Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

1 décembre 2016

Interview de Lucie Barnasson

Classé dans : Interview,Partenaires — Emilie @ 16 h 57 min

13912480_104992983280993_2393570996443290714_n

 

 

 

Bonjour Lucie, tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à nos questions.

Bonjour et merci d’avoir voulu m’en poser ;)

Parle-nous de toi? Quel est ton parcours?

Et bien j’ai 35 ans, mariée et maman de 2 enfants de 5 et 8 ans. J’ai toujours beaucoup aimé lire et, avec le recul, écrire car je me suis souvenu récemment que j’écrivais pas mal de lettres à ma meilleure amie, au lycée (j’espère qu’elles ne ressortirons jamais !!! )

Je ne me suis mise véritablement à écrire qu’il y a peu, grâce à une idée qui ne m’a pas lâchée.

Quels sont tes passions en dehors de l’écriture?

Mon métier, déjà : je suis coiffeuse et j’adore ce contact avec les gens.

J’aime aussi aller au cinéma, la musique, les séries télé, la lecture (bien sûr), je fais également du vélo (route ou VTT) avec mon mari.

Mais ma plus grande passion reste le Nutella ! Lui et moi c’est une grande histoire d’amour !

Depuis combien de temps écris-tu?

Ça fera deux ans en janvier que j’ai commencé Destinés, qui est ma toute première œuvre.

Quel est ton genre littéraire de prédilection? Envisages-tu d’en essayer d’autres?

J’aime beaucoup écrire du fantastique, mais je me suis essayé à une histoire plus « terre à terre » avec l’ange noir (dispo sur wattpad) et j’aimerais un jour écrire une fantasy.

Concernant Destinés pourquoi avoir fait le cruel choix de priver tes personnages de musiques?

La musique est, pour moi, un élément essentiel dans ma vie. À la maison, ce n’est jamais silencieux, j’aime beaucoup chanter. Cela est dû à ma famille ; quand j’étais petite, on chantait sans cesse avec mes parents.

Priver mes personnages de cette chance était pour moi un défi : peut-on vivre sans musique ?

Es tu plutôt structuré pour écrire ou tu couches les idées quand elle te vienne?

Je suis très brouillon, au grand damne de Sabine (la correctrice) et Flo (mon éditrice). J’écris les idées telles qu’elles arrivent. Tout le tome deux de Destinés n’était pas prévu à l’origine par exemple. Mais avec l’expérience d’une correction intense, je pense être plus structurée à présent.

Comment as-tu réagi quand tu appris que Mots en Flots allait te publié?

Je n’y croyais pas… Je ne l’avais envoyé qu’à Mots en Flots et une autre ME, sans grande conviction. Je ne pensais vraiment pas que mon histoire valait le coup d’être publiée. Au final les deux l’ont voulu mais Mots en Flots a été la plus rapide, et j’en suis très heureuse. J’ai rencontré des gens formidables grâce à elle.

As-tu un moment préféré, un endroit pour écrire?

J’écris principalement le soir, sur mon canapé, devant la télé (les clips), une fois que mes enfants et mon mari sont couchés.

Qui est ton auteur préféré?

Je n’ai droit qu’à une réponse ? Je suis, comme beaucoup de monde, une grande fan de JK Rowling, mais j’aime aussi Stephen King, Rick Riordan, Bernard Werber… et j’en passe !

Quel est le dernier livre que tu as acheté? Le dernier que tu as lu?

Le dernier acheté c’est Lucy et le royaume des morts, de mon collègue Aurélien Levray, le dernier que j’ai lu est l’intégrale 1 du trône de fer.

Es-tu du genre comme nous à avoir une PAL qui déborde?

Une PAL qui déborde c’est peu dire ! J’en ai des tas qui m’attendent, d’autant plus depuis que j’écris car j’ai peu de temps pour lire, et sans compter tous ceux que je vois passer dans mon fil d’actualité qui me font très envie !

Travailles-tu sur un projet autre que ta saga Destinés?

Oui, sur deux en fait : il va falloir que je reprenne L’ange noir, qui revient de béta lecture, et continuer d’écrire une romance fantastique dont je n’ai pas encore trouvé le titre.

J’ai également un projet à (très) long terme, de fantasy, avec mon éditrice.

Confie-nous un secret d’auteur te concernant? (promis ça reste entre nous lol)?

Un secret, qui ne l’est peut-être plus : Destinés n’aurait jamais été publié sans la persévérance de ma meilleure amie Elodie, qui est tombée amoureuse de l’histoire et m’a littéralement harcelée pour que tente la publication. Pour la petite anecdote, je ne l’avais envoyé aux ME que dans le but d’avoir une réponse négative afin qu’elle me fiche la paix (hi hi)

Un dernier mot à ajouter?

Je voulais simplement remercier tous ceux et celles que j’ai rencontré grace à cette magnifique aventure : les lecteurs tout d’abord, qui m’apporte tant d’émotion quand ils me parlent de mon livre, mais aussi toute l’équipe de la ME : Flo, Sabine, Mylène, Maud, Aurélien, Arielle, Sanasan et Leila, avec qui j’adore bosser et aussi tous les auteurs, ou simple anonymes, que j’ai pu connaitre via facebook et dont certains sont devenue de vrais amis.

 Questions de Clarisse

* Êtes-vous plus du genre à prendre du temps bien défini pour écrire, ou dès que l’inspiration vous vient vous attrapez le premier bout de papier sous votre main pour laisser s’exprimer votre créativité ?

Je suis Madame « bout de papier », j’écris sur tout ce qui me passe sous a main. Dernièrement c’était sur ma feuille d’impôt (lol). Mais j’essaie de me soigner grâce à la fonction « notes » de mon téléphone.

* Avez-vous des anecdotes à nous communiquer concernant le premier tome ?

Les lecteurs l’ont peut-être remarqué, mais beaucoup de personnages féminins ont un prénom qui commence par un L, et les masculins par un T : c’est ma façon de mettre un peu (plus) de moi dans l’histoire (par le L) et de ma fille par le T (elle s’appelle Tifène). Mon mari y est aussi grâce à Tristan, qui a beaucoup de lui dans son caractère. Quand à mon fils, il s’appelle Evan et est présent grace au personnage de Sevan.

* Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Seulement l’idée du monde sans musique qui a fait son chemin. Ça devenait une vraie obsession.

* Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

La musique, principalement l’album « Love Lust Faith + dreams » de thirty seconds to mars, et la chanson « Mini World » de Indila (du moins pour le tome 1)

* Si vous étiez une héroïne, laquelle seriez-vous, pourquoi ?

J’aime beaucoup le personnage de Katniss Everdeen, de Hunger Games, parce qu’elle se bat, avant tout, pour sa famille. Elle a ses hauts, ses bas, ses forces, ses faiblesses : elle n’est pas juste la guerrière qui fonce dans le tas sans jamais douter ni avoir peur.

Sinon j’avoue que j’adorerai être Mystic, des XMens, parce que ça doit être trop cool de devenir qui on veut…

Ouais, bon, en fait je veux être Jennifer Lawrence ^^

* Si vous deviez partir sur une île paradisiaque et être coupée de tout, quels sont les trois objets que vous mettriez dans votre valise ?

Je peux dire mon mari et mes enfants ? Non ?

Alors il me faudrait un pot de Nutella, un ordinateur avec plein de livres à lire et de films à regarder (avec une batterie de ouf bien sûr !) et un tube de crème solaire.

* Votre dernier coup de cœur livresque, pourquoi ?

Isaac Cole, de Cynthia Havendean. Son histoire m’a fait passer par toutes les émotions, elle fait passer un très beau message.

* Si vous deviez choisir entre prendre un verre avec le célèbre Brad Pitt ou prendre le petit déjeuner avec Orlando Bloom, avec lequel de ces deux messieurs passeriez-vous un moment ?

Brad Pitt !!! Il est mon premier amour d’adolescente !!! 

19 septembre 2016

Interview Maud Cordier

Classé dans : Éditions Mots en Flots,Interview,Partenaires — Emilie @ 14 h 51 min

Aujourd’hui c’est Maud Cordier qui se prête au jeu de l’interview.

14397890_10210402134559661_112518079_n

Bonjour, tout d’abord un grand merci d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

J’ai la chance de pouvoir te connaitre un peu mais pour ceux et celle qui ne te connaisse pas peux tu nous en dire un peu plus sur toi?

Bonjour à tous et merci à toi Emilie pour cette interview Mon nom d’auteur est Maud Cordier j’ai 26 ans et j’habite en Bourgogne.

Comment t’es venu l’idée d’écrire? En as tu toujours eu envie?

J’ai toujours écrit depuis toute petite ! Pourquoi je ne le sais pas vraiment ! J’aimais bien réécrire les fins des romans qui m’avaient laissée en état de choc lol ou encore des histoires dans le style l’étalon noir car j’étais passionnée d’équitation.

J’ai beaucoup aimé le récit d’Inalia, comment t’es venu cette histoire?

Après avoir arrêté mon travail de femme de ménage je me suis retrouvée sans emploi et j’ai fait une grosse dépression. J’avais envie de m’évader tout en parlant de façon détournée du travail que j’ai fait pendant plus de 4 ans de ma vie tout en faisant passer un message concernant l’avenir de notre planète. Le tout saupoudré de romance car j’écris de la romance avant tout.

Les personnages sont tous très bien approfondis pour n’en laissé aucun de côté. As tu été inspiré par ton entourage pour les crées?

Non pas vraiment je ne sais pas d’où ils sortent dans Inalia c’est un gros mystère même pour moi. Ils sont juste vivants et je les connais comme s’ils étaient mes amis.

T’attendais tu a ce que cette sage remporte un tel succès?

Succès un grand mot ^^ non je pensais que personne ne le lirait ( je suis une grosse défaitiste ^^)

As tu actuellement d’autres projets en cours?

Oui je réécris ma première trilogie, j’ai un mm qui va sortir en automne et une romance historique à terminer ^^ ainsi que le tome 2 d’Inalia à corriger et le trois à finir.

Faisons maintenant un petit portrait chinois

Si tu étais une héroïne de livre?

Kahlan de l’épée de vérité ou Sansa de game of thrones

Si tu devais avoir un rendez vous avec un héros de livre?

Laurent de Le prince captif.

Si tu étais un animal?

Un chat

Si tu étais une couleur?

Bleu ou rose impossible de choisir… Allez peut être bleu.

Si tu étais une gourmandise?

Un fruit de la passion ^^

Quel est le livre qui t’as marqué le plus et pourquoi?

Question difficile j’en ai plusieurs. Peut être les âmes grises à cause de la fin.

Qui est ton auteur favori?

C S Pascat Bussi JK Rowling et Mathias Malzieu ( je peux pas choisir et encore il y en a tellement d’autres )

Peut être as tu un dernier mot à dire à nos lecteurs/lectrices?

Un immense merci de me lire de me soutenir et d’être toujours là, tout le temps ! Je vous dois tout et vous m’offrez chaque jour le plus beau des cadeaux ! Gros bisous ❤️

Je te remercie pour ta gentillesse et en attendant patiemment le tome 2 je te souhaite une bonne journée

#MILIE

14 septembre 2016

Interview exclusive de Mylène Ormerod

Classé dans : Interview — Clarisse @ 14 h 04 min

14329272_665004510321108_1736692810_o

Bonjour Mylène, merci d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Merci à toi pour cette interview, je suis vraiment heureuse de répondre à tes questions :)

* Il y a peu, j’ai pu découvrir votre roman « Les Écailles de L’âme » paru aux éditions Mots en flots.

Comment vous est-il venu l’idée de cette histoire ? 

Cette histoire m’est venue alors que j’étais chez ma grand-mère en Angleterre, pendant que je me promenais. J’ai eu d’abord la vision d’une jeune fille près d’un temple, puis l’histoire est partie d’elle-même. Je ne saurais trop dire comment l’idée est venue exactement, mais quand j’ai commencé, je n’ai pas réussi à m’arrêter.

* Je me suis vite attachée à Wymi & Azurro, y a-t-il des membres de votre entourage dont vous vous êtes inspirée pour les créer ?

Chaque personnage que je crée est une petite partie de moi, je pense, et aussi de ceux qui m’entourent. Il n’y a pas quelqu’un en particulier, c’est souvent ici et là, par rapport à mon vécu ou à des récits que les personnages naissent. Mais il y a surtout une part imaginaire qui se développe dans ma tête, ils sont vivants et réels et parfois j’ai l’impression de n’être qu’un canal à travers lequel ils s’expriment.

* J’ai pu constater que « Les écailles de l’âme » n’était pas votre premier roman paru, il y a surtout « A pas de Loup » qui a retenu mon attention. Au vu de son résumé, pouvez-vous m’en dire plus sur celui-ci (sur l’histoire, les protagonistes, etc.) ?

« À pas de loup » est une histoire très différente des « Écailles de l’âme » parce qu’il s’agit d’une petite nouvelle. Pour le moment, je l’ai retiré des ventes afin de le corriger et d’offrir une meilleure version.

Pour ce qui est du genre, il s’agit d’une histoire paranormale, mais si j’en dis plus, je risque fort de vous spoiler :) Je peux néanmoins vous révéler que vous suivez « Guerrier », un chien différent des autres, qui va je l’espère vous surprendre. Je l’avais écrite pour un concours et j’avais choisi comme thème le loup-garou.

J’ai essayé de voir les choses sous un nouvel angle, mais je ne sais pas trop si j’ai réussi !

* Êtes-vous plus du genre à prendre du temps bien défini pour écrire, ou dès que l’inspiration vous vient vous attrapez le premier bout de papier sous votre main pour laisser s’exprimer votre créativité ?

Je suis du genre à me poser, car je n’arrive pas à écrire n’importe où. Il me faut un endroit calme et surtout mon ordinateur, car finalement j’écris rarement à la main. Mes cahiers, néanmoins, me servent à construire mon histoire et à ne pas oublier les points importants.

 

* Avez-vous des anecdotes à nous communiquer concernant vos romans ?

Oui, par exemple je me suis inspirée de mon personnage Wymi pour nommer mon chat, car quand je l’ai eu, il était tout roux et je me suis dit que c’était Wymi en mâle… Puis dans Royal Cat, qui, je l’espère, sortira un jour, c’est mon autre chat Misa qui m’a inspirée. J’affectionne beaucoup les chats, je travaille d’ailleurs dans une clinique pour chats et j’aime les intégrer dans mes récits.

* Je suis très curieuse et j’aime en savoir toujours plus. Êtes-vous en train de travailler sur un ou plusieurs nouveau(x) projet(s) ? Si oui, avez-vous une (d’accord), plusieurs infos croustillantes à nous mettre sous la dent ?

Oui, j’ai quelques petites infos. Je viens de terminer Royal Cat, comme indiqué un peu plus haut, c’est un policier qui parle de chats avec des protagonistes légèrement fous. J’ai fait un petit résumé rien que pour vous :)

Une femme meurt, un chat disparaît. Aneria, déterminée à retrouver son animal, s’engouffre dans les rues noires de la ville. Une menace plane. L’inspecteur Arik arrivera-t-il à la protéger du mal ?

Actuellement, je suis en train d’écrire le tome 2 des Écailles de l’âme, mais c’est encore « top secret », je peux néanmoins vous dire qu’il y a déjà 60 pages de faites…

Ensuite, je compte me lancer dans une histoire de science-fiction, mais comme je n’ai écrit que 3 chapitres, je préfère ne pas trop m’avancer.

Et en tout dernier lieu, Trigon, cette histoire-ci me tient plus particulièrement à cœur, car c’est la première que j’ai écrite. Elle représente un gros travail que j’ai entrepris quand j’avais seize ans. Parce que j’ai beaucoup évolué, je dois complètement la revoir. Cette histoire sera sûrement en six ou huit tomes. Mon rêve est un jour de l’éditer, mais je pense que ça ne se fera pas avant des années.

* Aurons-nous la chance de vous découvrir très prochainement pour des séances de dédicaces ?

J’aimerais beaucoup, mais ce sera difficile puisque je vis au Québec. Il est certain que j’essaierai de faire concorder mes vacances avec des salons, mais ce ne sera pas pour cette année malheureusement.

 

Plus d’infos sur notre auteure :

 

* Votre couleur préférée ?

Le vert des feuilles d’arbres sous le soleil.

* Si vous étiez une héroïne, laquelle seriez-vous, pourquoi ?

Si j’étais une héroïne, je serais Raiponce XD parce qu’elle se bat avec une poêle à frire !

* Si vous deviez prendre un verre avec un personnage, ce serait lequel, pourquoi ?

Ce serait Jon Snow de « Game of Thrones » parce qu’il a un loup magnifique et qu’il a un charme fou, mais du coup cela me donne aussi envie de boire un verre avec Agadonne, un de mes personnages, même si personne ne le connait encore ! Parce qu’il est très mystérieux et que je suis amoureuse de lui depuis que je l’ai créé… mais Mhor n’est pas loin derrière !

* Vous êtes plus livres papiers ou numériques, pourquoi ?

Je préfère le papier car je peux avoir des dédicaces, avoir la sensation du toucher, l’odeur et l’encre ! Mais je ne suis pas contre le numérique qui me permet de découvrir des livres à moindre prix.

* Votre dernier coup de cœur livresque, pourquoi ?

 

Le plus gros coup de cœur que j’ai eu c’est « La nuit des temps » de René Barjavel. Je sais, ce n’est pas récent et il est vrai que je l’ai lu il y a longtemps, mais ce livre reste pour moi la plus belle de toutes mes lectures. J’ai adoré l’univers, les personnages, l’intrigue et le message qu’il s’en dégageait. C’est l’un des rares livres qui m’a fait hurler de colère et qui m’a mise dans un tel état que c’en est presque indescriptible et carrément comique quand on y pense. Mon copain a dû halluciner. C’est aussi à ce moment que j’ai compris qu’un livre pouvait transformer l’être et laisser une empreinte puissante. Mon rêve est, un jour, d’arriver à faire la même chose… Bon, j’ai beaucoup de chemin à parcourir et ça résonne avec rêve impossible, mais ce n’est pas grave, je vais faire de mon mieux.

* Un dernier mot pour les fans ?

Merci à tous ceux qui me lisent et me liront, vous êtes ma raison profonde de continuer, je n’ai de cesse de me perfectionner pour être à la hauteur de vos espérances. J’espère un jour réussir à vous faire rêver pleinement et je vous promets de faire de mon mieux pour chacune de mes histoires !!!

Et oui, c’est déjà terminé … A très bientôt pour une interview d’une des auteurs des éditions Mots en Flots.

Bisous,

#C

 

22 mars 2016

L’interview de Tara Sue Me en exclusivité

Classé dans : Interview — Clarisse @ 18 h 35 min

10418346_922346174489258_5490913220256142501_n

L’interview de Tara Sue Me, l’auteur de la saga   » La soumise «  en exclusivité sur notre page

Nos lectures , nos passions !  

Bonjour, un grand merci à vous d’avoir accepté de répondre à mes questions pour nos fans français.

 

Je dois tout d’abord vous avouer que je suis une très grande fan de votre saga « La soumise ». Comme beaucoup, j’ai eu du mal à résister à notre beau Nathaniel.

 

Merci mille fois, c’est toujours un plaisir de l’entendre.

* Comment vous est venue l’idée de cette histoire ?

 

J’ai simplement décrit la première scène de « La soumise » comme je l’avais dans ma tête. Comme vous le savez peut-être, l’écriture est partie d’une fanfiction de Twilight que j’ai écrite en janvier 2009, il n’y avait à ce moment pas beaucoup de BDSM. Tout cela à a changé, bien sûr, avec le Maître de l’Univers qu’est devenu 50 Nuances. Ce qui m’a le plus captivée dans cette saga c’est que contrairement à beaucoup de livres qui se prétendent parler de l’univers dominant/soumise, ici c’est une réelle relation dominant/soumise qui nous est narrée.

* La relation de Nathaniel et Abby est très intense et sans cesse faite de rebondissements. Arriveront-ils à être enfin au calme et heureux ? (sourire en coin)

 

Je suis une partisane ferme des fins heureuses donc oui, ils seront heureux. Mais au calme rien de sûr, je n’imagine pas ces deux-là réussir à être calmes un jour.

* Pouvez-vous révéler à vos fans français une information inédite et croustillante sur notre couple favori ?

 

Vous continuerez à voir tant Abby que Nathaniel partout dans la série La soumise. Même dans les livres qui ne se concentrent pas sur eux. Even paraitra aux US en octobre 2016 et il se concentre sur le patron d’Abby. J’ai aussi des plans pour leur nourrice, Lynne.

* Pensez-vous qu’un jour nous aurons la chance de vous rencontrer en France ?

 

J’étais à Paris en avril 2015 et j’ai beaucoup aimé. Je suis impatiente d’y retourner. Malheureusement, je n’ai pas de plans à l’heure actuelle.

* Mise à part cette saga, travaillez-vous sur d’autres projets ?

 

J’ai publié un roman de suspense, « OBSCURED », l’année dernière. C’était beaucoup d’amusement et un grand changement par rapport à ce que j’écris habituellement. J’espère écrire sa suite cette année.

* Un dernier petit mot à ajouter ?

 

Juste « merci » à tout le monde qui a lu mes livres. C’est un honneur et un privilège d’écrire pour vous.

Merci à vous d’avoir accepté de répondre à toutes mes questions.

 

Voilà c’est déjà terminé … A très vite sur le concours qui est en haut de notre page Facebook.

 

Xoxo,

 

#Milie 

9 mars 2016

L’interview exclusive de Sophie Auger

Classé dans : Interview — Clarisse @ 17 h 29 min

12804390_1532782253685385_1894356407_n

 

L’interview de Sophie Auger, l’auteur des livres  » Alia, Him & Dimitri »

en exclusivité sur notre page Nos lectures , nos passions !  

 

Bonjour Sophie et tout d’abord un grand merci à toi d’avoir accepté de répondre à mes questions.

 

Bonjour Milie et merci à toi, plutôt.

 

* Il y a peu j’ai découvert ta plume grâce à Him, et ensuite j’ai eu le privilège de lire en avant-première Alia. Je dois t’avouer, et tu m’en excuseras, que je n’avais pas spécialement accroché avec Him, par contre je dois dire que je suis tombée littéralement dingue de Alia.

 

 

Lol, je te pardonne !! Ce n’est pas du tout le même style. Him est inspiré d’une histoire vraie. C’est le premier. Il est léger, frais, simple. Alia est un vrai travail dans le sens que tout est fiction. J’y ai mis toutes mes tripes, comme pour Dimitri.

 

* Je n’ai pas encore eu le plaisir de lire Dimitri mais je vais essayer d’y remédier. Alia est une histoire qui m’a beaucoup touchée. On sent que c’est une jeune femme vraie et attendrissante. Comment t’es venue l’idée de cette histoire ?

 

J’aime les personnages torturés. L’idée m’est venue avec Dimitri. Tout le monde me réclamait un spin off avec Vadim. De là est né Alia. Je voulais que l’histoire repose sur elle, sur ce qu’elle allait provoquer. Vu de lui. Ainsi les deux personnages ont leur importance ! Et Alia était un vrai plaisir à créer. J’ai adoré lui donner vie.

 

* Vadim est aussi un personnage que j’ai beaucoup aimé. Tu as l’air beaucoup inspirée par la Russie, c’est un pays que tu affectionnes particulièrement ?

 

Oui !!! Je suis très inspirée par la Russie. Ce côté mystérieux, fort, distant. Je suis des cours de Russe depuis quelques mois, je me suis laissée envahir par mes personnages, lol. C’est drôle car c’est un pays où je ne suis jamais allée, pourtant !

 

* Combien as-tu prévu de tomes pour Alia ? Car je dois te dire que la fin est juste OMG, non mais tu es sérieuse Sophie ?

 

Ahahah il y a deux tomes et ils sortent le même mois donc ce n’est pas très long !!!! Mais tu vas rire !

Je ne sais pas à quel moment s’arrête le tome 1 !!! Tu vas peut-être me le dire.

 

* Je te le dis mais chuuuuttt, lol.

 

( S’en suit un petit chuchotement à voix basse, inaudible pour un public non averti. )

 

Oh, quel bon choix de coupure !!!! Merci.

 

* Quel bon choix ? Quelle torture tu veux dire ?

 

Je pense que le deux va encore plus te surprendre.

 

* J’ai vraiment hâte. Sais-tu quand la version papier sera disponible ?

 

La version papier sort le 18 Mars.

 

* Oh super. On peut voir sur les réseaux sociaux que tu es très proche de tes fans ?

 

Oui !! C’est « ma petite famille ».

 

* Passons à des questions plus générales. As-tu un endroit particulier pour écrire ? Un moment de la journée ?

 

Tu vas rire mais c’est mon canapé. Il est plus tout jeune, plus très beau, mais c’est le meilleur endroit pour écrire. J’écris souvent l’après-midi. Au calme. Le mythe de l’écrivain nocturne, ce n’est pas pour moi !!! Par contre je peux faire du 13-20h non-stop. Quand je suis prise, rien ne m’arrête.

 

* As-tu d’autres projets en cours ?

 

Je suis en effet en train de travailler sur un quatrième bébé mais je ne peux rien dire de plus.

 

* Oh oh, quelle bonne nouvelle. Même pas une petite info croustillante ? Je suis curieuse lol.

 

( De nouveau, des messes basses sont engagés. )

 

* Oh, tu attises ma curiosité. Finissons avec un portrait chinois si ça te dit ?

 

Oui j’adore, spontané en plus, j’adore.

 

* Si tu étais une héroïne de dessin animé et pourquoi ?

 

Sailor Moon, Ajajajajajajajajajajajajaja les pouvoirs, le chat, la naïveté et son amoureux !! Toute mon enfance !!

* Si tu étais une héroïne de roman et pourquoi ?

 

Oh, j’hésite mais je n’ai pas le droit. Euh une héroïne de Paulo Coehlo, pour la quête de la spiritualité, très important pour moi dans ma nouvelle vie.

 

* Si tu étais un animal ?

 

Un chat. Quand je vois les miens, c’est la première chose que je me dis. Dormir, manger, se promener, ronronner.

* Si tu devais avoir un rdv avec le héros d’un roman ?

 

Hummmm un rendez-vous galant ? Si c’est oui ce sera Will de Avant toi de Jojo Moyes et Vadim, sans hésitation !!!!

* Donc les deux dans un même rdv ? Olala chaleur lol.

 

Non, que Vadim, pour le côté galant, enfin rencard quoi.

 

D’accord avec toi sur ce point-là.

 

 Hihihi je te le laisse un peu alors j’en ai déjà bien profité

 

(Milie commence déjà à se pomponner).

* Pour finir, as-tu un dernier mot à dire pour tes lecteurs/lectrices ?

 

Qu’elles sont formidables !!! Que tout ça c’est grâce à elles, je ne cesse de le répéter !!! Et un grand merci à toi pour cette IT. Merci à toi d’ y avoir répondu et rdv au salon du livre.

 

( Milie part en courant rejoindre Vadim )

 

Je vous quitte ici et je vous dis à plus tard des bisous :)

 

#Milie 

 

23 février 2016

Interview de Twiny B

Classé dans : Interview — Clarisse @ 8 h 37 min

12166056_1528656804097930_1273594699_n

L’interview de Twiny B, l’auteur de la saga «La chute » en exclusivité sur notre page Nos lectures , nos passions !  

Bonjour Twiny, Tout d’abord merci d’accepter de répondre à nos questions.

C’est avec un immense plaisir que j’y réponds.

* Avant de commencer, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Je suis une femme simple, j’adore rire et faire la fête. Comme j’aime mes moments solitaires avec mon pc ou ma liseuse. Une grande fan de série, mais ces derniers temps j’avoue ne pas avoir le temps de les regarder (honte à moi).

* Nous connaissons « La chute », paru chez Nisha. Avez-vous écrit d’autres livres, publiés ou non ?

Oui bien-sûr que j’ai d’autres histoires finies, pour le moment elles sont toujours sur mon ordinateur mais qui sait ? Peut être qu’un jour elles orneront des bibliothèques.

* Justement, parlons de « La Chute ». Comment vous est venue l’idée de cette histoire et des personnages de Prune et Adam ?

C’est parti bêtement, comme la plupart d’ailleurs… J’étais lassée des héroïnes fades, soumises… Je me suis dit que mon tempérament ne collait pas avec ces romances, nous dans le sud on est franche et nous avons notre langage bien familier. D’un délire, j’ai décider de créer une nana sexy du sud, avec ses expressions bien à elle. Une qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, malgré son côté sensible endormi… Ensuite je me suis demandée quel style de conte de fée on pouvait avoir en 2015. Et voilà !

* Nous nous sommes beaucoup attachés aux personnages de Prune et Adam mais aussi aux personnages secondaires. Pensez-vous leur consacrer des histoires ?

Beaucoup de personnes me le demandent. Honnêtement, je n’y avais pas pensé. Avec le recul, je me dis « pourquoi pas ? » ! Mais ça ne sera pas dans l’immédiat.

* Avez-vous une info croustillante à nous donner ? Un projet secret ou en cours ?

J’ai participé à Nisha’s Secret, mes nouvelles vont bientôt paraître d’ailleurs. Pour la suite je suis de nature superstitieuse, donc je ne parlerai pas d’autres projets vu que rien est sûr…

Portrait chinois :

*  Quel est votre roman favori ?

Je n’en ai pas qu’un malheureusement. Je dirais « L’herbe bleue » qui m’a donné goût à la lecture.

*  Votre film favori ?

Aie ! Vous parlez à une mordue… Je vais faire la ploum pour n’en dire qu’un…. « Orgueils et préjugés » celui avec Kiera Knightley.

*  Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ? Pourquoi ?

L’orque. Je suis fascinée par la puissance te la beauté de ces baleines. Je les adore depuis petite.

 * Si vous deviez choisir entre prendre un café avec Mr Grey ou passer un weekend entier avec Mr. Cross, que choisiriez-vous ?

Sans réfléchir, je vais dire monsieur Grey !

* Quel est votre dernier coup de coeur livresque ?

Aie… Que des questions durent ! Je ne finis pas un livre qui ne me plaît pas. Je vais donc juste parler de la série que je suis en train de finir d’Abbi Glines.

 

* Un dernier mot pour conclure, pour vos lecteurs ?

J’ai appris récemment que cela pouvait être intimidant de parler à un auteur. Sachez que je ne suis peut être pas comme tout le monde, car moi j’adore parler avec mes lectrices. Pouvoir revivre mon histoire à travers leurs yeux, c’est pour moi ma plus belle victoire. Rejoignez moi sur les réseaux sociaux, ce sera avec plaisir.

À nouveau un grand merci d’avoir accepté de répondre à nos questions

Merci à vous de m’avoir consacré ces quelques minutes.

Et voilà c’est déjà fini mais ne vous inquiétez pas, nous revenons  très vite avec la suite de la surprise … 

Xoxo 

#C & #Milie 

 

 

30 janvier 2016

L’interview de K.Bromberg , l’auteur de la saga « Driven »

Classé dans : Interview — Clarisse @ 8 h 14 min

12620647_564660400355520_593889987_o

L’interview de K.Bromberg , l’auteur de la saga « Driven » en exclusivité sur notre page Nos lectures , nos passions !  

Bonjour K.Bromberg. Tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à mes questions.

 

1- Nous vous avons connue en France grâce à votre saga Driven. Une série hot et sensuelle. Comment vous est venue l’idée de cette histoire ?

Je n’ai jamais pensé que je serais auteur. J’étais comptable et j’ai pris Cinquante Nuances de Grey (après un appel téléphonique de ma maman). J’ai lu le livre et j’ai pensé : je pense que je peux écrire un livre. Honnêtement, le personnage de Colton m’est venu en premier. Et il ne quittait pas ma tête. Et plus j’y pensais, plus l’histoire se formait.

 

2- Vous vous êtes inspirée de personnages de votre entourage pour Rylee et Colton (physique, caractère) ?

 

Non. Ils sont complètement fictifs et dans ma tête.

 

3- Un dernier tome court est prévu en France pour Avril 2016, avez-vous d’autres projets en cours ?

 

Oui. On espère que les trois romans autonomes que j’ai écrits avec des personnages secondaires des livres Driven seront achetés par Hugo pour la traduction aussi. Ceux-là sont des livres sur Ruisseaux et Haddie, Quinlan (la sœur de Colton) et son histoire d’amour et ensuite un de Tanneur (le frère de Rylee) et son histoire d’amour. Je travaille actuellement sur un roman autonome de Zander, un des garçons des livres Driven. Oh ! Et je viens de sortir un autre tout nouveau livre de Colton et Rylee qui sera avec bon espoir traduit en français aussi !

 

4- Avez-vous un endroit de prédilection pour écrire ? Un moment de la journée ou un petit rituel ?

 

J’écris sur le comptoir de ma cuisine. Un peu étrange mais c’est où j’écris. J’essaye d’écrire pendant la journée quand mes enfants sont à l’école, mais si je ne frappe pas mon compte de mots, j’écris la nuit après qu’ils se soient couchés.

 

5- Pensez-vous un jour venir à la rencontre de vos fans français ?

 

Bien sûr !!!! J’aimerais beaucoup ! Vous avez tous été si réceptifs à la série et beaucoup de soutien ! On espère que bientôt nous le ferons !

 

Portrait chinois :

 

6- Si vous étiez un roman et pourquoi ?

Je serais Harry Potter parce que j’aime toute l’imagination et la magie du livre.

 

7- Si vous étiez une héroïne de littérature et pourquoi ?

 

Je serais Tris Prior de la série Divergente. Je l’aime, elle est un peu de toutes les factions et je ne voudrais pas être juste d’une seule.

 

8- Si vous étiez un conte de fée et pourquoi ?

 

Si j’étais un conte de fées, je serais probablement Raiponce (la nouvelle version de Disney). Il y a quelque chose dans ce film qui me transporte à chaque fois.

 

9- Si vous deviez avoir un rendez-vous avec un héros de roman, ce serait avec qui et pourquoi ?

 

Ce serait Colton Donavan parce que je voudrais voir ce que mon imagination peut créer dans la réalité.

 

10- Avant de conclure, une confidence à nous faire ? Une information en exclusivité ?

 

Après que j’aie écrit le roman pour Zander, je fais des projets d’écrire quelque chose de tout nouveau qui n’a aucune affiliation avec les personnages de Driven.

 

11- Un dernier mot pour conclure, pour vos lecteurs français ?

 

Merci beaucoup pour votre soutien et pour avoir Colton et Rylee dans vos cœurs et les aimer autant que je le fais.

 

À nouveau un grand merci d’avoir accepté de répondre à mes questions ♥. 

 

Et voilà c’est déjà fini mais ne vous inquiétez pas, je reviens très vite avec la suite de la surprise … 

 

Xoxo 

#Milie 

16 janvier 2016

L’interview de Amy Harmon

Classé dans : Interview — Clarisse @ 7 h 56 min

12576094_1518710641759213_636451600_n

 L’interview de Amy Harmon , l’auteur de «  Nos faces cachées et L’infini + un » en exclusivité sur notre page Nos lectures , nos passions !  

1. Nous vous avons connu en France grâce à votre livre « Nos faces cachées ». Un livre magnifique, époustouflant et très émouvant. Comment vous est venue l’idée de cette histoire ?

* Aucun livre n’est emballé comme une idée complète. Il commence généralement par un mince fil d’une idée qui vous inspire continuellement. Mais j’avais un frère qui était dans l’armée et qui a servi avec un groupe de ses amis dans la guerre en Irak. J’ai commencé à penser à quel point cela pouvait être dur pour les soldats de revenir à la maison sans leurs amis.

2. Les attentats du Word Trade Center ont été une période très difficile pour l’Amérique, cela n’a pas été trop dur de se replonger dans ces moments éprouvants ?

* C’était dur, mais il est également important que nous n’oubliions pas. Il y a des leçons à retenir dans la perte, mais aussi dans la beauté qui vient de grandes souffrances. Je repense à ces moments de tristesse, mais aussi de fierté, parce que mon pays s’est réuni d’une très belle façon.

3. Avez-vous un endroit de prédilection pour écrire ? Un moment de la journée ou un petit rituel ?

* Non, je suis une mère, alors j’écris quand je peux. Je n’ai pas le luxe de pouvoir avoir un rituel. Je dois travailler quand je peux et je dois simplement m’en contenter, même si parfois je ne me sens pas particulièrement inspirée.

4. Votre second livre « L’infini + un » est sorti il y a peu (j’avoue honteusement ne pas l’avoir encore lu). Pouvez-vous nous en dire un peu plus ? (Histoire, sources d’inspiration, etc…)

* « L’infini + un » parle d’une superstar qui tombe amoureuse d’un personnage très peu recommandable. Il s’agit de rédemption et de ne pas juger un livre par sa couverture. Nous sommes tous des gens imparfaits et complexes, et ces personnages vous surprendront.

PORTRAIT CHINOIS :

5. Si vous étiez un roman et pourquoi ?

* Je suis un écrivain, donc je peux créer beaucoup de mondes et vivre à l’intérieur de nombreux univers, et donc tomber en amour, encore et encore. Je n’aimerais pas être un seul roman.

6. Si vous étiez une héroïne de littérature et pourquoi ?

* Claire d’Outlander. Oh mon dieu, quelle aventure elle vit.

7. Si vous étiez un conte de fée et pourquoi ?

* La Belle et la Bête. Mon conte de fées préféré. Qui ne veut pas réussir à mettre une bête à ses genoux ?

8. Si vous deviez avoir un rendez-vous avec un héros de roman, ce serait avec qui et pourquoi ?

* Hmm. Je ne peux pas l’imaginer. Je me sentirais terriblement maladroite et mal à l’aise avec un héros de roman dans la vie réelle. Je pense que je préférerais juste qu’il reste dans l’histoire. Vous voyez comme je suis ennuyeuse ?

9. Avant de conclure, une confidence à nous faire ? Une information en exclusivité ?

*  Je viens juste de terminer un livre sur un couple en Italie durant la seconde guerre mondiale qui tombent amoureux tout en se cachant de la Gestapo. Je n’ai aucune date de sortie encore, mais j’ai hâte de le partager. J’ai aussi deux nouveaux livres qui sortiront en France l’année prochaine, donc certainement plus à venir de moi.

10. Un dernier mot pour conclure, pour vos lecteurs Français ?

* J’ai été à Paris une fois, quand j’avais dix-huit ans. Les hommes français m’ont fait me sentir comme si j’étais la plus belle femme du monde. Un est même tombé de sa chaise quand je suis entrée. Ils sont comme ça, les hommes français ?

C’était beau…

Et voilà c’est déjà fini mais ne vous inquiétez pas, je reviens très vite avec la suite de la surprise … 

 

Xoxo 

#Milie 

17 novembre 2015

~ Interview Charlene Kobel ~

Classé dans : Interview — Clarisse @ 9 h 07 min

micro-gadget

Interview Charlene Kobel : 

- Bonsoir Charlene et merci à toi d’avoir accepté de répondre à mes questions.

- Bonsoir ! C’est tout à fait normal ! Visage riant aux yeux souriants

- Je te remercie également de m’avoir permis de lire en avant-première ta dernière nouvelle « Brisée ». Je viens de la terminer, c’est vraiment un livre intense. Le harcèlement scolaire est un sujet d’actualité en ce moment. Comment t’es-tu décidée à écrire cette nouvelle?

- Cette idée germait au fond de moi depuis quelques mois. Ayant été victime de ce fléau, j’avais déjà apporté mon témoignage. Désirant approfondir et lutter contre cette saleté, après avoir discuté avec ma correctrice ainsi que mes relectrices, je me suis lancée.

- Cela n’a pas été trop difficile pour toi de l’écrire ? Remuer le passé n’a pas été trop douloureux ?

- Honnêtement, je pensais que ce serait encore plus douloureux. Il fallait évidemment que je trouve les mots, je dois dire que ma correctrice m’a beaucoup aidée à intensifier certains passages. Difficile, non, mais douloureux, oui.

- En tout cas tu as bien réussi à nous faire tout ressentir. J’ai vraiment eu l’impression que dans ton récit, les profs d’Eloise fermaient les yeux.

- Avec tout ce qu’on entend, tous ces suicides de jeunes, tout cela nous laisse croire que c’est ce qu’ils font, malheureusement. Je ne mets pas tous les professeurs dans le même sac, évidemment. Mais si le harcèlement est encore là, c’est bien qu’on n’en fait pas assez.

- Oui, je le pense également. Ce fléau est vraiment inadmissible. J’en ai moi-même peur pour mes enfants. Toi qui est malheureusement passée par là, que crois-tu qu’il manque dans les écoles? As-tu eu la chance d’avoir une « Sophie »? (si je suis trop indiscrète, tu n’es pas obligée de répondre)

- Ce qu’il manque ? Je pense que les professeurs (pas tous) ne se font plus assez respecter. J’ai l’impression que plus nous avançons et plus cela devient violent. J’ai eu une « Sophie » mais qui n’était pas dans mon établissement scolaire. Elle m’a beaucoup aidée et c’est toujours une amie proche. Il faudrait peut-être faire plus de journées de campagne contre le harcèlement scolaire.

- Oui, en effet, des journées de sensibilisation seraient les bienvenues. As-tu une dernière chose à dire à toutes les « Eloise », les « Sophie » ou les « Julien »?

- À toutes les Eloïse : Restez forts ! Car même quand le tunnel semble interminable, la lumière n’est jamais loin. Vous avez des capacités comme tout le monde. Ne laissez personne vous empêcher d’être vous-mêmes. À toutes les Sophie : N’hésitez jamais à secourir quelqu’un ! Si vous pensez qu’un simple sourire ne peut changer le monde des « Eloïse », détrompez-vous ! À tous les Julien : S’en prendre à plus faible ne nous rendra pas plus fort.

- Je te remercie, Charlene, pour cette interview mais également pour cette nouvelle. Un sujet sensible que tu as su aborder avec brio, rempli d’émotions. Un grand bravo à toi.

- Merci à toi d’avoir pris le temps de la lire !

- Un dernier mot à ajouter avant de conclure?

- N’oubliez jamais que la violence ne résout rien ! Aimez-vous, soyez braves et dénoncez coûte que coûte le harcèlement !

- Merci à toi. A très bientôt

#Milie 

23 septembre 2015

Les secrets de vos admins #1

Classé dans : Interview — Clarisse @ 8 h 41 min

11949342_444113242457452_8865459546864600669_n

Salut #C, alias Bichette pour moi. Aujourd’hui, nous allons faire quelque chose, nous avons jamais fait, on va parler lecture.

Comment cela, vous ne me croyez pas ? Pffff , Vous êtes ingrats avec moi. Bref Bichette alias #C ou ma Blonde (suivant mon humour). 

 

Quel livre t’a donné envie de lire ?

Mon premier livre qui est une vraie révélation pour moi et le monde de la lecture est le premier tome de la saga les vampires de Manhattan de Mélissa De La Cruz, je suis tombée dedans dès les premières pages et je l’ai lu en une soirée, pour moi, c’était un grand exploit étant donné que les livres et moi n’étions pas en très bon terme !! 

Dès les premières pages, je l’ai trouvée parfait en accord avec mes envies, sans prise de tête, je me suis retrouvée dans le personnage de Théodora et j’aurais bien eu envie d’avoir des crocs moi aussi pour croquer Jack,, Oupsss, je m’égare !! 


Il fut celui qui me fit découvrir un nouvel univers il y a 5 ans, oui, j’ai perdu ma virginité livresque à ma rentrée de seconde !!

PS : JE PARLE DU LIVRE PAS DE JACK !!

Pourquoi celui là plus qu’un autre ?

La couverture m’a de suite attiré , ses nuance de violets , avec le fond de la ville et cette fille qui te regarde avec l’air de dire : « Entre dans notre monde , tu verras y’a pas d’ados boutonneux que des vampires ultra-mignons.

Le résumé a fini par m’avoir et c’est ma mère qui m’a faite la surprise en le commandant dans mon dos , elle doit s’en vouloir après le harcèlement que j’ai fait le lendemain pour avoir la suite et qu’à leur d’aujourd’hui je leur coûte une vraie fortune en livre !!

Et le héros dans tout ça ? Il t’a fait craquer  ton string ? (Vas-y lâche toi t’inquiète je le dirais à personne)

Jack le héros est assez exaspérant en lui, il a ce côté parfait , sûr de lui , admirable et prétentieux , il est l’un des membres  de L’élite de Manhattan , il sait qu’il plait et il aime plaire. Et ensuite il a une autre personnalité , doux , gentil , il tombe sous le charme de Théodora alors qu’elle est en quelque sorte l’opposé de lui.

Il est pas mon premier craquage de string , il est mon premier coup de masculin.

Un dernier mot avant qu’on publie ton avis sur le livre ?

Je vous recommande vraiment de lire ce livre et cette saga qui comporte 7 tomes , on fait le tour du monde avec nos héros et découvrons un bon mélange entre Gossip Girl et The Vampire Diaries , il m’a rendue accro  à la lecture.

Merci à Mélissa de La cruz , cet auteur est mon premier coup de

 

Je vous laisse juste en dessous de descriptif du 1er tome :-)  

 vampires-de-manhattan,-tome-1---les-vampires-de-manhattan-6067-250-400

Titre : Vampires de Manhattan, Tome 1 : Les Vampires de Manhattan
Auteur : Melissa De La Cruz
Date de sortie : 12 janviers 2011
Thèmes : AmourNew YorkMystère,FantastiqueJeunesse dorée
Prix : 13€90 Format Broché

Maison d’édition : Albin Michel

Note : 10/10 ♥ 

Résumé :

Il n’y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duschene, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très select.Theodora, qui est plus vintage que Prada, n’est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s’intéresse-t-il soudain à elle? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang.Elle non plus n’est pas une fille tout à fait comme les autres…

Laissez vous tentez par cette saga :-P  

#Milie & #C 

 

12
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes