Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

25 novembre 2016

Chronique : Le livre d’or

Classé dans : Chroniques,Editions Le Cherche Midi — Clarisse @ 13 h 16 min

9782749134727

Titre : Le livre d’or
Auteur : Deborah Copaken Kogan
Date de sortie : 15 octobre 2015
Thèmes : amitié, retrouvailles, tradition
Prix : 21 €Format Broché
Maison d’édition : Le cherche midi
Note : 7/10

Résumé :

Vingt ans après avoir partagé un appartement en colocation pendant leurs études à Harvard, Clover, Addison, Mia et Jane sont conviées à la réunion des anciens élèves. L’occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qui comme elles, tous les cinq ans, écrivent un court essai dans le livre d’or sur leur vie, leur famille, leurs projets.
Mais il y a l’image que l’on veut montrer au monde, et la réalité… Entre rêves déçus, aspirations secrètes et règlements de comptes, ce week-end de retrouvailles risque de faire tomber les masques et de changer à jamais la vie des quatre anciennes amies…

Mon avis :

Addison, Clover, Mia et Jane sont 4 amies et anciennes étudiantes de la prestigieuse université d’Harvard. Tous les 5 ans, les élèves mettent à jour le livre d’or, un livre où chacun raconte ce qui s’est passé dans sa vie durant les dernières années, ses joies, ses peines, etc.

C’est vingt ans après que les filles aient quitté les bancs de la fac que les quatre amies sont conviées à une réunion des anciens élèves.
En plus de cet événement incontournable, c’est l’heure de remplir une nouvelle fois le livre d’or. Pour certaines, c’est le moment de voir où en sont les autres, comment sont devenues ces personnes qui ont partagé des moments de leur vie.
Vous verrez que pour plusieurs, cela ne s’est pas déroulé comme elles l’espéraient. Leurs vies sont loin de ce qu’elles auraient dû être, certaines crèvent de jalousie ou au contraire se moquent de ce que sont devenues leurs amies.

Ce roman est divisé en trois parties bien distinctes : la première nous explique ce en quoi consiste le livre d’or, la seconde nous donne le point de vue des quatre protagonistes avant la réunion tant redoutée et la dernière comment se déroule la journée de chaque protagoniste jusqu’à la fatidique réunion.
L’auteur développe avec aisance chaque partie avec des petites longueurs au début qui ont failli me faire décrocher de ma lecture. Certes cela nous sert de comprendre en quoi consiste le livre d’or, mais j’ai trouvé la narration trop lourde.

C’est avec le découpage et au travers du point de vue des quatre femmes que nous en apprendrons plus sur elles.
Elles ont toutes construit des vies qui s’entremêlent mais qui pourtant diffèrent sur plusieurs points.
En effet, Addison est désormais une artiste mariée mère de trois petits diables. Mia, sans emploi, s’occupe du bon fonctionnement de toute sa petite famille composée de 4 bambins et d’un mari réalisateur.
Clover, grande business woman, est mariée avec un Don Juan sans enfant et profite de la vie.
Et enfin, on a Jane, reporter avec un mari qui a un bon métier avec lequel elle a eu une petite fille.

En apprenant plus sur chacune d’elle, je me suis prise d’attachement pour toutes. Malgré quelques quiproquos, découvrir leurs plus gros secrets ou mensonges, apprendre leur point faible ou leurs rêves fut un petit plaisir que nous réserve l’auteur.
Avec sa plume fluide, drôle et cocasse, je me suis prise dans l’engouement du roman.

Un livre qu’il ne faut pas juger mauvais dès le début, il faut persévérer car il se déguste tranquillement et vous assure un moment de détente sans prise de tête.

Merci aux éditions Le cherche midi pour ce service presse.

#C

11 octobre 2016

Chronique : La vie ou l’amour de Jérôme-Arnaud Wagner

Classé dans : Chroniques,Editions Le Cherche Midi,Partenaires — Emilie @ 9 h 44 min

la-vie-ou-l-amour-761656-250-400

Titre : La vie ou l’amour

Auteur : Jérôme-Arnaud Wagner

Date de sortie : 14 Avril 2016

Prix : 16.50€ Format Broché

Maison d’édition : Le Cherche Midi

Note : 10/10

Résumé :

« Une fraction de seconde, c’est ce qu’il m’aurait fallu pour donner un coup de volant. Bizarrement, je ne le fais pas. Je renonce. À cet instant, je ressens plus que jamais la futilité et l’amertume de la nuit dernière – je ne veux plus qu’il y en ait d’autres – et finalement, de mon existence toute entière, qui n’a pas de sens… La berline explose le parapet de pierre et tel un oiseau majestueux, prend son envol au-dessus d’une forêt de chênes-lièges et de pins parasols, qui descendent en pente jusqu’à un ravin sans fond. Je suis en l’air, toujours vivant, pour très peu de temps. Au-dessus de moi, le ciel, dégagé, immense, infini. En dessous, la terre des hommes. C’est alors que, sourire aux lèvres, tandis que l’oiseau de fer poursuit sa plongée, je revois toute ma vie défiler en un flash. »

Un recueil de poèmes oublié sous le siège d’un avion. Emmanuel va tout faire pour le restituer à Emmanuelle, son auteur. De cette rencontre résulteront un coup de foudre, un mariage, puis Jérôme et Arnaud, fruits de leur passion dévorante. Mais quelques années plus tard, sur une petite route départementale, un poids lourd fauche Emmanuelle sous les yeux de son mari et de leurs deux enfants. Dès lors, Emmanuel, dont le bonheur familial et professionnel vole en éclats, s’interroge. Ce n’était peut-être pas un simple accident… De Paris à Los Angeles, une odyssée qui permettra à Emmanuel d’en découvrir autant sur son épouse que sur lui-même – deux êtres dont les fils symbolisent l’amour au-delà de la mort.

 

Avis :

coupdecoeur

En tant que lecteur on a tous des livres qui nous touchent plus ou moins, et des livres qui nous émeuvent tellement qu’ils restent gravé au fond de nous. Et je peux sans aucun doute vous dire que celui-ci fait partie de la seconde catégorie.

On va suivre l’histoire d’Emmanuel, il trouvera un recueil de poèmes sous un siège d’avion. Touché par son contenu il va tous faire pour retrouver l’auteur. De là il fera la rencontre d’Emmanuelle. En découlera une belle et magnifique histoire d’amour, un mariage et deux enfants. Mais lors d’une sortie en famille, ce bonheur sera bouleversé à jamais par la mort de sa dulcinée.

Emmanuel est un homme très attachant, touchant. Il croit sincèrement en l’amour, le vrai, l’indestructible.

La narration qu’a choisi l’auteur est assez audacieuse, car il nous relate l’histoire comme si l’auteur la revivait plusieurs fois et faisait des choix différents, tout en nous ouvrants les yeux sur ce qui c’est réellement passé. Il nous pousse aux questionnements, à la remise en question et surtout, il nous offre une incroyable leçon de vie. C’est une véritable célébration à l’amour.

On découvre comment Emmanuel survit après la perte de sa femme, comment il aurait réagit si on lui offrait la chance de revenir en arrière et de changer les choses.

Je ne m’attendais pas du tout à cela en ouvrant ce livre, j’ai étais totalement happé par la plume de l’auteur, d’une finisse incroyable, il nous émeut à chaque page. Malgré la tristesse de ce roman, on ressent toute la sincérité de l’histoire. L’auteur arrive à nous secoué et nous démontré que oui l’amour d’une vie existe bel et bien. Il donne tous son sens à l’expression « A la vie, à la mort ».

Et Jérôme-Arnaud Wagner à finit de m’achever à la lecture de ses remerciements. L’histoire prend encore plus de place dans notre cœur à ce moment et les larmes se remettent à couler. Car oui ce livre m’a fait pleuré, pas seulement pour sa tristesse, mais aussi par la beauté intérieur de ses personnages, un roman psychologique où l’amour et l’amitié sont les choses les plus importantes de toute une vie.

Je ne peux donc que vous conseillez ce livre qui allie fiction et biographie, qui sans conteste vous touchera au plus profond de votre cœur.

Je remercie les éditions Le cherche midi pour ce service presse

#Milie

16 mai 2016

Chronique : Crazy in Love

Classé dans : Chroniques,Editions Le Cherche Midi,Partenaires — Clarisse @ 17 h 31 min

crazy-in-love-763231-250-400

Titre :   Crazy in Love
Auteur : Lauren Chapman

 Date de sortie :  28 Avril 2016

Thèmes :  Romance érotique 
Prix :  17€80 Format Broché
Maison d’édition :  Le cherche Midi
Note : 4/10

Résumé :

La distance qui les sépare est bien plus grande que l’océan…

Un couple improbable, et pourtant…

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais… la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle…

Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu’elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance ?

Mon avis :

 

Mélodie est sur le point de s’envoler vers New York afin d’y poursuivre ses études mais aussi partager en colocation un adorable appartement avec son amie Claire.

Bien installée confortablement à bord de l’avion qui l’emporte en direction de sa nouvelle vie de serveuse et d’étudiante modèle, la jeune femme fait la rencontre d’un abject et séduisant British qui, malgré ses remarques acerbes, la rend complètement dingue et folle amoureuse.

Alors que Mélodie a perdu tout espoir de le revoir depuis son arrivée sur le sol américain, pendant l’un de ses services au bar : Markus, c’est le choc… 

 Il est là devant elle. Ce séduisant inconnu n’est autre que Ryan Reed, une star montante du cinéma… L’attraction entre les deux est tellement forte que des instants passionnés vont vite prendre le dessus sur les convictions de Mélodie… Néanmoins, à vouloir attraper l’inaccessible et en se jetant directement dans la gueule du loup, les blessures seront inévitables…

Le résumé ainsi que la couverture m’avaient donné l’eau à la bouche et avec en plus ces pages de couleur, j’étais déjà à demi charmée par ma lecture. Je ressors déçue pourtant, il y avait une idée de base assez bien pour faire de ce roman une belle histoire : Mélodie la petite française qui rencontre le prince charmant lors de son départ pour New York…

 Il y avait de quoi avoir des papillons dans le ventre mais l’héroïne m’a royalement énervée ! Elle part dans tous les sens, une vraie girouette qui se plie au bon vouloir de Ryan. Je me suis accrochée pour savoir si la fin s’améliore, mais elle confirme ma déception, elle est expédiée à toute vitesse. Je ne vous recommande pas ce livre, essayez-le s’il est en votre possession mais je ne courrai pas en librairie à votre place pour l’ajouter à ma pile à lire.

Merci aux éditions Le cherche Midi pour ce service presse.

#C

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes