Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

17 avril 2016

Chronique : Kayla Marchal, tome 1 : L’exil

Classé dans : Chroniques,Editions du Chat Noir,Partenaires — Clarisse @ 10 h 15 min

kayla-marchal,-tome-1---l-exil-642123

Titre : Kayla Marchal, tome 1 : L’exil
Auteur : Estelle Vagner
Date de sortie : 2 Avril 2016
Thèmes : Fantastique, Loups, Identité
Prix : 19€95 Format Broché
Maison d’édition : Le Chat Noir, collection Cheshire
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé : 

Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire. 
Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble, porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.

Mon avis :

La première chose qui a m’a attiré fut la couverture du livre. Elle est magnifique, Alexandra fait toujours du super travail ! 
Enfin, le résumé m’a titillé parce-que les histoires de Loups-garous, métamorphes ou tout être qui a le don de se transformer en animal, m’attire inexorablement…

Nous découvrons Kayla, tout juste 18 ans, qui a quitté sa meute de morphes des montagnes (La vallée noire). Son grand-père, chef et Alpha, l’a chassé pour la protéger de sa propre meute ! Car la jeune fille a un soucis, malgré le fait qu’elle soit plus forte qu’un simple humain (guérison rapide, sens aiguisés, puissance), elle n’a pas de louve. Elle n’arrive pas à se métamorphoser, ce qui l’expose depuis le début de son adolescence à des brutalités et des moqueries, et l’a rendu très solitaire.

Elle part donc à l’aventure et ne sait pas du tout ce qui l’attends une fois qu’elle aura passé la frontière du territoire de sa famille.

C’est le premier roman de l’auteur et franchement, bravo ! 

La première partie, malgré le fond un peu dramatique, est pourtant très jeune adulte, on découvre Kayla comme toute fille de 18 ans qui sort, s’amuse et s’expose aux désirs des hommes (et en fais la découverte, elle qui a été si longtemps mise à l’écart). L’humour est omniprésent, l’héroïne a du caractère, c’est une battante. Elle a aussi ses faiblesses, l’éloignement forcé l’a fragilise énormément. 

Les personnages qui évoluent autour de Kayla sont très mystérieux, on pense tout savoir d’eux, connaitre leurs sentiments vis à vis de la jeune fille mais on se trompe toujours. Les trois jeunes hommes, Ian le Loup, Max le Renard et Jeremiah l’Humain rendent Kayla complètement folle, chacun d’une manière différente et pas forcément comme on l’entends ! 

La deuxième partie de L’exil est rempli d’action, Kayla se dévoile et grandit, elle fais ses choix. Personne ne guidera plus sa vie ! Et la fin est à couper le souffle… Si je m’étais attendu à ça…

Je n’ai qu’une question : à quand la suite, Estelle ?

Extrait : 

« Je sens qu’il se penche pour me déposer sur le matelas, toujours sans réfléchir, je m’accroche à son cou, peu désireuse de quitter ce cocon protecteur. Je le sens sourire et replacer ses bras sous moi pour me garder encore un peu près de lui. Il s’installe à demi assis contre mon oreiller, toujours sans un mot, en me serrant contre son torse. Je referme les yeux et profite de cet instant à la limite de l’inconscience, loin de mes problèmes, loin des vérités, mais empli de bien-être. »

#Aurélie 

Chronique : Kayla Marchal, tome 1 : L'exil dans Chroniques cleardot

8 mars 2016

Chronique : Âme ténébreuse, cœur lumineux

Classé dans : Chroniques,Editions du Chat Noir,Partenaires — Clarisse @ 9 h 42 min

-me-tenebreuse,-c-ur-lumineux-724150-250-400

Titre : Âme ténébreuse, cœur lumineux
Auteurs : Cécile Guillot, Sophie Dabat ,Vincent Tassy, Lucie Chenu ,Denis Labbé ,

Lydie Blaizot Anne Laure ,Hilda Alonso ,Valérie Simon , Sara Doke
Date de sortie : 10 Février 2016 
Thèmes : Anthologie, Fantasy, Romance
Prix : 19€90 Format Broché
Maison d’édition : Editions du Chat Noir
Note : 7,5/10

Résumé : 

La romantic fantasy est une variation autour de la fantasy, à travers des histoires plus féminines et poétiques. Ce sous-genre est apparu grâce à de grandes dames de l’imaginaire pour qui le féminisme était une valeur importante, pour ne pas dire un combat.
Des écrivains d’aujourd’hui rendent hommage à ces auteurs d’hier, en redonnant vie à des héroïnes fortes et passionnées. Suivez-les sur les rivages d’Avalon, mais aussi dans nos rues familières ou vers des mondes encore inconnus… Embrassez les ténèbres pour renaître dans la lumière !

 


Mon avis : 

Avant de vous parler de l’intérieur du roman, je vais vous parler de sa couverture qui est juste sublime ! Elle est mystérieuse, très fantasque et attirante.

Ce livre n’est pas un roman mais un recueil de plusieurs nouvelles, dix auteurs féminins se sont liés pour écrire sur le même thème, le romantic Fantasy. Certaines nouvelles ne m’ont vraiment pas conquises, il y avait quelques longueurs et trop de descriptions qui m’ont noyée dans mon manque d’engouement.

J’ai eu une nouvelle favorite, « Les héritières d’Avalon », elle nous propulse à l’époque du règne du roi Arthur, de la prêtresse Morgane, une période dont je raffole totalement vu le nombre de séries tv et livres que j’ai lu dessus, cette nouvelle m’a vraiment transporter dans son univers sans difficultés, j’aurais pas dis non pour que cette nouvelle ce transforme en un gros roman, il n’y avait pas assez de pages à mon goût !

Ce livre est un bon moyen de découvrir plusieurs plumes à la fois. Une excellente idée, une plume m’a beaucoup plus accrochée que d’autres, mon premier livre de cette maison d’édition est je suis juste éblouis par la couverture, le contenu est agréable même si les plumes de plusieurs auteurs n’ont pas réussis à m’envoûter.

Merci aux éditions du Chat Noir pour ce service presse.

Editions du Chat Noir

#C   

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes