Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

4 décembre 2016

Chronique : Bad T3 Amour Dangereux de Jay Crownover

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin,Partenaires — Emilie @ 15 h 15 min

téléchargement

 

Titre : Bad T3 Amour coupable

Auteur : Jay Crownover

Date de sortie : 4 Mai 2016

Prix : 14.90€ format broché

Maison d’édition : Harlequin

Note : 10/10

Résumé : 

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Avis :

coupdecoeur

J’avais vraiment hâte de lire ce tome consacré à Titus. J’avais déjà apprécié ce personnage dans les précédents tomes, je n’avais qu’une hâte c’est de voir ce que cela donne à The Point quand on est du bon côté de la barrière.

Titus est un homme très respectueux de ceux qui l’entourent, honnête, prévenant. Mais il cache tout de même une part de lui assez mystérieuse et on ressent un petit côté sombre qui nous étonne. Eh oui personne n’est parfait. Ici il se battra pour ses sentiments envers Reeves (elle avait fait son retour à la fin du tome précédent en nous faisant quelques révélations juteuses), mais il devra aussi la protéger, car quitter le programme de protection des témoins n’est franchement pas l’idée la plus lumineuse.

Reeves n’a pas froid aux yeux, caractère affirmé, elle sait qu’elle est en danger mais n’en a que faire. Son point faible ce sont ses sentiments envers Titus, elle sent que tout ce qui se passe prend des ampleurs alarmantes et elle redoute la façon dont cela va se terminer. Elle décide donc de passer le temps qu’il lui reste aux côtés de Titus.

Une relation compliquée, impossible. L’amour entre le bien et le mal.

Ce tome est nettement plus sombre que les deux précédents, si jusqu’à maintenant je n’arrivais pas à me décider sur lequel était mon préféré, eh bien c’est chose faite. 

Cet opus à clairement dépasser les autres. On est tenu en haleine du début à la fin, la présence des personnages des précédentes histoires est un réel plus pour moi. Surtout qu’ils ne sont pas là uniquement pour faire de la figuration, ils ont leurs places dans l’histoire. 

La clôture de cette saga ce fait à merveille. Pas un seul moment de repos entre violence, cruauté, peur, amour, amitié. Un florilège de sentiments qui nous frappent en plein cœur et nous fait passer un moment intense. On s’attache à tous les personnages et c’est le cœur lourd que l’on referme après la dernière page. 

Ayant eu l’opportunité de l’avoir en sp numérique via NetGalley je vais dorénavant pouvoir me les procurer en papier et les relire. Je vous conseille cette saga fortement qui vous emmènera dans les tumultes de The Point, mélangeant violent, sexe et amour.

Une découverte merveilleuse où le talent de Jay Crownover nous transporte aux côtés de ces personnages avec une incroyable intensité et un mélange de sentiments parfaits.

Je remercie NetGalley et les Éditions Harlequin pour ce service presse

#Milie

3 décembre 2016

Chronique : D’amour et de Haine tome 1: Quand tout bascule

Classé dans : Chroniques,Éditions Ada — Clarisse @ 19 h 48 min

d-amour-et-de-haine-tome-1--quand-tout-bascule-843175-264-432

Titre : D’amour et de Haine tome 1: Quand tout bascule
Auteur : Sonia Alain
Date de sortie : 14 octobre 2016
Thèmes : Romance historique, Première guerre mondiale
Prix : 9$95 Format
Maison d’édition : Ada
Note : 9/10

Résumé :

1914, l’année de tous les dangers

Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady qui s’est vue contrainte de quitter l’Angleterre à la suite d’un scandale. Sommée par ses parents de revenir chez elle au bout de deux ans, elle s’embarque sur l’Empress of Ireland, un paquebot luxueux qui effectue la liaison entre la ville de Québec et l’Angleterre.

En cette nuit du 29 mai, période de l’année où les eaux sont encore glaciales dans l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, l’Empress of Ireland fend doucement la nappe brumeuse lorsqu’il est soudainement embouti par un charbonnier. Personne n’aurait pu prévoir ce drame ! Dès lors, le destin d’Adélaïde sera changé à tout jamais…

Mon avis :

Nous sommes en 1914.

La première guerre mondiale fait rage, et c’est dans cette période que nous faisons la connaissance de Lady Adélaide de Beauchamps. La jeune femme est sur le point de revenir en Angleterre après avoir quitté précipitamment le territoire suite à un affreux scandale qui avait défrisé toute la bonne société anglaise.

En voyage sur le paquebot Empress of Ireland qui la ramène chez ses parents, la jeune femme va vivre un événement traumatisant. En effet, alors que l’horizon est peu dégagé, le navire va se voir percuté par un autre. Il coulera et bon nombre de ses occupants ne survivront pas à ce tragique accident.
Notre lady n’arrivera pas à supporter ce naufrage, elle a failli elle aussi y rester mais c’était sans compter sur l’intervention d’Aidan, lui aussi naufragé.

Ensemble, ils devront braver l’eau glaciale et essayer de sortir de cette terrible épreuve. Ce qui est sûr, c’est que dès lors leurs destins sont étroitement liés. Arriveront-ils à sortir indemnes de cette aventure ?

Avant de parler du roman, je tiens à vous dire un mot sur sa couverture que je trouve sublime ! Passons à l’intérieur.

Un roman historique qui je peux vous l’assurer, n’est en rien la plate copie du célèbre Titanic. Il y a certes quelques similitudes sur la base du drame qui chamboulera toute l’histoire, mais en dehors de ça ne croyez pas que vous verrez apparaître Jack, lui il a bel et bien coulé pour faire place à Aidan.

Adélaide et Aidan sont deux personnages principaux assez opposés l’un à l’autre. Pourtant, dès leur rencontre qui ne se fait pas dans les meilleures circonstances je vous l’accorde, j’ai vu qu’entre eux il y avait cette alchimie. Ils se sont trouvés et malgré quelques tensions, ils ne sont pas près de se séparer. Un couple qui sera bien mis en scène, tout comme le fond qui se mélange parfaitement avec la partie romance.

Car en plus de la passion dévorante entre les protagonistes, nous sommes bel et bien dans de l’historique, l’auteur n’a pas fait les choses superficiellement. Oh non, Sonia Alain a fait des recherches poussées pour nous offrir des détails et des décors de l’époque, j’ai pu les imaginer facilement. Mais elle a surtout ajouté aisément le côté première guerre mondiale à l’histoire sans que le texte se trouve alourdi. 

Clairement, Sonia Alain est l’une de ces auteurs qui est pour moi une valeur sûre. Quoi que je lise d’elle, je sais d’avance que je vais passer un excellent moment en découvrant sa dernière œuvre.

Ici Sonia est une nouvelle fois éloignée de ses écrits habituels. J’avais fait la rencontre de sa plume il y a de cela plus d’un an en lisant sa trilogie paranormale «  Les gardiens des portes », puis en lisant récemment son roman érotique/policier « Annabel et Max ». Avec le premier tome de sa nouvelle saga D’amour et de haine, je découvre une nouvelle facette de son écriture qui a encore une fois su me charmer et m’emporter dans son univers unique.

Merci à l’auteur pour ce service presse.

#C

Chroniques : Lux, tome 3 (Opale) & tome 4 (Origine), de Jennifer L.Armentrout

Classé dans : Chroniques,Éditions J'ai Lu — Aurélie @ 15 h 53 min

Capture

Titres : Lux – 3 Opale / Lux – 4 Origine

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Dates de sorties : 21 Septembre 2016 / 16 Novembre 2016

Thèmes : Amour, extraterrestres, secrets, affrontements

Prix : 13,90€ /13€ formats brochés

Maison d’édition : J’ai Lu pour Elle

Note : 10/10 Coup de cœur x2

Résumé de Lux – 3 Opale 

Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n’est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l’immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d’un plan visant à tromper la surveillance de la Défense. Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semble peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus…

Avis 

La fin du tome 2 nous avait laissés sur les dents après que Daemon est libérée Katy des mains de Will, le petit ami de la mère de la jeune fille. En rentrant chez eux, ils s’étaient retrouvés face à face avec le frère disparu de Daemon et Dee, Dawson.

Nous sommes donc quelques jours plus tard et Dawson est déterminé à sortir sa petite amie, Bethany (une hybride comme Katy) des mains du Dédale. Le dialogue entre les triplés est difficile, sans compter que Dee est furieuse contre Katy depuis qu’elle sait que celle-ci est impliquée involontairement dans le meurtre de son petit ami, Adam.

Le retour de Blake et l’acharnement de Dawson à retrouver Bethany risquent bien de tous les mettre en danger de mort.

Pourtant ils vont devoir s’allier pour être plus forts et faire face.

Opale, un tome fort en émotions ! Retrouver mes deux chouchous, Daemon et Katy (surtout Daemon, on ne va pas se mentir, hein !) m’a fait un bien fou !

Leur complicité et leur humour est intact, sans compter qu’ils sont officiellement en couple et qu’ils sont prêts à passer à la vitesse supérieure… Si vous voyez ce que je veux dire ! ;) Malheureusement, le timing n’est pas toujours au rendez-vous, ce qui découlera sur des scènes carrément frustrantes et très drôles !

Mais alors, quelle fin ! Une torture !

Non, non, non… Je suis restée sur la dernière page totalement dégoutée, rageant sur le livre ! J’avais les larmes aux yeux et la boule au ventre. Et une furieuse envie de me jeter sur le tome suivant (ce que je fis dés le lendemain) !

Donc un conseil, avant de terminer le tome 3, ayez la suite sous la main ! Sans rire. Sinon vous n’allez pas vous en remettre. Mais vraiment. Bon, je pense que vous avez compris !

SI VOUS N’AVEZ PAS LUS LES TOMES PRÉCÉDENTS, NE DESCENDEZ PAS L’ARTICLE ET REVENEZ QUAND VOUS SEREZ MORTS DE FRUSTRATION A LA FIN DE OPALE !!

Résumé de Lux – 4 Origine 

L’expédition du Mont Weather s’est soldée par un échec et la disparition de Katy. Fou de rage et rongé par la culpabilité, Daemon est prêt à tout pour retrouver sa trace… quitte à mettre les siens en danger ou faire cavalier seul.

De son côté, Kat n’a qu’une préoccupation : survivre. Et entourée d’ennemis, elle ne pourra s’en sortir qu’en s’adaptant. Mais de l’autre côté de la barrière, les choses ne sont plus si simples : qui du Dédale, des humains, ou même des Luxens doit-elle craindre le plus ?

Bien qu’ensemble Katy et Daemon soient capables de soulever des montagnes, leur couple sera-t-il assez solide pour affronter la vérité ?

Avis 

Katy a été capturée par le dédale suite à l’expédition du groupe pour sauver Beth et l’ami de Blake au Mont Weather !

Daemon en est malade, sa famille et ses amis l’ont éloignés pour éviter qu’il ne fasse dégénérer la situation.

Mais personne, non, PERSONNE, ne se mets en travers de la route d’un Daemon fou de rage, prêt à tout pour retrouver sa Kitten !

A ses risques et périls, capable de mettre la planète à feu et à sang (c’est lui qui le dit !) pour serrer à nouveau sa petite amie dans ses bras, le jeune homme va se jeter dans la gueule du loup…

Cet avant-dernier tome de la saga Lux, m’a mis les nerfs à vifs !! Katy et Daemon sont plus amoureux que jamais, se protégeant l’un l’autre, ensemble, seuls contre tous ! Origine fait la lumière sur le Dédale qui pousse les Luxens à transformer des humains en hybrides et ainsi créer une armée pour le gouvernement. Mais ce n’est pas tout, vous devez tous être curieux de connaître l’explication du titre « Origine » et vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Car cette fois, ce n’est pas une pierre.

Origine est un quatrième tome palpitant, explosif (dans tous les termes), débordant d’action et de courses poursuites, mais aussi un peu sanglant. De plus chaque chapitre est divisé en deux avec les points de vues de Daemon et Katy, et j’avoue que c’est assez jouissif d’être régulièrement dans la tête de Daemon !

A présent, les adolescents ne sont plus au lycée et jouent à des jeux d’adultes, risquant leurs peaux à tout moment. Ils vont devoir courir (vite), se cacher, affronter leurs ennemis, et surtout beaucoup souffrir. Mais on les connaît bien maintenant, ils savent nous ménager le suspens de bout en bout !

Un fin qui va vous laisser bouche bée, le cœur au bord des lèvres, frémissants d’excitation. La guerre est déclarée.

#Aurélie

 

2 décembre 2016

Chronique : Le cercle félin T3 – Le prix de la liberté

Classé dans : Chroniques,DG Diffusion,Éditions Ada — Clarisse @ 17 h 46 min

le-cercle-felin,-tome-3---le-prix-de-la-liberte-486755-264-432

Titre :  Le cercle félin T3 – Le prix de la liberté
Auteur : Suzanne Roy
Date de sortie : 3 janvier 2015
Thèmes : Amour difficile,Destin, Parfum
Prix : 19€75 Format Broché
Maison d’édition : Ada
Note : 9,5/10

Résumé :

Trahie par Simon et par l’ensemble du Cercle félin, Isabelle part avec Alexander en Angleterre. Loin des siens et plongée dans un tout autre univers, elle apprend à la dure les règles de ce nouveau clan. Et elle n’est pas au bout de ses peines. Bientôt, la lune sera pleine, et elle devra se soumettre afin de devenir un membre en règle des Black Tigers. Avant que ses pensées ne soient accessibles aux autres, elle tente de chasser le souvenir de Simon et de s’adapter à sa nouvelle vie. Mais quelle est sa place ? En devenant la femme Alpha, pourra-t-elle aider Alexander à devenir un grand chef ? Le guider pour qu’il améliore la vie de son clan ? N’est-ce pas là un destin plus honorable que de fuir, au risque d’entraîner le Cercle félin dans une guerre ?

Mon avis :

Isabelle Côté n’a décidément pas eu une année calme. En plus d’apprendre l’origine de ses gènes particuliers, elle vient de vivre dernièrement une trahison douloureuse.
Déterminée à mettre de l’espace entre elle et le cercle des félins, c’est après avoir pris une décision hâtive qu’elle arrive en Angleterre. Elle croyait revenir à ses véritables sources, pouvoir mieux connaître Alex (celui qui la courtise depuis des mois), découvrir sa famille génétique et pourquoi pas devenir la nouvelle Alpha aux côtés du jeune homme.

Iz va vite déchanter en même temps que moi. Le clan des Black Tigers n’est en rien ce qu’il semblait être. Iz apprendra bien vite que la fuite est possible mais cela engendrera une guerre. Sera-t-elle prête à faire face ? Arrivera-t-elle à mettre un point final à ce possible affrontement ?

Autant il m’avait fallu un moment pour me replonger dans le tome deux, autant ici dans ce troisième tome j’ai été très vite happée par les événements.

Suzanne Roy m’avait prévenue qu’Isabelle allait en baver. Elle ne m’a pas menti, loin de là : ce dernier tome ne laissera pas un instant de répit à son héroïne. Par contre, ce qu’elle avait omis de me préciser, c’est que moi non plus je n’aurais pas un instant de temps mort.

Des protagonistes qui m’ont encore fait vivre de multiples émotions. Ils ont tous une place bien définie, leurs rôles font que certains nous ont malheureusement quittés et d’autres sont devenus des alliés de taille.

J’ai découvert une nouvelle facette du personnage d’Isabelle. Elle a bien mûri depuis notre première rencontre, elle n’est plus cette adolescente qui ne pensait qu’à ses cours ou qui se sentait attirée par Alex. Maintenant c’est bel et bien une femme, devenue un membre à part entière du cercle des félins, pour lequel elle prouve à maintes reprises que sa place est auprès d’eux même si certaines de ses actions ont failli me faire pleurer. Ne croyez pas qu’elle n’éprouve rien de ses choix, au contraire, elle a bien assez souffert de leurs répercussions. Enfin, le bonheur et la sérénité lui tendent les bras à la fin, elle va pouvoir souffler et assumer ses derniers choix.

Pour Simon, je lui en avais énormément voulu pour cette trahison horrible qui m’avait explosé en plein visage à la fin du tome précédent, je me suis dit : comment va-t-il se rattraper ?

Mr a trouvé rapidement la solution. Encore une fois, il enfile son armure de super-héros pour venir à la rescousse de celle qu’il aime. Il n’a plus que le rôle de l’Alpha et du protecteur d’Iz, dans ce tome-ci il est aussi une pièce clef qui libèrera la jeune femme de cette vieille promesse. Il est son point de soutien à toute épreuve, son conseiller qui parfois aurait dû se taire… Je retrouve l’homme qui m’avait fait chavirer il y a un an.

Quant au cercle, je fus époustouflée de voir tant de soutien et d’esprit d’équipe de leur part. Iz ne les connaissait pas depuis longtemps, pourtant tout le clan s’est uni à elle pour qu’enfin sa liberté et celle d’autres personnages leur soit pleinement rendue.

En bref, une trilogie qui se termine en apothéose. L’auteur a très bien su me captiver lors de ma lecture de ce dernier opus en m’offrant de nombreux rebondissements, de l’amour et de l’amitié. Je ne peux que vous recommander de lire cette saga qui a sa touche d’originalité en proposant des bêtes à crocs que vous n’aurez pas l’habitude de croiser. 

Merci à DG diffusion pour ce service presse.

#C

1 décembre 2016

Chronique : Up in the air, tome 3 : Grounded

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie — Clarisse @ 14 h 11 min

en-l-air,-tome-3---a-terre-822424-264-432

Titre : Up in the air, tome 3 : Grounded
Auteur : R.K.Lilley
Date de sortie : 3 novembre 2016
Thèmes : Passion,Milliardaire,Hôtesse de l’air
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman, collection Blanche
Note : 9/10

Résumé :

L’histoire de James et Bianca touche à sa fin dans la conclusion explosive de la trilogie En l’Air. Après une période de séduction courte mais sincère, Bianca ne peut plus ignorer ses sentiments pour James. Elle a beau faire de son mieux, elle ne peut pas s’empêcher de voir à quel point il tient à elle également.

Contrairement à ses habitudes, elle a réussi à dépasser ses appréhensions et elle a accepté de vivre avec l’énigmatique milliardaire. Son acte de confiance marque-t-il le début de quelque chose de merveilleux, ou bien est-ce trop et trop vite ? Tandis que James et Bianca se sentent de plus en plus dépendants l’un de l’autre, des circonstances hors de leur contrôle se conjuguent pour essayer de les séparer.

Entre la menace grandissante du monstre qui veut tuer Bianca et les embûches perpétuelles du passé de James dont il ne semble pas pouvoir s’éloigner, ces deux amants passionnés pourront-ils vivre leur fin heureuse ?

Mon avis :

Décollez pour un troisième vol direction New York, voyage en première classe et aux premières loges de l’histoire d’amour sulfureuse que partagent Bianca et James.

Bianca, notre jolie hôtesse de l’air, va vivre de nouveaux événements déstabilisants. Après avoir mis entre parenthèses sa relation avec James, ce milliardaire très hot, elle a décidé que leur passion naissante méritait d’être vécue au grand jour en apparaissant tous les deux lors d’événements chics. Leur jeune idylle verra une nouvelle fois des démons du passé de la jeune femme faire leur retour pour essayer de la blesser.

Sauf qu’ils ne s’attendent pas à tomber sur un os. James n’est pas prêt à laisser de nouveau celle qui l’a changé lui glisser entre les doigts, il ne reculera devant rien ni personne pour la mettre en sécurité, quitte à être lui aussi en danger.

Ce troisième tome est un véritable bijou !

Il remonte le niveau du précédent que j’avais fini en étant un peu déçue par cette fin qui nous laissait en plein milieu de la partie la plus intéressante de l’intrigue.

Nos deux tourteaux ont bien évolué depuis le début de leur rencontre.

Bianca ne laisse pas toutes les complications qui sont venues s’immiscer dans sa relation avec James prendre le dessus sur elle. Elle reste forte, elle ne cherche pas à mettre de la distance entre eux, au contraire elle affirme à tous que James lui appartient corps et âme. J’ai adoré la voir changer, elle place toute sa confiance en celui qu’elle aime, je ne pensais pas voir autant d’initiatives de sa part.

Quant à James, je l’ai perçu comme un Mr muscles. Il surprotège Bianca d’une façon très attendrissante, il cherche à mieux comprendre la jeune femme tout en assimilant et respectant cette relation exclusive qu’elle entretient avec son meilleur ami Stephan. Il se dévoile au fur et à mesure que son amour avec Bianca s’intensifie, fait disparaître tous les murs qui l’entourent, et là je n’ai pu qu’apprécier certaines de ses révélations.

Clairement, le couple que représentent James et Bianca est démentiel. Ils sont beaux, en parfaite harmonie, ils ont eu leurs hauts et bas mais aucun des deux n’a renoncé à cette alchimie qui les pousse l’un vers l’autre. Leur amour m’a fait chaud au cœur, je n’avais aucune envie de les quitter surtout avec les bonus que nous propose l’auteur sur leur futur.
 
En parlant de l’auteur, R.K. Lilley possède une plume définitivement magique, brûlante et émouvante. J’ai vécu un grand huit émotionnel, elle a failli m’achever à la fin, j’en avais la larme au bord de l’œil. Et puis, avoir la chance d’avoir pour narrateur Stephan, de savoir ce qu’il éprouvait fut un petit plus qui m’a bien plu.

En bref, je suis impatiente d’être en janvier pour découvrir ce que nous cache la saison 4 de cette saga très addictive.

Merci aux éditions Hugo Roman pour ce service presse.

#C

30 novembre 2016

Chronique : Londres avec toi

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin — Clarisse @ 16 h 03 min

londres-avec-toi-812726-264-432

Titre : Londres avec toi
Auteur : Erin Lawless
Date de sortie : 5 octobre 2016
Thèmes : Chick lit, Amitié,Voyage
Prix : 12€90 Format Broché
Maison d’édition : Harlequin, collection H&
Note : 9/10

Résumé :

Nadia Osipova n’a pas de temps à perdre. Dans deux mois, elle devra quitter Londres, la ville où elle a pourtant grandi, et retourner en Russie pour toujours. Deux mois, c’est aussi le temps qu’il lui reste pour accomplir la mission qu’elle s’est fixée : redonner le goût de vivre à son ami Alex, qui, entre des peines de cœur et des opportunités professionnelles manquées, se laisse complètement aller. Et pour ce faire, elle a décidé de l’initier aux merveilles cachées de Londres, cette ville dont elle est amoureuse et qu’elle connaît mieux que quiconque. Sauf que, entre les journées passées à explorer des endroits insolites et les balades le long de la Tamise à la nuit tombée, Nadia ne voit pas le temps passer et, face à l’imminence de son départ, ses sentiments s’emmêlent…

Mon avis :

Avant même d’avoir lu le résumé, j’avais dans un premier temps jeté mon dévolu sur ce livre qui avait accroché mon regard à cause de cette couverture très jolie. Ensuite, j’ai pris connaissance du résumé qui m’a paru intéressant et je me suis lancée.

Dans Londres avec toi, j’ai fait la connaissance de Nadia Osipova, une jeune femme Russe qui vit depuis son adolescence sur le sol anglais. Joyeuse, gentille et toujours là pour les personnes qui l’entourent, Nadia vient d’apprendre une nouvelle désastreuse : son titre de séjour a expiré, elle a encore deux mois devant elle pour trouver la solution qui lui permettra de rester en Angleterre.

Décidée à ne pas baisser les bras, elle fera recours à cette sanction. Entre temps, elle va  profiter au maximum du temps qu’il lui reste dans cette ville qui l’a vue grandir, sortir avec ses amies Caro et Holly faire la fête dans le pub le plus branché du coin.

Par chance, dans son malheur, Nadia va croiser Alex, un jeune homme désemparé qui n’a plus goût à rien depuis quelques temps. Prête à vanter toutes les qualités qui font de Londres la meilleure ville au monde de son point de vue, Nadia aura exactement deux mois pour montrer à Alex que la vie vaut la peine d’être vécue à fond, qu’importe l’endroit où l’on se trouve.

C’est typiquement le genre de livre sur lequel je miserais pour être sûre de vivre une histoire d’amour improbable qui me viderait la tête après une journée très stressante.

Il est le premier roman publié de Erin Lawless, et je dois dire qu’elle a su me convaincre de partir en vacances à Londres. Elle nous décrit cette ville avec tant d’engouement que j’avais l’impression d’arpenter moi-même les rues de cette capitale avec en fond sonore les coups d’horloge de Big Ben.

Nos deux protagonistes mettent peut-être du temps pour apprendre à mieux se connaître, mais justement c’est ce qui m’a charmée. Ils ne se sautent pas immédiatement dessus, petit à petit on sent qu’il y a un rapprochement, et j’ai trouvé qu’ils étaient trop mignons malgré que leur temps ensemble soit malheureusement compté.

Nadia m’a surprise. À sa place je serais au trente-sixième dessous, angoissée de devoir tout quitter pour tout recommencer dans un pays qui n’est pas le mien. Je la trouve courageuse et drôle, elle a à chaque fois le bon mot pour détendre l’atmosphère.

Quant à Alex, je l’adore. Il mérite certes une petite claque pour ne pas avoir dit la vérité dès le début à Nadia, mais je ne lui en veux pas trop, il s’est très bien rattrapé à la fin.

Une lecture très dépaysante qui est parfaite pour passer un bon moment au chaud sous un plaid avec une tasse de chocolat chaud en prime. Avec une écriture fluide, comique et facile d’accès, j’ai lu avec plaisir l’histoire fabuleusement romantique que vont vivre Nadia et Alex.

Merci aux éditions Harlequin pour ce service presse.

#C

Chronique : L’envol de l’ange

Classé dans : Chroniques,Éditions Tabou — Clarisse @ 7 h 06 min

41-EITVy3QL._SX195_

Titre : L’envol de l’ange
Auteur : Eva Delambre
Date de sortie : 17 juin 2016
Thèmes : Peur, Engagements, Romance
Prix :  16€ Format Broché
Maison d’édition : Tabou
Note : 10/10 

 

Résumé :

Au fil de leurs jeux, Solange et Tristan ont tissé des liens de domination et de soumission. Mais vient le moment de l engagement, celui où elle accepte de porter son collier et d être sienne. Elle est cependant prévenue dès le départ : leur relation aura une fin. 
Comptant bien en profiter jusque là, Solange traversera de multiples épreuves et trouvera en la personne de son amie Axelle complicité et soutien. Au gré des sentiments amoureux qu elle nourrit pour son maître, la souffrance se fait plus vive… 
Jusqu où pourra-t-elle aller sans se renier elle-même ?

Mon avis :

De retour dans l’histoire de Solange, alias Ange, qui est devenue la soumise officielle de Tristan, où nous sommes mis face aux séances de soumission que ce maître dominateur donne à sa nouvelle recrue.

Comme le résumé nous l’a appris, et je m’en doutais au vu des réactions de Solange, elle ne reste pas de marbre face à l’homme qui a su faire renaître la flamme entre ses jambes.

En effet, nous avons droit à toutes les émotions qu’elle ressent à tout moment : ses envies, besoins, peurs, frustrations, et surtout le développement de son amour pour celui qui l’a emmenée dans ce nouveau monde de plaisir qui lui a tant été narré lors de leur session d’écriture. Puis bon, d’un côté, personne ne peut lui reprocher d’avoir envie de plus que des parties de sexe SM avec lui.

Car Tristan reste égal à l’image que je m’étais faite de lui : joueur, entreprenant et doué pour faire monter la température, mouiller les strings et j’en passe. Il n’est pas du tout du style à laisser les femmes indifférentes, et je vois bien qu’être un dominateur est dans son sang. Je ne pense pas qu’il saurait être autrement, même si au fil de ses rapports avec Solange, il laisse s’effriter un peu son masque de dur. Des moments que j’ai appréciés.

Une chose est certaine, L’envol de l’ange est hyper addictif ! Déjà que L’éveil de l’ange avait placé la barre à un bon niveau, cette suite le surpasse davantage. Franchement, c’est typiquement le genre de livre que je ne peux pas poser avant de l’avoir terminé ! Pour le coup, je l’ai commencé vers 22h en me disant allez, deux-trois chapitres puis au dodo : eh bah non ! Je l’ai terminé à 2h30, les yeux explosés et avec un seul mot sur les lèvres : Wow, et des larmes sur les joues !

Eva Delambre m’a une nouvelle fois fait chavirer avec sa plume si limpide, charnelle et évocatrice. Je pense qu’elle est faite pour écrire des livres érotiques avec des notes de SM pur. Elle détaille avec un tel enthousiasme les émotions, sensations que ressent sa protagoniste principale qu’elle m’a donné l’illusion de tout vivre à la place de Solange.

Les seuls défauts que je peux donner à cette suite, c’est la non-découverte de nouvelles pratiques SM. Je pensais que l’auteur m’en ferait découvrir des nouvelles, ou bien alors c’est moi qui ai lu trop de romans sur ce sujet ! Et son autre défaut est la fin. J’ai une énorme rancœur envers Eva : mon cœur a fini en lambeaux pendant que les larmes de Solange coulaient sur le torse de Tristan. Ce n’est pas possible, il me faut une suite ! Leur histoire ne peut pas rester à ce point-là !

En bref, je sais pourquoi tout le monde parlait autant en bien de cette suite car je l’ai adorée. Oui, elle ne révolutionne pas son genre littéraire mais je trouve qu’Eva Delambre a su tirer son épingle du jeu. Nous sommes encore dans un monde très SM, ce qui ne plait pas à tous les publics, mais elle a brillamment ajouté des soupçons d’amour et les punitions de Mr le maître passent vite au second plan ! Vous l’avez compris, L’envol de l’ange est définitivement un coup de ♥ de plus à ajouter à ma liste.

Merci aux éditions Tabou pour ce service presse.

 #C

 

29 novembre 2016

Chronique : Empare-toi de mon coeur de Céline Musmeaux

Classé dans : Chroniques,Éditions Nymphalis,Partenaires — Emilie @ 15 h 07 min

15226449_10211396470174097_1968317043_n

 

Titre : Empare-toi de mon cœur

Auteur : Céline Musmeaux

Date de sortie : 15 Décembre 2016

Prix : 15,99€ en broché et 5,99€ en ebook

Maison d’édition : NYMPHALIS

Note : 9/10

 

Résumé : 

Plus les mois passent, plus Charlotte est convaincue que Frank lui plaît et que c’est réciproque. Cependant, la lycéenne est très timide et n’ose pas lui avouer ses sentiments, d’autant plus qu’il a déjà une copine encombrante.

 De ce fait, elle vit un amour secret dans l’espoir d’obtenir à chaque instant un regard ou un sourire de sa part.

 Alors qu’ils rentrent des vacances de Noël, Frank lui laisse encore espérer qu’elle a une chance avec lui. Encouragée par sa meilleure amie, Charlotte prend subitement la décision de se lancer. Elle lui écrit un mot qu’elle dépose ensuite sur son bureau.

 Mais le destin se joue d’elle, ce n’est pas Frank, mais son voisin Ludovic qui reçoit sa déclaration. Ce dernier accepte ses sentiments par erreur et tout va brusquement se compliquer pour la discrète jeune femme. Elle se retrouve forcée de faire bonne figure face à un garçon qu’elle déteste profondément.

 Est-ce un mauvais coup du sort ou une bénédiction ?

 

Avis :

 

Quel plaisir pour moi de retomber dans la lecture de Céline Musmeaux. J’avais déjà adoré Aimé moi! Enfin si tu peux. Et depuis je n’ai pas trouvé le temps de ME replonger dans son univers. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté lorsqu’elle m’a proposé de lire ce nouveau roman avant sa sortie. Et je ne le regrette pas, il m’a fait passé un très bon moment.

Je me suis faite avoir à mon propre jeu, j’ai voulu lire les premières pages pour connaître un petit morceau de l’histoire. Oui sauf que une fois commencé je n’ai pas su le lâcher. 

 On se plonge dans un univers d’ado qui m’a rappelé beaucoup de souvenirs. Les premiers sentiments, les premiers baisers, la découverte du sexe, les premiers chagrin. Mais on y retrouve aussi d’autres sujets plus intense, le manque de confiance en soi, la violence. 

Sur fond de belle romance Céline traite également d’autres sujets dit « tabou » que je vous laisserais découvrir par vous-même.

On se replonge avec les sourire dans notre propre adolescence en suivi Charlotte, Ludovic et leurs amis. Au fil de la lecture on se remémore notre propre adolescence et cela fait beaucoup de bien.

À leurs niveaux ces jeunes tient, pleure, aiment, déteste, on les accompagne dans la découverte de la vie et des sentiments.

 Une lecture incroyablement douce et addictives qui vous fera passé un bon moment au coin du feu avec une bonne tasse de thé.

 Merci à Céline Musmeaux pour ce service presse.

 

#Milie

Chronique : Les perles des urgences du sexe

Classé dans : Chroniques,Éditions La Musardine,Partenaires — #didi @ 14 h 49 min

les-perles-des-urgences-247x330

Titre : les perles des urgences du sexe

Auteur : Stéphane Rose

Maison d’édition : La Musardine

Notre 9/10

Résumé :

Les gens qui vont aux urgences hospitalières avec un truc coincé dans le derrière (ou pour un problème du même genre), ça existe vraiment ? OUI ! 


Et leur imagination va au-delà de tout ce que vous pourrez imaginer en la matière… Ce livre compile les cas d’urgences classées X des pompiers, médecins de nuit, étudiants en médecine et autres urgentistes hospitaliers.

Vous y trouverez une femme avec un poisson rouge coincé là où il ne fallait pas,

un ivrogne blessé après avoir fait l’amour à un bonhomme de neige,

un prêtre avec une pomme de terre coincée dans une voie qu’il ne croyait pas impénétrable…


et autres cas authentiques tous plus insolites, incroyables et désopilants les uns que les autres

Avis :

Je n’ai qu’une seule chose à dire :  » Wahou ! l’être humain est plein de surprise, c’est le moins que l’on puisse dire. »

Dans ce petit livre, il y a des interviews, des photos ou plutôt des radios, des sources internet, des témoignages… chaque page est différente.

Je pensais que ça allait être très lourd et trop gore, mais j’ai été agréablement surprise et est énormément rigolé.

Je dois tout de même vous avouer qu’il y a quand même des histoires peu ragoûtantes… mais l’auteur pense à nous, et il y a derrière chaque histoire extrême un petit quelque chose pour adoucir le texte, par exemple une photo de chaton. Oui, oui, de chaton…

Ce livre est vraiment barré et je trouve que cela peut faire un cadeau très sympa et humouristique.
A éviter pour votre petite mamie tout de même !

#didi

Chronique : Anno Dracula, tome 3 : Dracula Cha Cha Cha

Classé dans : Chroniques,Éditions Le Livre de Poche Imaginaire — Clarisse @ 11 h 52 min

anno-dracula---dracula-cha-cha-cha-788949-264-432

Titre : Anno Dracula, tome 3 : Dracula Cha Cha Cha
Auteur : Kim Newman
Date de sortie : 15 juin 2016
Thèmes : Enquête,Dracula, Mariage
Prix : 8€90 Format Broché
Maison d’édition : Le livre de poche, collection imaginaire
Note : 7/10

Résumé :

Rome, 1959. Dracula est sur le point de se marier en grande pompe avec la princesse moldave Asa Vajda. Mais cet événement mondain exceptionnel, qui rassemblera tout le gotha vivant et mort-vivant de la Ville éternelle, n’est que la première étape d’un ambitieux projet élaboré par le comte. Orson Welles et un agent secret vampire du nom de Bond sont également de la partie, ainsi qu’un mystérieux assassin, le Bourreau Écarlate, qui trouble la dolce vita de la cité en semant les cadavres derrière lui…

Mon avis :

Le comte Dracula s’apprête à prendre une nouvelle femme pour épouse. Pour marquer le coup, il a décidé d’inviter tout le gratin de la haute société vampirique à Rome où se déroulera l’heureux événement.

Le seul hic qui pourrait chiffonner notre immortel ? Il y a un tueur en série qui rôde dans les alentours, et ce grossier personnage semble prendre un malin plaisir en tuant des êtres à crocs comme bon lui semble. D’un patronyme révélateur, le Bourreau écarlate est prêt à mettre ses sentences à exécution, il y a des têtes parmi les Anciens qui risquent de tomber.

N’ayant pas lu les deux premiers tomes de cette saga : Anno Dracula, lorsque j’ai reçu ce troisième volet, je m’y suis d’abord consacrée pour ne pas être perdue avant d’enchainer sur Dracula Cha Cha Cha. Note aux lecteurs qui s’attaquent directement au dernier volume : lisez bien les deux précédents, ne faites pas comme moi, ne vous lancez pas directement dans celui-ci, vous risquez d’être un peu perdus.

Passons au fond. Je redécouvre un personnage phare de la littérature fantastique qui reprend une dernière fois un petit coup de jeune grâce à la plume de Kim Newman, qui a su revisiter d’une façon intéressante le mythe du tristement célèbre Dracula de Bram Stoker. En plus, il réintègre plusieurs des personnages auxquels nous avons été confronté dans le premier roman comme Geniève Dieudonné ou encore Charles Beauregard, un ex espion qui voit la fin de sa vie arriver.
L’auteur a su apporter un vent frais de renouveau en mêlant avec brio l’espionnage, le fantastique et le thriller tout en gardant certaines bases des aspects des années 1950.

Ce qui m’a en revanche dérangée, c’est le bonus de plus de 100 pages à la fin. Je ne l’ai pas autant apprécié que le texte précédent, je pense que l’auteur aurait dû s’arrêter au dernier point final de cette trilogie, ne pas en rajouter même si le but devait être de ne pas la finaliser totalement et de laisser une chance à ce qu’une suite voie le jour.

Moi qui ne suis pas trop polar, je dois avouer avoir passé un assez bon moment lors de ma lecture mordante qui fut passionnante dans laquelle j’étais confrontée à une vision légèrement différente de l’illustre Dracula.

Merci aux éditions Le livre de poche imaginaire pour ce service presse.

#C

123456...50
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes