilibre entre toutes ces sensations totalement respectées afin de nous faire passer un bon moment de plaisir.

Je vous conseille sans plus attendre ce premier tome. Et je m’en vais vous chroniquer le second tome qui nous livrera l’histoire de Ian le frère de Mace et Candice la meilleure amie d’Andie.

Merci aux Editions Juno Publishing pour ce service presse. 

Juno Publishing France

#Milie 

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes