Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

19 mai 2016

Chronique : Maybe, tome 1.5 : Maybe not

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 15 h 19 min

 

maybe,-tome-1.5---maybe-not-734026 (1)

Titre : Maybe, tome 1.5 : Maybe not
Auteur : Colleen Hoover
Date de sortie : 10 Mars 2016
Thèmes : Colocation, sexe
Maison d’édition : Hugo roman
Note : 7,5/10

Résumé :

Quand Bridgette débarque dans la coloc, Warren hésite. Ce pourrait être une expérience excitante de cohabiter avec une jolie brunette… Mais peut-être pas.
Surtout quand cette fille est franchement froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de la tester sur Bridgette. Réussira- t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ?

Peut-être. Mais peut-être pas…

Mon avis :

Nous avions rencontré nos deux héros dans le sublime Maybe Someday.
Rappelez-vous de la terrible Bridgette qui croyait que Sidney était sourde, et de Warren, qui adore faire des blagues et regarder des pornos. Tous les deux étaient les colocs de Ridge.

Nous les retrouvons ici, quand ils se rencontrent. Cela se passe un peu avant et au début de Maybe someday.

Warren est un beau jeune homme, très amical et très blagueur. Séduire les filles, il est nait pour ça !
Bridgette, c’est son opposée ! Solitaire, froide… Elle tient tout le monde à l’écart de sa vie.

Mais Warren, qui a craqué sur elle, est décidé à la mettre dans son lit. Sauf qu’il en tombe amoureux, et ça, il ne s’y attendait pas du tout ! Prêt à tout pour faire tomber le mur qui entoure le cœur de sa coloc, il va la rendre complètement folle ! Mais Bridgette n’est pas du genre à se laisser faire.

Peut-être que ça marchera. Ou peut-être pas…

Leur relation est explosive, c’est un régal de les voir évoluer. J’ai surtout adoré retrouver Warren, grand comique qui fait tout pour séduire Bridgette. Le récit est de son point de vue. La jeune femme est plus difficile à cerner. Elle est secrète et renfermée et porte un lourd passé sur ses épaules. Aucun homme n’a jamais réussi à lui faire baisser sa garde, jusqu’à Warren…

Un livre vite lu et vite refermé, malheureusement, je pense que leur histoire aurait pu être plus étoffée. Leur couple, ne nous mentons pas, est basé sur le sexe, beaucoup de sexe, mais qui devient très rapidement tendre et complice.

Un bon moment tout de même !

#Aurélie 

26 avril 2016

Chronique : Dans chacun de mes mots

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 9 h 28 min

dans-chacun-de-mes-mots-763367-250-400

Titre : Dans chacun de mes mots
Auteur : Tamara Ireland Stone
Date de sortie : 7 Avril 2016
Thèmes : Young Adult, Romance, Problèmes Mentaux, Lycée, Amitié
Prix : 17€ Format Broché 
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 10/10

Résumé : 

Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques. Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir  » normale « … Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?


Mon avis : 

Samantha est entourée de sa petite bande de copines depuis le jardin d’enfants, surnommées « les huit tarées ». Mais voilà, depuis quelques temps leur bande a diminué, la vie les séparant petit à petit. Il ne reste plus qu’Alexis, Kaitlyn, Olivia, Hailey et Samantha. Les amies de Samantha sont très populaires, mais voilà, pour elle qui souffre de grosses crises d’angoisse, les journées passées avec elles peuvent se transformer en véritable parcours du combattant si elle ne veut pas craquer et ainsi montrer ses faiblesses à ses amies. Samantha a été diagnostiquée comme souffrant de névrose obsessionnelle, elle est suivie par Sue, sa psy, une femme adorable et qui apporte beaucoup à la jeune fille. Evoluant dans un monde où elle doit être au top sans cesse et ne rien laisser paraitre, on découvre Samantha dans une amitié malsaine avec ses copines qui, à mon humble avis, lui fait plus de mal que de bien.

Un jour, elle va croiser le chemin de Caroline, une belle amitié va alors se former entre les jeunes filles. Caroline va l’emmener dans un endroit tenu secret, « Le coin des poètes », en lui assurant que cela va bouleverser sa vie. Un endroit où chacun peut parler de ses sentiments sans peur d’être jugé, sans peur que l’on se moque. Mais voilà, un membre du groupe, AJ, semble ne pas apprécier sa présence. Mais Samantha, poussée par Caroline, ne veut pas baisser les bras pour se faire une place dans ce groupe, car elle en est persuadée, sa vie en sera bouleversée à jamais.

Je m’arrêterai ici dans la description du récit car j’aurais peur de trop vous en dire. En me plongeant dans ma lecture, je savais déjà qu’elle allait me chambouler. La romance ici n’est pas le thème principal de ce récit, on y aborde plus le ressenti des émotions de Samantha. A cause de sa névrose, elle a besoin de décortiquer tout ce qu’elle fait, d’analyser, de réfléchir. On s’immisce dans sa tête pour y découvrir sa fragilité mais aussi sa force. Elle a une vie qui, je pense, doit être vraiment épuisante. Tamara Ireland Stone a su trouver les mots pour nous plonger corps mais surtout âme dans ce récit, j’y ai découvert une maladie que je ne connaissais pas et j’ai ressenti beaucoup d’empathie à l’égard de Samantha. Ce fut une lecture bouleversante, ponctuée de poésie magnifique. Un livre qui m’a tenue en haleine et que je n’ai pas réussi à lâcher avant la dernière page. Je ne connaissais pas cette auteure avant mais je pense me plonger dès que possible dans ses autres livres. Une plume très agréable, un récit fluide, on voit que Tamara Ireland Stone a étudié son sujet, elle nous comble de détails qui ont chacun leur importance, on se retrouve avec des personnages qui nous touchent et une histoire qui nous bouleverse.

Vous l’aurez compris, ce livre est un vrai coup de cœur pour moi.

Je remercie Marion et Mélusine des Editions Hugo collection New Way pour ce service presse.

Hugo New Romance

#Milie 

25 avril 2016

Chronique : The Driven, tome 3.5 : Raced

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 18 h 42 min

the-driven,-tome-3.5---raced---729011-250-400

Titre : The Driven, tome 3.5 : Raced
Auteur : K. Bromberg
Date de sortie :  21 Avril 2016
Thèmes :  Romance Contemporaine,Erotisme, New Adult, Sport
Prix : 12€50 Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman 
Note : 9/10

Résumé : 

Une compilation de scènes choisies de la série Driven à travers les yeux de Colton Donavan.

Arrogant.
Coquin.
Brisé.
Vaniteux.
Rebelle.
Égocentrique.
Téméraire.

Vous pensez me connaître ?
C’est loin d’être le cas.

Mon avis : 

Raced n’est pas une simple réécriture comme nous l’apprend l’auteur, plutôt l’opportunité pour le lecteur d’être dans la tête de Colton lors de nombreuses scènes épiques qu’il a vécues avec Rylee, par exemple : leur première rencontre, rappelez-vous quand ils se rentrent dedans dans le placard minuscule lors de la vente de charité organisée par Rylee, cette tension sexuelle qui les anime !

Nous sommes glissés dans le crâne de ce beau coureur automobile et avons en avant-première toutes les pensées obscènes qu’il perçoit envers notre Rylee. Nous découvrons aussi le moment exact où il a changé, il passe du consommateur d’histoire d’un soir à l’amoureux plein d’espoir. Néanmoins, je n’ai jamais vu un homme aussi fondant que grossier, ses « putain » à tout va m’ont légèrement refroidie à certains passages.

Dans ce mini tome, la mise en page est classe, une très bonne idée de mettre les couvertures des tomes précédents ainsi que des prologues pour raviver les souvenirs du lecteur et l’aider à mieux se situer à chaque nouvelle scène, les prologues sont des mises en bouche pour chaque scène savoureuse.

Une lecture agréable, la plume de l’auteur est émoustillante ( comme son héros ), un plaisir d’avoir une autre version des faits de l’histoire Colton/ Rylee. Le seul gros point noir que j’y vois : un tome trop court, je n’aurais pas dit non à un pavé pour avoir la possibilité d’en apprendre davantage sur les idées de Mr Donovan.

Merci à Marion & Mélusine des éditions Hugo Roman pour ce service presse.

 

Hugo New Romance

#C

 

17 avril 2016

Chronique : Marked Men, tome 2 : Jet

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 14 h 04 min

marked-men,-tome-2---jet-724809-250-400

Titre : Marked Men, tome 2 : Jet
Auteur :
Jay Crownover
Date de sortie :
7 Avril 2016 
Thèmes :
New AdultMusiqueRomance,Tatouages
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition :
Hugo Roman
Note : 9/10

Résumé :

Jet est la deuxième saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. Jet, star d’un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles. Mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, s’est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui. Vont-ils arriver à s’aimer sans se consumer ?


Mon avis : 

Que dire de cette suite…

 

Ayden est pétillante, possède une apparence de jeune femme modèle, un goût très prononcé pour la country dû à son état d’origine et une grande gueule dissimulée derrière son sourire angélique. Ayden est très cachottière sur sa vie avant sa rencontre avec Shaw (sa meilleure amie et l’un des personnages principaux du premier tome), leur bande d’amis ne soupçonne rien des sacrifices qu’elle a faits pour le bien de sa famille. 

Jet est le chanteur star et étoile montante d’un groupe de rock qui fait un véritable carton, ses tatouages et son corps diabolique font s’émouvoir toutes ses fans femmes, il multiplie et plus encore les coups d’un soir sans prise de tête qui sont attirées comme des guêpes autour d’un pot de miel. Des insectes qui finissent notés par ses colocataires adorés le lendemain matin avant leur mise à la porte (les joies de la colocation). 

Deux personnages que tout oppose se retrouvent avec un besoin urgent de découvrir jusqu’où va cette électricité qui les anime. 

Jet et Ayden ont vraiment eu des vies pourries celles-ci les poursuivent. L’un possède un père qui est pire qu’une merde vu le comportement honteux qu’il a envers sa femme ainsi que son acharnement pour obtenir de son enfant la chance qu’il lui a glissé entre les doigts des années auparavant, et l’autre a comme mère une femme complètement paumée qui ne ferait pas la différence entre le bien et le mal puis justifie toutes les bassesses de sa raclure de frère, celui-là même qui mettrait sans hésitation en jeu la vie de ses proches pour un billet de 100. 

Ce ne sont pas des bagages qu’ils trimbalent avec eux, plutôt des conteneurs, dans leur cas. 

Ce second épisode a déclenché en moi une marée d’émotions, une augmentation de ma pression sanguine et des rougeurs aux pommettes lors de ma lecture dans la salle d’attente de mon médecin (j’ai bien vu les yeux de la dame en face de moi qui regardaient très fixement la couverture de mon livre). Certes, Jet n’a su me conquérir comme l’a fait son ami Rule (dont on a des bribes d’infos sur lui et sa relation avec Shaw ) , il ne m’a pas autant retournée même si j’ai passé un agréable moment en sa compagnie, les hommes dans son genre savent s’y prendre avec ces dames, la sauvagerie et la délicatesse sont les maîtres mots de notre beau chanteur tatoué. 

Ce second ouvrage nous propose pas un mais deux protagonistes avec des valises de souvenirs, ils ont chacun leur fragilité et luttent pour trouver l’équilibre et le chemin de leur avenir et en bonus nous apercevons de loin Cora qui sera un personnage clef de la suite de cette saga. 

Mesdames, si vous êtes à la recherche d’un nouveau bad boy tatoué à la voix orgasmique, j’ai mis la main dessus pour vous.

Merci à Mélusine & Marion des éditions Hugo New Roman pour ce service presse.

 Hugo New Romance

#C 

16 mars 2016

Chronique : The Driven, Tome 4 : Aced

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 20 h 06 min

the-driven,-tome-4---aced-734018-250-400

Titre : The Driven, Tome 4 : Aced
Auteur : K. Bromberg
Date de sortie : 17 mars 2016
Thèmes : Romance Contemporaine, New adult
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 10/10

coupdecoeur


Résumé :

Six ans après leur rencontre, Colton et Rylee sont de retour, plus chauds, tendres et passionnés que jamais. ACED est un nouveau chapitre de cette histoire d’amour.

ACED, (Saison 4 de la Série Driven) dont l’action se situe à Los Angeles (Californie) est la suite d’une aventure tendre et torride entre une femme qui cherche à se reconstruire, et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Les démons de Colton sont-ils définitivement domptés ? S’ils resurgissent, leur bonheur en apparence parfait y résistera-t-il ?

 


Mon avis : 

Des années se sont écoulées depuis la dernière fois que nous avons croisé le chemin du couple Rylee et Colton, aujourd’hui mariés et heureux, et un événement inattendu va davantage les rendre fous de joie. Alors qu’ils sont sur le point d’agrandir leur petite famille, des démons de leurs débuts viennent embrumer tout leur bonheur.

En effet, une vidéo du couple prise pendant un moment charnel fait son entrée sur la toile, ils se retrouvent assaillis par une horde de vautours paparazzis.

Rylee est une nouvelle fois fragilisée par tout ce remue-ménage qui leur arrive en pleine face, elle perd pied peu à peu au cours du roman. Comment peut-on dévoiler des moments intimes de Colton et elle ? En plus de se retrouver à la une de toutes les presses à scandales, ses employeurs lui portent le coup fatal quand ils décident de la mettre sur la touche. Mais son mari est présent pour elle, il est son atout et son point d’appui lorsque le monde de Rylee devient flou.

Quant à Colton, il m’a encore éblouie, ce lion en cage est prêt à faire la peau du connard qui ose blesser sa femme. Il la défend à grands coups de griffes, tout en partant dans une autre recherche contre un élément de son enfance qui l’aidera à relever Rylee et prendre confiance en ses capacités de mari formidable.

Pour les personnages secondaires, ils sont plus mis en avant dans ce tome, surtout la mère de Rylee, une perle pour sa fille qui a besoin de son soutien et ses conseils pour sortir du brouillard qui l’entoure.

J’ai adoré la trilogie et quand j’ai appris qu’il y aurait une suite, j’étais contente tout en redoutant de savoir quelle aventure allait vivre le couple Donovan. Je m’attendais à avoir un remodelage des tomes précédents sans rien de plus et je fus loin de la vérité … L’histoire de Rylee et Colton est toujours aussi passionnante, on ne s’ennuie pas et le sexe se trouve moins présent, pas que je m’en plaigne. Aced, un nom aux multiples significations et encore une fois, K.Bromberg ne me déçoit pas, sa plume est toujours aussi exquise, d’une fluidité sans failles et d’une imagination sans limites, je n’ai pas lâché ce quatrième tome avant d’en avoir lu le dernier mot.

Je suis folle de Colton, ce mec est une drogue, vivement la suite !

Merci à Mélusine & Anne des éditions Hugo New Romance pour ce service presse.

 

Hugo New Romance

#C

 

1 mars 2016

Chronique : Marked Men, tome 1 : Rule

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 8 h 43 min

marked-men,-tome-1---rule-716369-250-400

Titre : Marked Men, tome 1 : Rule
Auteur : Jay Crownover
Date de sortie : 3 Mars 2016 
Thèmes : Amour, Couple Improbable,Frère jumeau
Prix : 17 € Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 10/10

coupdecoeur
Résumé :

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?
L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.


Mon avis :

Bienvenue dans le monde des Bad Boys tatoueurs ! Promis, ils vont vous faire chavirer.

Shaw London n’a jamais dirigé à proprement parler sa vie, ses parents ont toujours eu des attentes envers elle et privilégié le faux semblant à l’existence de leur fille pour paraître être une famille parfaite.

À l’âge de 14 ans, Shaw rencontre Remy Archer, un jeune homme attachant qui la prend sous son aile et la ramène dans sa famille, il sera son meilleur ami et lui offrira tout ce dont elle a toujours rêvé : une famille qui l’aime sans arrières pensées.

Dès son arrivée dans cette famille soudée, les trois fils Archer l’intriguent, surtout Rule, le frère jumeau de Remy, dont elle tombe irrévocablement amoureuse.

Rémy est décédé depuis des années et Shaw a maintenant 20 ans, elle en a marre d’être sous la coupe de tout le monde, de ne pas être au volant de son propre destin. Une nouvelle vie s’ouvre à elle quand elle la reprend en main, ça promet un grand nombre de turbulences, croyez-moi !

Rule Archer est un véritable aimant à filles faciles, les coups d’un soir il les collectionne, tout comme les couleurs de cheveux peu ordinaires et ces tatouages. Ce mec est arrogant, explosif et lunatique mais lorsque Shaw décide de passer à l’offensive avec lui, pourquoi dirait-il non ? C’est vrai, elle a toujours été une fille intouchable parce qu’elle est l’ancienne copine de son jumeau mais aussi car Shaw fait partie de sa famille depuis toujours. Néanmoins quand cette blonde au visage d’ange prend des initiatives, cela promet des étincelles.

Chacun va donner à l’autre ce dont il a le plus besoin, ensemble ils vont essayer de passer outre les préjugés afin de composer un avenir commun solide, mais y arriveront-ils ? 

Niveau personnages secondaires, ils apportent les pièces aux puzzles des passés et futurs de nos deux héros. Je me suis toutefois plus attachée à Ayden, l’amie et colocataire de Shaw, je flaire une romance avec… (je ne vais pas tout vous dire).

Pour moi, ce premier tome est doux un coup de ♥, je me suis fait engloutir par l’histoire de Shaw & Rule, j’ai été heureuse de pouvoir les suivre et d’apprendre à les connaître.L’atmosphère du tatouage, de la musique métallique nous offre une nouveau genre de mec que j’ai beaucoup apprécié, des gros bras aux énorme cœurs. Jay Crownover nous laisse quelques indices pour le futur tome qui paraît tout aussi bon, j’ai vraiment hâte de voir ce que va donner cette suite. Et,j’espère vraiment avoir des nouvelles de nos deux héros. Je vous conseille ce livre les yeux fermés, cette saga a l’air très prometteuse.

 

Merci à Mélusine et Anne des éditions Hugo New Romance pour ce service presse .

 Hugo New Romance

#C

 

4 février 2016

Chronique : Archer’s Voice

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 9 h 19 min

archer-s-voice-727137-250-400

Titre : Archer’s Voice
Auteur : Mia Sheridan
Date de sortie :  4 Février 2016
Thèmes : Confiance, Romance, Mutisme,Douleurs Du Passé
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 11/10

coupdecoeur

Résumé :

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.


Mon avis :

Bree quitte sa ville natale pour essayer de se libérer des démons qui l’habitent depuis le drame qu’elle a vécu là-bas. Elle se retrouve à Pélion, une petite ville du Maine. Atterrie là au hasard, et louant une maison près du lac, elle espère trouver la paix qu’elle recherche. Très vite, elle va rencontrer un homme. Un homme mystérieux, étrange, un homme que tour le monde semble ignorer.

 

Cet homme, c’est Archer. Un homme solitaire, et empli d’une immense souffrance. Le contact avec les gens n’est pas son fort du tout. Mais sa rencontre avec Bree pourrait bien être son salut. Ici, nous n’avons pas un personnage écorché, mais deux. Et alors là attention, ça vous promet une lecture intense.

 

Bree est une jeune femme en grande souffrance, pas un jour ne passe sans qu’elle subisse un flash back de la tragédie qu’elle a vécue. Mais malgré tout, elle ne veut pas se laisser abattre et elle cherche à aller de l’avant. Bree est pour moi une belle personne (au sens moral du mot) : elle est douce, agréable et d’une incroyable force psychologique.

 

Archer, quant à lui, est juste wahou. Alors bien sûr il est sexy, à tomber. Mais ici, pour moi ce trait du personnage est passé vraiment au second plan. J’ai aimé Archer pour ce qu’il était réellement, un homme d’une sensibilité incroyable. Il a jusque là une vie remplie de souffrances, il dégage une innocence touchante. C’est un homme que l’on a envie d’aider, de protéger. J’ai été très vite happée par ce livre. Je suis passée par un nombre incalculable d’émotions durant ma lecture, une histoire riche en émotions, qui n’est pas là uniquement pour nous faire rêver.

 

Elle aborde des sujets intenses tels que la différence, le rejet et l’incompréhension des gens face à une situation qu’ils ne connaissent pas. Ce livre a été pour moi plus qu’une lecture, l’auteur nous offre ici une véritable leçon de vie, elle nous ouvre les yeux sur notre façon de vivre et nos réactions face à la différence. Sa plume est magnifique, harmonieuse, elle nous transporte dans ce monde où les émotions, aussi différentes qu’intenses, se confondent pour créer un univers magnifique.Tout y est réuni: la joie, le rire, la tristesse, les pleurs (de joie et de tristesse), l’humour, la compassion, et plein d’autres encore. J’ai passé un moment merveilleux, qui m’a emmenée dans un grand huit émotionnel incroyable, j’ai été happée au plus profond de mon cœur, mais cela m’a aussi amenée à beaucoup réfléchir.

 

En bref, pour moi ce livre est une véritable petite pépite d’or. L’histoire de Bree et Archer est tout bonnement époustouflante, incroyable, intense. Un grand bravo à Mia Shéridan qui a conquis mon cœur et qui en même temps m’a donné une magnifique leçon de vie.

 

Merci à Marie & Mélusine des éditions Hugo New Roman pour ce service presse.

 Hugo New Romance

#Milie 

15 janvier 2016

Chronique : Before, saison 1

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 12 h 26 min

before-after,-saison-1-714174-250-400

Titre : Before, saison 1 
Auteur : Anna Todd
Date de sortie : 7 Janvier 2016
Thèmes : New AdultBad boyRomance Contemporaine
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman collection New Romance
Note : 7/10

Résumé :

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa… Sera-t-il capable de l’aimer ?

Mon avis :

Contrairement aux After pour lesquels je n’avais pas spécialement accroché, j’ai redécouvert cette ambiance particulière de la saga d’Anna Todd, vous savez cette ambiance un peu malsaine…Qui se ressent encore mieux ici quand on sait ce qu’il arrive à Tessa à la fin du tome 1. On attends, on est fébriles d’être du côté des « méchants » de l’histoire. 
Before me donne bizarrement envie d’y revenir !

On découvre un Hardin très seul qui se décourage vite et n’a pas confiance en lui hormis pour faire des mauvaises actions ou séduire les filles, sa colère couve en lui et on ressent bien ses émotions. On arrive à mieux le comprendre, même s’il reste toujours un petit con. Ce qu’il ressent pour Tessa est assez trouble au début, puis ils commencent à s’apprécier mais les mauvais mots du jeune homme gâche toujours tout.

On commence le livre avec Hardin qui nous raconte sa terrible enfance, son adolescence tourmentée, ces années difficiles qui ont fait de lui ce qu’il est devenu. On enchaîne avec de petits chapitres qui donne la voix aux 4 filles qui ont marqué Hardin : sa rencontre avec Natalie et Melissa, les mois qui ont précédés l’entrée à la fac de Molly et Steph. Ça s’enchaine ensuite avec la rentrée d’Hardin dans sa nouvelle fac, puis sa rencontre avec Tessa et par la suite ses motivations pour le pari avec son groupe…Il y a également quelques extraits de son journal au début des chapitres, beaucoup de regrets. Je regrette juste (un peu) la deuxième partie du livre qui file trop rapidement à mon goût.

Je suis curieuse de lire la suite, les pensées d’Hardin sont passionnantes.

Extrait : 

Il tomba violemment amoureux d’elle
Ce fut si rapide qu’au début il n’était pas certain qu’il s’agisse d’un vrai sentiment où du simple fruit de son imagination.
Mais il le sentit, et il devient accro à elle, un peu plus à chacune de ses respirations, dans chacune de ses pensées…

#Aurélie

Hugo New Romance

Chronique : Love Game, Tome 4 : Tied

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 8 h 42 min

love-game,-tome-4---tied-707441-250-400

Titre : Love Game, Tome 4 : Tied
Auteur : Emma Chase
Date de sortie :  14 Janvier 2016 
Thèmes : Romance Comteporaine
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman 
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé :

Quand un ex-playboy décide d’enterrer sa vie de garçon… Attention danger !
Dans ce quatrième et dernier volume de la série Love Game, on retrouve nos héros, Kate et Drew, une semaine avant leur mariage. C’est Drew le beau gosse, amoureux comme jamais, qui reprend le fil du récit, sur ce ton délicieusement irrévérencieux et follement drôle qui fait craquer toutes les filles…
Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’attirance sexuelle du jeune couple est toujours aussi irrépressible. Leur complicité est encore renforcée depuis la naissance de James, leur bébé d’amour, aussi adorable qu’épuisant…
Le happy end semble proche… Mais ce serait sans compter sur les copains de nos amants terribles. Cette joyeuse bande leur a concocté une petite virée à Las Vegas, histoire que Drew et Kate enterrent leurs vies de garçon et de jeune fille en beauté. Mais à Sin ity, la ville du péché, entre le calme feutré d’une villa grandluxe du Bellagio et l’ambiance trépidante des boîtes de nuit du Strip, une série d’évènements imprévus va tout remettre en question…

Mon avis :

Une romance qui se finit sur une belle note de douceur. 

Drew est maintenant un homme fiancé à la sublime Kate et l’heureux papa du trop mignon James, un mini Drew qui est aussi hypnotisé par la poitrine de sa maman que son papa. Alors qu’ils sont à une semaine de se dire « OUI » devant leurs familles et leurs amis, notre couple décide de partir en mission commando à Las Vegas afin d’enterrer dignement leurs vies de jeune fille et de garçon. 

Nous voilà donc en route pour Vegas, la ville où il n’y a aucune limite, une virée entre amis dont les seuls mots d’ordre sont : faire la fête, faire le tour des clubs de Striptease puis boire jusqu’au coma éthylique, voici les termes de cette folle aventure. 

Drew Evans a toujours son humour ravageur, son esprit pervers avec son sourire de playboy et bien sûr il a encore la fâcheuse manie de se fourrer dans des situations impossibles dont il se sortira avec les honneurs. 

Quant à Kate, elle est son opposé mais d’une certaine manière, son égal à lui, elle stabilise notre Don Juan depuis leur première rencontre et le rend meilleur en l’abreuvant de son amour. Nos deux âmes sœurs sont fin prêtes pour faire le grand saut devant le prêtre.

Ce dernier opus est pour moi le point final de cette belle idylle, nous avons vu Drew changer et « mûrir » au cours des tomes. Bon d’accord il a toujours son humour assez unique et dépravé, toutefois cette saga prouve que même le dernier des connards peut être un mari et père idéal à la fin.

Les prises de bec de notre couple épicent davantage leur relation déjà fort mouvementée, les retours sur les premiers instants qu’ils ont partagés avec James sont touchants et c’est hilarant de voir qu’une aussi petite chose peut faire tourner en bourrique ses propres parents.

Ils vont trop me manquer, eux et leur bande d’amis, une saga que je relirai plus tard avec un énorme plaisir, la plume d’Emma Chase est toujours aussi agréable, j’en redemande davantage.

Si vous ne connaissez pas DREW EVANS, je vous conseille de le rencontrer très rapidement, bref vous avez compris que pour moi ce dernier tome est un coup de . 

Merci à Marie des Editions Hugo Roman pour ce service presse.

 Hugo New Romance

#C 

4 janvier 2016

Chronique : The Driven, Tome 3 : Crashed

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie,Partenaires — Clarisse @ 10 h 00 min

the-driven,-tome-3---crashed-668300-250-400

Titre : The Driven, Tome 3 : Crashed
Auteur : K. Bromberg
Date de sortie : 3 Décembre 2015 
Thèmes : Romance, Erotisme, Sport
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé : 


La vie est pleine de moments. De grands moments. De petits moments. Et aucun d’entre eux sont sans conséquences.
Chaque moment vous prépare et va définir votre vie. Vous devez surmonter toutes vos peurs, affronter les démons qui vous poursuivent et nettoyer le poison qui se cramponne à votre âme ou vous risquez de tout perdre.
Le mien a commencé à la minute où Rylee est entrée dans ma vie. Elle m’a fait me ressentir entier lorsque que je pensais que je ne pourrais jamais être qu’incomplet. Devenue un élément de ma vie, je ne savais pas que j’en avais besoin. Oui, elle vaut la peine de se battre mais comment voulez-vous vous battre pour quelqu’un que vous ne méritez pas?
L’amour est plein de hauts et de bas. 
Arrêt cardiaque. Âmes brisées.
Et aucun d’entre eux ne sont sans significations. L’amour est un hippodrome de rebondissements inattendus qui doit être négocié. Vous devez abattre les murs, apprendre à faire confiance et guérir votre passé afin de gagner. Mais parfois, il est prévu qu’il soit plus difficile de les obtenir.

Colton m’a guéri et me complète, m’a volé mon cœur et m’a fait réaliser que notre amour n’est pas prévisible, ni parfait. Mais quand des facteurs extérieurs mettent notre relation à l’épreuve, par quels moyens dois-je lui prouver qu’il vaut la peine que je me batte ?
Celui qui a dit que l’amour est patient et doux ne nous a jamais rencontrés. Nous savons que notre amour en vaut la peine, nous avons reconnus que nous étions fait pour être ensemble. Mais quand nos passés percutent notre avenir, les répercussions nous rendront-elles plus fort ou nous éloigneront ?

Mon avis :

Quand ton monde s’effondre, que la lumière qui l’éblouit s’évanouit, tu n’as plus le choix, relève-toi et remets-le en état.

Colton est vraiment perdu et perturbé par ce qui lui est arrivé. Lui qui ne vivait que pour sa passion et celle qui lui faisait voir le monde différemment, comment a-t-il fait pour se retrouver sur ce lit d’hôpital avec ces douleurs épouvantables et le trou noir qui le plonge dans le néant ? Oui, nous avions fermé le tome deux sur le tragique accident qui aurait dû coûter la vie à Colton mais le revoilà avec nous, il a de fortes séquelles mais rien qui ne sera insurmontable pour cette force de la nature.

Quant à Rylee, qui est en pleine hallucination, le cauchemar recommence : l’homme dont elle est éperdument amoureuse est entre la vie et la mort… Les jours passent et celui-ci ne lui revient pas, son coma se prolonge. Toutefois, lorsqu’il se réveille, elle se reconstruit tout autant que lui, elle a survécu aussi à l’accident. Elle change, devient plus sûre et très protectrice à l’égard de son Ace d’amour. Elle est toujours aussi passionnée et folle de lui mais a encore du mal à lâcher du lest lorsqu’il veut retourner sur la piste de course, car elle revoit en boucle l’événement qui a failli le lui arracher.

Colton et Rylee forment un couple de survivants, aucun des deux protagonistes n’est épargné dans les horribles fracas qui vont leur ont exploser au visage et pourtant, ils se révèlent plus forts et soudés que jamais.

C’est avec le cœur lourd et les yeux trempés que je referme ce dernier opus (Ah, mon petit doigt me dit qu’il pourrait bien y avoir une suite, je dis ça, je dis rien…). Un excellentissime 3ème tome, mes nerfs furent mis à rude épreuve, j’ai pleuré et souri en même temps que Rylee, voire plus !

Autrement dit, la lecture de ce tome m’a vraiment emportée. Certains personnages restent attachants et je ne vais pas vous mentir, Colton/Rylee est mon nouveau couple de poussins. On peut voir qu’ils ont encore quelques problèmes surtout dus au terrible événement qui démarre cet opus. Mais cela s’améliore au fil du temps, ils arrivent à passer outre leurs peurs, doutes et frictions pour nous sortir le grand jeu.

Une saga coup de en cette fin d’année 2015, que je vous recommande de lire si vous voulez une romance sportive & addictive.

Merci à Anne des Editions Hugo New Roman pour ce service presse.

 Hugo New Romance

#C

 

12345
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes