Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

18 décembre 2016

Chronique : Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi de Juliette Bonte

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin,NetGalley,Partenaires — Aurélie @ 14 h 45 min

518np7cDftL

Titre : Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi

Auteur : Juliette Bonte

Date de sortie : 16 Novembre 2016

Prix : 4,99€ format numérique

Thèmes : Quiproquos, Montagne, voyage

Maison d’édition : Harlequin  collection HQN

Note : 9/10

Résumé :

Chloé Martin est la « pire conseillère en voyages du monde ». Gaffeuse et malchanceuse chronique, elle reste cependant une optimiste invétérée. Pourtant, lorsque son patron lui « offre » un séjour professionnel en Savoie, les choses ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices : hôtel miteux, verglas, et surtout rencontre avec son ex qui lui annonce qu’il est fiancé à la bombe atomique avec qui il l’a trompée. Pour ne rien arranger, Chloé est désormais complètement dépendante du bon vouloir du passager avec qui elle a failli se battre dans le train, Nick, qui a ensuite eu la gentillesse – ou la cruauté ? – de la sortir d’une situation très gênante avec son ex en se faisant passer pour son compagnon. En théorie, ce séjour commence donc plutôt mal. Mais en pratique, lorsque, comme Chloé, on sait voir le verre (de bière) à moitié plein, l’horizon finit toujours par se dégager. Et il se pourrait même que l’amour fasse partie du voyage.

Mon avis :

Chloé travaille dans une agence de voyage. Elle vit en colocation avec Lili, sa meilleure amie et c’est une jeune femme de 26 ans très maladroite mais surtout une véritable Miss Catastrophe ambulante ! Un aimant à poisse, un chat noir…

Cette année, son chef l’envoie faire des repérages pour un hôtel en Savoie et y tester également les activités sur place.

Elle qui rêvait de plages paradisiaques, c’est fichu pour cette fois ! Et rien ne va se passer comme prévu, ça aurait été trop beau !

Tout d’abord, un inconnu hautain (mais à tomber) lui a pris sa place dans le train, ensuite son hôtel est un bouge et elle se retrouve dans un cours pour ados en voulant apprendre à skier… Mais surtout ! Elle croise la route de son ex, Valentin avec sa fiancée Emilie, pour qui il l’a quitté quelques années auparavant. Voulant garder la face, elle s’invente un petit ami avant de se rentre compte trop tard que la situation va forcément dégénérer ! Pourtant, c’est sans compter Nick, son inconnu du train, qui va lui sauver la mise, ce qui va déclencher une série d’événements aussi cocasses que douloureux !

Cette lecture est une sucrerie de Noël à déguster sans modération ! Les personnages sont hyper attachants, j’ai beaucoup ri ! Il y a de l’action, des situations improbables et j’ai adoré Chloé ! La pauvre, quand même…

C’est donc avec plaisir que je vous recommande ce livre, parfait pour ce temps de fêtes !

(Vous n’entendez pas les petits carillons de Noël ? ;) )

#Aurélie

29 novembre 2016

Chronique : Bad T2 Amour dangereux de Jay Crownover

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin,NetGalley,Partenaires — Emilie @ 9 h 51 min

 

bad-amour-dangereux-tome-2-9782280352543_0

Titre : Bad T1 Amour dangereux

Auteur: Jay Crownover

Date de sortie : 6 Avril  2016

Prix : 14,90€ en broché

Maison d’édition : Harlequin

Note : 9/10

Résumé :

Il est le pire qui pouvait lui arriver… et le meilleur ?

 

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.

Avis :

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’après mon coup de cœur pour le premier tome, j’attendais ce second opus avec énormément d’impatience. Harlequin m’avait gentiment offert la trilogie via NetGalley et je l’avais donc dans ma PAL, je me suis donc jetée dessus très peu de temps après le premier.

Race à grandit dans une famille aisée et a eu une vie bien confortable. Après un choix qui va bouleverser sa vie, il ne peut désormais compter que sur Dovie et Bax. Même s’il est à classer dans les mecs sulfureusement dangereux, jouant sans cesse avec le danger et faisant des choix souvent discutable, il n’a pas mauvais fond. Il se retrouve à la tête de l’organisation criminelle, mais aidé de Bax il va s’efforcer de mettre de l’ordre en faisant couler le moins de sang possible.

Brysen est la meilleure amie de Dovie, vivant dans un quartier huppé, elle travaille néanmoins dur pour subvenir au besoin de sa sœur et payer ses factures. Au contact de Race elle trouve la sécurité qu’elle recherche, malgré qu’elle se soit toujours forcée à rester loin de ce genre d’homme.

Une fois de plus Jay Crownover nous offre un récit époustouflant. Elle ne nous épargne en rien et c’est plaisant. Tout y passe, la violence, le sang, le sexe. Un second tome une fois de plus empli de sensation forte, une relation entre Race et Brysen totalement indécente.

Nous sommes accrochés à nos Bad boy et nous avons enfin de vraies héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux. Le récit à deux voix nous fait connaitre plus les personnages et leurs forces de caractère.

Je ne pourrais décemment pas faire une préférence entre ces tomes, ils sont bien différents de par leurs personnages, mais ils se rejoignent sans conteste dans leurs addictions. Une saga qui ne cesse de me surprendre. Malgré un monde ou la violence règne, l’amour trouve sa place pour nous offrir une magnifique histoire avec des personnages qui nous touchent.

J’ai maintenant hâte de voir ce que nous réserve l’auteur avec l’histoire de Titus, qui n’est autre que le frère de Bax , mais surtout officier de police. A mon avis ça n’a pas finit de faire des étincelles.

Merci à NetGalley et aux Editions Harlequin pour ce service presse

#Milie

23 octobre 2016

Chronique: Mon cher stagiaire de Anouk Laclos

Classé dans : Chroniques,Editions Calmann-Lévy,NetGalley,Partenaires — Emilie @ 13 h 58 min

mon-cher-stagiaire-782596-250-400

 

Titre : Mon Cher Stagiaire

Auteur : Anouk Laclos

Date de Sortie : 1 Juin 2016

Prix : 15€ en format broché

Thèmes : Romance, Érotisme

Maison d’édition : Calmann-Lévy

Note : 8/10

Résumé :

Une pétillante quadra devenue veuve avant l’heure se voit confier les reines de l’empire de champagne Van Styn.

Un jeune étudiant américain à l’ambition débordante et au charme fou rêve d’y faire un stage.

Anouk laisse sa chance à Andrew dont la soif d’apprentissage va se révéler troublante…

Entre bulles de champagne et déplacements professionnels de rêve commence alors une initiation enivrante aux plaisirs à la française, mais jusqu’où Anouk osera-t-elle aller ?

Avis :

A la suite du décès de son mari, Anouk, se voit confié la direction de l’entreprise familiale : Les Champagnes Van Styn, selon les dernières volontés de son mari. La famille de son défunt époux ne voyant pas cela d’un très bon œil, va faire son possible pour déstabiliser Anouk et la discrédité. Et ce n’est pas l’arrivée d’Andrew, un jeune stagiaire Américain, qui facilitera la vie à notre belle femme d’affaire.

Anouk est sans conteste une femme de caractère, persévérante, elle ne se laissera pas faire par sa belle-famille.

On entre dans sa tête. On partage ses doutes, ses envies, son évolution et la redécouverte des plaisirs de son corps. Une femme pétillante, au fort caractère et à la détermination à toute épreuve.

Andrew à tout du parfait Américain puritain et de bonne éducation. Evitant d’être seul avec Anouk au départ, il va tout de même finir par se rapprocher d’elle, allant jusqu’à lui demander des conseils sur sa relation intime avec sa fiancée. Un personnage agaçant par ses manières au début, il vous surprendra bien assez tôt.

L’auteur a une plume fluide et très addictive. Moi qui pensais tomber sur une histoire banale et dont le dénouement serait couru d’avance, j’ai été surprise suite à certaines révélations inattendues. Elle nous offre une romance sensuelle et sexy, avec des scènes de sexe subtil et savamment dosés.

En bref cette romance fut pour moi une belle découverte, une romance agréable et drôle et une plume percutante.

Merci aux Editions Calmann-Lévy et à NetGalley pour ce service presse

 

#Milie

20 octobre 2016

Chronique : Paranoïa de Melissa Bellevigne

Classé dans : Chroniques,Éditions Black Moon,NetGalley,Partenaires — Emilie @ 19 h 56 min

41dwqQkIqQL._SX312_BO1,204,203,200_

 

Titre : Paranoïa 
Auteur : Melissa Bellevigne
Date de sortie : 1 Avril 2016
Prix : 17€ en broché
Maison d’édition : Black Moon
Note : 6,5/10

Résumé : 
Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner
Avis :

Lisa, trentenaire, est une psychiatre de renom. Faisant partie des meilleurs du pays, elle se voit confié des cas rares et compliqués. Jusqu’au jour où elle se verra confier Judy. Cette jeune fille de vingt ans voit un homme du nom d’Alwyn. Jusque là, vous me direz, rien d’anormal. Sauf que, Judy est la seul à voir cet homme.
Nous voici donc plongé dans leurs histoires, dans un récit à deux voix.
 
J’avoue avoir été assez dubitative concernant le personnage de Lisa. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, j’aurais aimé en savoir plus sur son métier. 
Les aspects de la psychiatrie sont très intéressants, mais sur ce coup-là, j’ai vraiment trouvé que cela manquait d’approfondissement.
Malgré tout on tombe dans un récit original et addictif, mais qui me laisse tout de même perplexe. 
Une lecture assez perturbante, on se retrouve à faire l’équilibriste entre folie et réalité. Nos certitudes volent en éclat, on ne sait absolument plus ce que l’on doit croire ou non.
En bref, je dirais que je ressors assez perplexe de ma lecture. La fin ouverte nous laisse avec autant de questions qu’au début. Melissa Bellevigne à une belle plume, qui je pense ne demande qu’à mûrir. 
Au final je ne vous dirais pas si je vous conseil ou non ce livre. Le moeux est de vous faire votre propre idée. 
Merci aux éditions Black Moon et à NetGalley pour ce service presse.
 
#Milie

 

Chronique : Tendres baiser d’Oxford de Enzo Daumier

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin,NetGalley,Partenaires — Emilie @ 14 h 52 min

12494785_731374977000144_1109348163270822167_n

 

Titre : Tendres baisers d’Oxford

Auteur : Enzo Daumier

Date de sortie : 25 Avril 2016

Thème : Romance M/M

Prix : 2,99€ en ebook

Maison d’édition : Harlequin HQN

Note : 8.5/10

Résumé :

Oublier. Oublier sa rupture avec Matthew, oublier que sa famille l’a rejeté, en se lançant à corps perdu dans ses recherches, voilà le plan de Lucien lorsqu’il revient à Oxford pour rédiger sa thèse. Mais sa rencontre avec Andrew Knight, pop star d’un groupe mondialement connu, vient bientôt bouleverser son programme. Pourtant, ils n’ont quasiment rien en commun : universitaire gay passionné de musique classique d’un côté, chanteur rock et hétéro de l’autre. Rien… à part ce petit truc, ce feeling qui fait qu’ils se comprennent immédiatement et ne peuvent s’empêcher de passer du temps ensemble…

Avis :

Lucien est un jeune homme de 22ans, étudiant à Oxford. Passionné d’aviron, il partage son temps entre les entraînements, la Bodleian Library, Ruby-Lou et Nicholas ses meilleurs amis et la musique classique.

Viré de chez parents à l’annonce de son homosexualité, il devait emménager avec son petit ami Matthew. Sauf que ce dernier le quitte la veille de leur emménagement. Lors d’une soirée chez Nicholas, il va rencontrer Andrew, le frère de son meilleur ami. Une rencontre qui risque de mettre à mal les sentiments de Lucien.

Dans ce livre on se laisse très vite absorbé dans l’univers que l’auteur à créer. Nos deux protagonistes sont vraiment très différents et c’est très agréable de les voir évoluer côte à côte, de se découvrir petit à petit.

Mais il n’y a pas qu’eux, les personnages secondaires sont également très importants. Ils ne restent pas passifs. On rigole beaucoup avec eux, notamment avec Ruby-Lou et Nicholas.

C’est donc une intrigue captivante, attachante que j’ai découvert. La plume de l’auteur est tout en finesse et en délicatesse. Une multitude d’émotions nous accompagnera dans le paysage d’Oxford avec Lucien et Andrew.

Je pensais au début que ce livre était un one-shot, mais au vue de la fin, j’attends dorénavant le second tome avec impatience.

Meri à NetGalley et aux éditions HQN pour ce service presse.

#Milie 

20 août 2016

Chronique : Amis ou amants ?

Classé dans : Chroniques,NetGalley,Partenaires — Aurélie @ 11 h 50 min

amis-ou-amants---805369

Titre : Amis ou amants ?
Auteur : Emily Blaine
Date de sortie : 27 Juillet
Prix : 2,99€ format numérique
Thèmes : amitié, amour
Maison d’édition : HQN
Note : 6/10

Résumé 

Trois mois. Cela fait trois mois qu’elle a coupé les ponts avec Tyler Tanner. Tyler, son meilleur ami, l’homme avec qui elle a partagé le quotidien des tournées de concerts pendant cinq ans, l’homme qu’elle a vu changer et devenir odieux avec la célébrité, l’homme dont elle est naïvement tombée amoureuse. Une seule nuit passée ensemble a suffi à lui ouvrir les yeux sur son erreur. Désormais, elle doit se désintoxiquer et apprendre à vivre sans lui. Mais, alors qu’elle commence à croire qu’elle peut y parvenir, le destin remet Tyler sur sa route…

Mon avis

Claire et Tyler étaient les meilleurs amis du monde. Tyler est devenu une star, constamment en tournée avec son groupe et leurs proches, Claire est devenue la cuisinière de tout ce petit monde et les a suivi pendant 5 ans de concert en concert.

Un soir, ils ont passé la nuit ensemble et le monde de la jeune femme s’est écroulé : il ne veut pas de relation sentimentale. Le matin, la jeune femme a fuit et vit à présent depuis 3 mois chez une amie , tout en continuant de se rendre malade pour Tyler. Sa coloc décidé de lui secouer les plumes et Claire se décide à reprendre sa vie en main.

Mais un jour, pas le plus grand des hasards, son regard recroise celui de Tyler…

Cette sympathique nouvelle n’est pas la meilleure d’Emily Blaine, je n’y peux rien, je préfère ses bonnes grosses histoires !

Pourtant, « Amis ou amants ? » a tous les ingrédients d’une belle histoire d’amour : blessure secrète, homme ténébreux, héroïne à la fois fragile et résolue, des personnages secondaires qui ne servent pas à rien…

Je l’a recommande aux fans de Mme Blaine et aux inconditionnels de belles petites histoires d’amour.

#Aurélie

Chronique : 89 mois

Classé dans : Chroniques,NetGalley,Partenaires — Aurélie @ 11 h 38 min

89-mois-761113Titre : 89 mois
Auteur : Caroline Michel
Date de sortie : 4 Mai 2016
Prix : 14,90€ format broché
Thèmes : grossesse, horloge biologique, amis
Maison d’édition : Préludes
Note : 9/10

Résumé

« J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

 

Mon avis

Jeanne fête ses 33 ans, célibataire depuis quelques mois.

En soufflant ses bougies, elle fait le vœu de devenir mère tout seule et par tous les moyens.

Il lui reste 89 mois avant d’avoir 40 ans et elle ne veut pas d’enfant après cet âge-là.

A ses amis, elle fait part de son désir d’enfant et de devenir mère célibataire contre vents et marées.

Leurs réactions sont mitigés. Quand son amie Alice, qui forme un couple parfait avec Alfred et sur le point de devenir maman, est catégoriquement contre… C’est sa collègue et meilleure amie, Éléonore, ainsi que son adorable copain facteur, Nicolas, sans compter son voisin ultra cool, Félix, qui vont la soutenir dans son projet de maternité !

La jeune femme va tout tester : les potions de grand-mères pour être fertile, les prises de températures pour surveiller son ovulation, des rencontres plus ou moins régulières avec des hommes… Jeanne est résolue.

Alala… J’ai adoré ce petit roman. Il est frais et léger, j’ai passé un très bon moment !

Ce thème me touche particulièrement, nous sommes au plus profond de la féminité et nous suivons le combat permanent de Jeanne pour voir deux barres s’afficher sur un test de grossesse.

Cette histoire rassemble les différents sujets qui tourne autour d’une maternité potentielle selon la situation personnelle des gens.

Jeanne et ses proches vont partager leurs expériences avec nous.

Tomber enceinte n’est pas facile pour toutes les femmes, loin de là, et certaines d’entre-nous sont prêtes à tout pour devenir maman.

Les aventures de ce groupe d’amis trentenaires est simple, sans chichis et très attendrissantes, je pense que ça touchera surtout les femmes, même si les hommes sont loin d’avoir un rôle secondaire dans cette histoire. Les mots de l’auteur sont fluides, drôles, à la fois sérieux et réalistes, Ce n’est pas une histoire d’amour, c’est le désir d’une femme. Le désir de toute femme souhaitant un jour donner la vie.

#Aurélie

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes