Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

17 janvier 2017

Chronique : Le milliardaire était presque parfait, de Eve Souliac

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Aurélie @ 17 h 02 min

1384187669

Titre : Le milliardaire était presque parfait

Auteur : Eve Souliac

Date de sortie : 19 Janvier 2017

Prix : 12,90€ format broché

Thèmes : Comédie, Amour, Art

Maison d’édition : Addictives

Note : 8,5/10

Résumé :

Une comédie romantique fraîche et pétillante.

Un yacht de luxe, des invités glamour, un emploi de serveuse bien rémunéré… Madison Seyner a décroché le jackpot ! Artiste et photographe fauchée, elle a quelques dettes à éponger, et ce contrat tombe pile au bon moment.

Mais entre une chef psychorigide, une top model névrosée, un client pot-de-colle, un ado dragueur et une gamine capricieuse, rien n’est simple ! Et ce n est pas Angel Doran, propriétaire du yacht, qui lui facilite la tâche avec ses sourires moqueurs, son humour provocant et sa beauté si particulière.

Qu’à cela ne tienne ! Madison aime les défis et Monsieur-Beau-gosse n’a qu’à bien se tenir…
Sentiments, passion, sensualité… avis de tempête !

Mon avis :

La jolie et pétillante Madison est sur le point de rentrer en 4ème année aux Beaux-Arts. Intégrer une résidence d’artistes, c’est son rêve !

Pour financer cela, elle mets toutes les chances de son côté en participant à un concours de photos ainsi qu’en acceptant, avec sa meilleure amie Brooke, un super boulot d’employée sur un yacht de luxe durant trois jours.

Trois jours qui vont carrément bouleverser sa vie !

Son chemin va croiser celui d’Angel Doran, propriétaire du Yacht, businessman accompli et milliardaire… Ainsi que les deux neveux turbulents de ce dernier : Owen, l’ado aux hormones bouillonnantes et sa petite sœur Mimi, 4 ans et de la suite dans les idées ! Sans compter tous les autres invités hauts en couleurs de cette mini-croisière !

Cette lecture m’a ravie, ce fut un réel plaisir. Je me suis régalé et j’ai ris à de nombreuses reprises ! Madison est drôle, adorable, passionnée, c’est la copine idéale. Angel est sexy, tendre et protecteur, finalement il est peut-être parfait ce milliardaire… Je me suis beaucoup attachée au couple et à ceux qui gravitent autour d’eux particulièrement aux neveux d’Angel. Vous allez rire des petits déboires amoureux d’Owen et des bêtises de Mimi !

J’ai lu ce roman très rapidement, il est moins épais que les Addictives habituels. C’est une comédie romantique comme on les aime. Une friandise à déguster avec délectation !

Ce fut presque un coup de cœur, mais il m’a manqué un petit truc en plus… Un peu plus de difficultés sûrement. Nous sommes trop habituées aux histoires d’amour compliquées.

Pourtant ça fait un bien fou toute cette bonne humeur et cette tendresse passionnée !

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

#Aurélie

 

 

 

7 janvier 2017

Chronique : Night Fires, de Nina Marx

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Aurélie @ 18 h 23 min

9782371261273_1_75

Titre : Night fires

Auteur : Nina Marx

Date de sortie : 2 Février 2017

Prix : 14,90€ format broché

Thèmes : Danger, romance

Maison d’édition : Addictives

Note : 6,5/10

Résumé :

Invitée ou séquestrée ? Protégée ou captive ? Elsa commence à douter. Ce matin elle s’est fait tirer dessus et n’a dû sa survie qu’à l’intervention d’un magnifique inconnu : Oscar Irvin. Celui-ci lui a proposé de venir se cacher chez lui dans son haras du Kentucky le temps que l’assassin soit arrêté. Mais alors, pourquoi Elsa découvre-t-elle qu’elle n’a pas le droit de sortir de la propriété ? Et pourquoi doit-elle cacher la vérité à son entourage ? Que dissimule véritablement Oscar sous ses airs charmants et protecteurs ? Entre danger et séduction, la vie d’Elsa se retrouve complètement bouleversée !

Mon avis :

Elsa est en dernière année d’études vétérinaires et Oscar est un riche businessman hôtelier.

Leur rencontre, un matin, au haras où travaille la jeune femme n’est pas de tout repos ! Sans compter qu’une voiture débarque soudainement en trombe et qu’Elsa se fait tirer dessus mais s’en sort miraculeusement sans égratignures.

Oscar, car c’est lui qui était visé, décide donc de la prendre sous sa protection et l’a met à l’abri dans son propre haras.

L’histoire s’amorce rapidement et tout s’enchaine très vite sans aucun temps mort. L’action est largement présente (courses poursuites, danger omniprésent) et les scènes d’amour sont vraiment très bien décrites.

Il y a aussi beaucoup de personnages secondaires plus ou moins attachants et qui auraient mérités une écriture plus en profondeur, mais on ne peut pas tout avoir.

Malheureusement pour moi, rien de bien nouveau, même si j’ai passé un bon moment dans l’ensemble ! Il m’a manqué un peu d’humour et la petite étincelle qui fait qu’on n’a pas envie de lâcher le livre. La mise en page et l’écart entre les phrases et certains paragraphes m’a un petit dérangée aussi.

J’ai apprécié que l’héroïne est un métier qui sorte des sentiers battus. Quant à Oscar, il ne m’a pas faite vibrer, c’est bien dommage, je ne suis pas arrivé à le cerner.

Malgré tout, c’est une lecture tout ce qu’il y a de plus sympathique, une romance teintée de suspens policier avec un gros point positif : la fin est une véritable fin !

#Aurélie

15 décembre 2016

Chronique : Effet de vague, saison 1

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives — Clarisse @ 16 h 48 min

effet-de-vague,-saison-1-757948-264-432

Titre : Effet de vague, saison 1
Auteur : Jana Rouze
Date de sortie : 5 décembre 2016
Thèmes : Romance érotique et  Science
Prix : 19€ Format Broché
Maison d’édition : Addictives,collection Luv
Note : 9/10

Résumé :

Les vagues ne se brisent pas entre elles, seuls les écueils les brisent.
Et la vie est pleine d’écueils.

Le sexe, c’est facile. L’amour, c’est une évidence qui s’impose. La confiance, c’est plus compliqué. Que fait un homme qui n’a confiance en personne et ne ressent aucune émotion quand le « coup d’un soir » fait resurgir le passé sombre qu’il avait enterré ?

Matt Garrett est un homme d’affaires qui n’a pas l’habitude d’être dominé ni dompté ; il est incapable d’aimer. Alexiane Sand est une jeune avocate franco-américaine dont le rêve est de travailler à la Cour Pénale Internationale de La Haye. Elle ne cherche pas plus que Matt à vivre une histoire d’amour. Entre eux, l’accord est clair : juste une nuit.

Mais l’histoire d’une nuit va très rapidement se compliquer : Matt et Alex sont liés par la découverte d’un secret. Chacun a le pouvoir de détruire l’autre. Ou de le sauver.
Laissez-vous emporter par la vague !

Mon avis :

Alexiane Sand vient tout juste de finir ses études de droit pénal. Brillante et soucieuse de la justice et des autres, la jeune femme s’imagine très bien travailler au sein de la Cour Pénale Internationale de La Haye, ce qui pour elle serait le must pour commencer et booster sa récente carrière. Sauf que rien ne va se passer comme son plan le présageait.

C’est lors d’une soirée propice à la détente qu’elle va rencontrer Matt Garrett. Entre eux tout est précis et sexuel, il n’y aura qu’une nuit, quelques étreintes langoureuses puis leurs chemins devront à nouveau se séparer.
Malheureusement, à cause d’un léger oubli, leur relation va prendre un tout autre tournant.

Je dois dire que ce premier opus je l’attendais avec grande impatience, j’avais déjà repéré de loin Effet de Vague. Lorsque j’ai eu la possibilité de lire cette première saison en service presse, j’ai sauté sur l’occasion ! Il fallait absolument que je sache ce qui se cachait derrière le Guerrier et la Civilité de Jana Rouze.
Avec un début assez commun à beaucoup d’autres romances érotiques que j’ai lues précédemment, leur rencontre n’a rien de très unique, c’est du vu et revu. J’ai continué ma lecture pour être agréablement surprise par la suite des événements après leur nuit brûlante.
 
Déjà au niveau des personnages principaux et de leur entourage, ils ne sont pas du tout ce que je m’imaginais au départ.

Alexiane, alias Civilité, est une jeune femme discrète, douce et aux premiers abords j’aurais dit qu’elle était fragile, mais grave erreur. J’ai pu constater qu’avant même d’avoir passé cet accord complètement fou avec son guerrier ténébreux, Alex a su lui tenir tête avec brio, lui faire approuver ou au moins prendre en compte ses décisions et règles. Cette jeune femme n’est pas comme je le pensais, oh non. Elle est dotée d’un fort tempérament, d’une intelligence particulière qui m’a bluffée autant que Matt. Elle a vite compris comment elle pourrait faire parler facilement son amant sur son tatouage et ce passé très mystérieux qui l’entoure.

Elle n’a rien de comparable aux héroïnes que l’ont voit généralement en lisant de la romance érotique, sincèrement je l’ai adorée dès qu’elle a osé s’affirmer, prendre le pouvoir et surtout ne pas le suivre comme un toutou qui veut son os.

Matt, quant à lui, n’est pas seulement une belle gueule à la tête d’une entreprise et d’autres investissements qui rapportent. Il est très dominateur, riche, en gros c’est le type d’homme qui réduit un string à néant en un battement de cils. Mais pas que : en plus de ses avantages physiques, c’est un homme qui aime la science et le progrès . Il veut faire avancer la recherche sur tout ce qui se rapporte au sang, sauver des vies et par la même occasion en apprendre plus sur son groupe sanguin à lui qui est très différent de ceux habituels.

Tout comme Alexiane, Matt détonne du héros que l’on croise d’ordinaire. Il a certes quelques beaux mensonges bien dissimulés, son envie d’être au-dessus et d’avoir le dernier mot mais on voit qu’il veut se donner à fond dans sa relation avec Alex, qu’il la laisse approcher comme personne d’autre. Je suis séduite par lui et son charme irrésistible.

Pour l’entourage des deux protagonistes, je suis surtout curieuse d’en apprendre davantage sur les frères de Matt. Je trouve qu’ils sont cohérents, qu’ils apportent un bonus sur la personnalité de celui-ci et qu’ils pourraient être porteurs de certains secrets que dissimule l’homme d’affaire.

Après les personnages, ce que j’ai apprécié dans ce roman en plus de la partie romance, c’est la partie scientifique qui n’est pas du tout négligée. On voit que l’auteur l’a travaillée, fait des recherches pour que les deux fonctionnent bien, qu’il y a un mélange stable entre les deux thèmes de l’histoire.

En bref,

Un  livre intense où le récit clair et concis à double narration m’a captivée du début jusqu’à la fin.
La plume addictive de Jana Rouze nous offre une histoire érotique ancrée dans la modernité qui a su me faire chavirer après des débuts un peu trop singuliers.Malgré tout, il y a sans aucun doute des touches d’originalité plus loin dans ma lecture et ça fait un bien fou ! 

Je termine ma lecture avec l’envie de lire la suite, vivement la sortie de la saison 2 que je sache si la compatibilité entre notre guerrier et notre Civilité sera pleinement possible.

Merci aux éditions Addictives pour ce service presse.

#C

7 décembre 2016

Chronique : Famous Bastard

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — #didi @ 9 h 14 min

mon-inconnu-mon-mariage-et-moi-volume-1-de-kate-b-jacobson-1088203745_L

Titre : Famous Bastard

Auteur : Kate B. Jacobson

Maison d’édition : Addictive

Thème : Romance, érotisme,  

Date de sortie : 3 octobre 2016

 Prix : 14,90

Note : 9/10

Résumé :

« Je déteste Las Vegas. Et je déteste les mariages. Et me voilà à Sin City pour assister à celui de ma demi-sœur. Mais le pire, LE PIRE, c’est que ce matin, je me suis retrouvée dans le lit d’un parfait inconnu, mariée à un milliardaire… malgré moi ! »

Alors que Grace Peters est à Las Vegas pour assister au mariage de sa sœur Nikki, vedette d’une émission de télé-réalité, c’est elle qui se retrouve mariée à un certain Caleb Montgomery.

Il est charmant, ce Caleb, il est même carrément canon, et en plus il est très riche, mais se marier, ce n’était pas du tout dans les projets de Grace.

Sa liberté, elle y tient plus que tout. Le hic, c’est que son cher époux, dont elle ne sait rien, ne semble pas décidé à accepter l’annulation de leur mariage… 

Avis :

Dans cette histoire voilà que Grace 21 ans, se réveille un matin, mariée au beau Caled 28 ans, millionnaire et fils du peut-être futur président des États-Unis.

Une soirée un peu trop arrosée, la menée jusqu’à cette situation . Ce qui va embarquer cette jeune fille sage dans un mariage qu’elle n’a pas souhaité et dont elle va devoir tenir le rang pendant plusieurs mois, pour ne pas compromettre la candidature de son beau-père.

Elle qui ne rêve que de liberté et de Safari photo, la voilà la corde au cou. Bon, je vous avoue que j’aimerais bien avoir la même corde, car Caleb est super séduisant, même s’il a son caractère d’avocat sans foi ni loi que Grace ne supporte pas. Elle ne comprend pas que lui, le dirigeant d’un grand cabinet d’avocat, doit défendre malgré lui des criminels.

Avec son beau-père politicien, la voilà dans un monde entouré de menteur, alors notre pauvre Grace n’a pas fini de douter.

Leur couple est très attachant et les personnages autour d’eux ont aussi des personnalités intéressantes. Malgré que le livre fasse presque 500 pages, on ne s’ennuie pas, il n’y a pas de longueur, ce qui est très appréciable et assez rare pour un livre de cet taille.

La fin est bien tournée, il n’y a pas un suspense insoutenable, mais on languit quand même le tome 2 avec impatience, ce qui est très appréciable.

Et je dois avouer que j’ai ris à pas mal de passages, c’est une romance plutôt comique et on ne tombe pas dans le mélodrame. Donc si vous aimez la romance avec une pointe de rigolade Caled et Grace sont fait pour vous.

#DIDI

24 novembre 2016

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 3/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 13 h 13 min

51smvwQa1WL

 

Titre : Attractive Bastard 3/6

Auteur : Lisa Swann

Date de Sortie : 28 Novembre 2016

Prix : 2,99€ en ebook

Maison d’édition : Editions Addictives

Note : 9/10

Résumé :

Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »
Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne. 
Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !
Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…
Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

 

Avis :

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec cette série on ne s’ennuie pas.

La découverte de la personnalité et du passé de Jez et Eddie, se fait lentement mais sûrement. J’avais peur que cela rende l’histoire répétitive et un peu lente, mais pas du tout ; au contraire, elle n’en est  que plus addictive.

On continue donc à s’entourer de mystère, à suivre Eddie et sa manie de se mettre dans des situations rocambolesques.

Et c’est avec plaisir qu’on découvre de plus en plus Jez. Alors, même s’il m’arrive encore de vouloir l’étrangler, il se fait doucement une place dans mon cœur.

J’aime vraiment beaucoup le choix de l’auteur qui laisse planer le mystère au-dessus des personnages, mais qui nous embarque dans des situations à nous faire perdre la tête.

En bref une histoire captivante, attachante, hot et qui vaut le détour.

Merci à Carole et aux Editions Addictives pour ce service presse

#Milie

21 novembre 2016

Chronique : Corps impatients Bonus de Emma M.Green

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 10 h 40 min

 

15175459_10211971339625682_996542819_n

Titre : Corps Impatients Bonus

Auteur : Emma M.Green

Date de sortie : 21 Novembre 2016

Prix : Gratuit sur le site Addictive

Maison d’édition : Éditions Addictives

Note : Non noté

Résumé :

La Fille aux yeux noirs
Bonus exclusif : découvrez un chapitre inédit de Corps Impatients, d’Emma M. Green !
Vous avez adoré le premier tome de la série Corps Impatients, d’Emma M. Green ? Vous voulez en savoir plus sur les débuts de la relation entre Thelma et Finn ?
Pour prolonger l’aventure, découvrez en exclusivité le chapitre inédit « La Fille aux yeux noirs » et vivez la scène à travers les yeux de Finn !
Profitez-en c’est cadeau !

Avis :

Si vous avez bien suivi vous savez que j’ai eu un gros coup de cœur pour Corps Impatients. Alors ce matin, quand j’ai vu qu’un chapitre bonus était dispo, j’étais obligé de sauter dessus.

Dans ce bonus nous allons revivre la rencontre entre Finn et Thelma tel qu’elle à été ressenti par notre séduisant professeur.

Et je dois dire que je ne pensais pas cela possible, mais je suis encore plus tomber amoureuse de lui.

On apprend ainsi à le connaitre un peu plus, on ressent ce côté humble et joueur qui lui va si bien. Mais c’est dur car du coup on à encore plus envie de lire ce spin-off qui peu après la sortie de l’intégrale est déjà un livre que j’attends de pied ferme.

Finn est décidément un homme auquel on s’attache à vitesse éclaire et ce bonus n’a fait que me conforté dans le fait que ce personnage est tout simplement sexy, hot, simple, en gros tout simplement parfait.

Si comme moi McLove vous manque déjà, allez dévorer ce bonus sans hésiter.

Une nouvelle fois bravo à Emma M.Green qui on peut le dire sait nous faire saliver chaque fois un peu plus

#Milie

17 novembre 2016

Chronique : Beautiful Mistake, l’intégrale : Désir – Divine insolence

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives — Clarisse @ 11 h 10 min

511kdkv6z1L

Titre : Beautiful Mistake, l’intégrale : Désir – Divine insolence
Auteur : Olivia Dean
Date de sortie : 4 novembre 2016
Thèmes : Romance érotique,Coup de foudre
Prix :  14€90 Format Broché
Maison d’édition : Éditions  Addictives, collection Adult Romance
Note : 8/10

Résumé :

Quand l’homme le plus charmant de la terre cache un secret inavouable…

On me dit vive et indépendante, et je n’ai pas ma langue dans ma poche… Mais quand j’ai croisé Alec, je suis restée sans voix. Regard de feu, petit sourire aux lèvres, aussi sexy et décontracté en jean-baskets qu’en costume trois-pièces, ce mec est le désir incarné ! Mais que me veut-il ? Quand je le cherche, il me fuit, quand je ne l’attends plus, il surgit. Alec est un mystère : tour à tour drôle, charmant, sauvage et fascinant ! Qui se cache réellement derrière toutes ces facettes ? Une histoire avec lui est-elle seulement possible ? Quand on met autant d’énergie à cacher son passé et à dissimuler son présent, comment envisager l’avenir ?

Mon avis :

Pour Romane Gentillac, ce 14 juillet n’est vraiment pas sa journée, elle aurait vraiment dû rester au lit. Après avoir été prise pour une attachée de presse (ce qu’elle n’est pas) lors de l’interview de la célèbre Sarah Ackerman (une Indiana Jones moderne), la voilà bloquée dans un stupide ascenseur avec aucune porte de sortie et sa claustrophobie qui s’empare d’elle.

La jeune femme vit un cauchemar éveillé jusqu’à l’arrivée de son sauveteur, le séduisant Alec Mendelsohn-Freeman, un homme extrêmement beau et insolent. En plus de la délivrer des griffes de cette cage en acier, il lui a fait exploser le palpitant avec son grain de voix hypnotisant et ses yeux de braise. Éblouie par tant de charisme, Romane prend ses jambes à son cou en laissant sa veste en cadeau à son héros.

Néanmoins, comme vous vous en doutez, le jeune homme n’a pas dit son dernier mot et décide de se servir du vêtement comme monnaie d’échange pour inviter Romane au restaurant.

À partir de ce premier rendez-vous, la vie de notre assistante va prendre un nouveau virage inattendu…

Une romance contemporaine qui vous promet des émotions ahurissantes.

Dès le début de ma lecture, Romane m’est apparue comme une jeune femme forte, indépendante et fidèle à ses principes. Ayant eu une éducation stricte, j’ai eu quelques appréhensions,  j’espérais ne pas avoir encore une héroïne qui va se croire au-dessus des autres à cause de ses gênes élitistes.
Eh bien non, car en claquant la porte au nez de ses parents qui voulaient faire d’elle « une femme qui vit dans l’ombre de son époux, un bon parti sélectionné par eux », elle a acquis des qualités bien meilleures en plus de la totale liberté de ses choix.

C’est avec une volonté de fer, le soutien sans faille de la part de ses deux meilleurs amis et colocataires, Jo et Lucas, deux atouts de taille sur lesquels elle peut toujours compter, qu’elle se forgera un avenir qui lui correspond dans le monde de l’édition.
Malheureusement, il y a une ombre à ce tableau. En effet, Romane n’est pas du genre à avoir beaucoup de relations ou plutôt si, 0,60% par an, ce qui est énorme vous ne trouvez pas ? Plus sérieusement, ce qui lui manque et je suis tout à fait d’accord avec elle, c’est un homme. Et il se pourrait qu’elle ait mis la main sur un troublant prétendant lors de son sauvetage !

Alec paraît très disposé à faire d’elle son quatre-heures, voire plus. J’ai eu du mal à le cerner, il est assez mystérieux et il faut que Romane le pousse dans ses derniers retranchements, le mette devant le fait accompli pour qu’il lâche certaines informations intéressantes. Son jeu « je t’aime puis je te fuis » m’a énervée, ainsi que ses réactions trop extrêmes à mon goût, en plus de ses indécisions qui ont failli avoir raison de mes nerfs. Heureusement pour lui, il n’est pas qu’un homme intelligent et riche, son charme ravageur a su compenser toutes ses imperfections. Je ne lui décerne pas le titre de l’homme de l’année, mais il sait faire grimper la température de sa lectrice, ça je peux bien le lui accorder.

C’est en compagnie des deux  protagonistes principaux et de leur entourage que j’ai pu découvrir la plume langoureuse, entraînante et fluide d’Olivia Dean. Toutefois, j’ai un seul reproche à lui faire. J’ai vécu cette aventure à un rythme précipité, il n’y a pas de pause pour que la lectrice prenne le temps d’analyser toutes les données qui lui sont apportées, on fonce pour ne s’arrêter qu’à la fin des 526 pages. Pourtant, l’auteur m’a emmenée avec subtilité vers des horizons ensoleillés qui réchauffent pendant ce temps gris automnal.

Merci aux éditions Addictives  pour ce service presse.

#C

16 novembre 2016

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 2/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 16 h 52 min

attractive-bastard---tome-2-844113-264-432

Titre : Attractive Bastard 2/6

Auteur : Lisa Swann

Date de sortie : 7 Novembre 2016

Prix : 2,99€ en ebook

Maison d’édition : Editions Addictives

Note : 9,5/10

Résumé :

« Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »
Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne.
Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !
Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…
Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

 

Avis :

Le premier mot qui me vient à l’esprit à la fin de ce second épisode est sans conteste : Frustration

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Eddie, mais mes retrouvailles avec Jez étaient un peu plus tendues.

Dans cet épisode, nous découvrons une nouvelle facette d’Eddie. Bouleversante,  on découvre petit à petit, les secrets qui la hantent. Cela m’a prise aux tripes de la voir si en proie aux doutes, perdre de sa superbe et voir faiblir sa confiance en elle.

Jez quant à lui commence à faire sa place dans mon cœur. Comme pour Eddie, on apprend par brides quelques infos les concernant. J’ai aimé entr’apercevoir Jez qui s’ouvre un peu plus.

Nous allons aussi faire la connaissance de Maly, l’associé de Jez. Un homme qui a l’air d’un sacré manipulateur, trafics en tous genre, il se range incontestablement dans la catégorie bad boy. Je n’accroche pas encore spécialement avec lui.

Dans ce second épisode, l’auteur continue à nous entourer  de mystères, mais on arrive tout de même à glaner quelques informations. Les pages se tournent avec une facilité déconcertante. On prend plaisir à suivre Jez et Eddie dans cet univers de la nuit où le désir prend une grande place.

Une nouvelle fois l’auteur nous captive au-travers de ses personnages et de leurs histoires. Et la fin est juste…. non Eddie tu ne peux tout simplement pas faire ça. Il me tarde de lire le troisième épisode.

Merci à Carole et aux Editions Addictives pour ce service presse

#Milie

14 novembre 2016

Chronique : Attractive Bastard de Lisa Swann 1/6

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 15 h 27 min

 

Attractive Bastard - Vol. 1

 

Titre : Attractive Bastard 1/6

Auteur : Lisa Swann

Date de sortie : 17 Octobre 2016

Prix : gratuit en ebook

Maison d’édition : Addictives

Note : 9/10

 

Résumé : 

« Règle n° 1 : transgresser toutes les autres règles. »

« Coucher avec Jez, c’était un défi personnel. Mais maintenant, j’en veux plus… »

Artiste rebelle et incomprise de sa famille, Eddie refuse de se conformer aux attentes. Elle choque, transgresse, séduit et fuit, sans s’attacher à rien ni personne.

Mais cette défiance prend brutalement un tournant inattendu. Lors d’une nuit de folie, Eddie croise Jez : sexy, irrésistible et… inaccessible ? C’est ce qu’on va voir !

Jez est tout aussi mystérieux et distant qu’elle, et Eddie se retrouve entraînée dans un monde de secrets, de mensonges et de faux-semblants auquel elle n’est peut-être pas complètement préparée…

Deux amants aux âmes de guerrier, lequel cédera le premier ?

Avis :

Eddie rêve de devenir cinéaste, mais voilà la pauvre essuie refus sur refus. Elle à de plus en plus de mal à le digérer. Venant d’un milieu assez aisé, ses parents menacent de lui couper les vivres si elle ne se range pas et qu’elle ne trouve pas un mari bien comme il faut. Cerise sur le gâteau, ses deux frères sont également sur son dos pour qu’elle reprenne sa vie en mains.

 Habitué aux excès en tout genre, elle va, lors d’une soirée dans un club branché, faire la connaissance de Maryam et Jez. Une nouvelle expérience palpitante va alors s’ouvrir à elle et lui offrir une nouvelle fois, l’occasion de repousser ses limites.

Pour le moment Eddie est une femme que j’apprécie, elle ne se laisse dicter sa conduite par personne. Elle veut simplement profiter de la vie. Bon j’avoue que malgré tout je trouve cela dommage qu’elle le fasse en tombant à ce point dans l’excès de sexe, drogue et alcool, mais qui sommes nous pour juger?

Je pense que Maryam va tenir une place importante dans cette histoire, seulement pour le moment je reste sur la réserve avec elle. Sûrement que je suis plus prudente qu’Eddie qui elle n’a pas l’air de se méfier une seule seconde. Maryam est le genre de femme qui peut faire beaucoup de mal autour si elle se révèle être une manipulatrice, mais elle pourrait être une véritable bonne fée si ses intentions envers Eddie sont sincères. A voir donc par la suite ce qu’elle nous réserve.

Jez, alors pour le moment je ne l’aime pas. Il me parait être un énorme manipulateur, arrogant, bourré aux as, prêt à tout pour obtenir ce qu’il faut. D’une froideur hallucinante, son seul point positif pour l’instant c’est que mon dieu il est sexy à souhait et torride comme jamais. Je l’attends au tournant car il ne m’inspire aucune confiance.

Ce premier épisode m’a plu, l’auteur donne réellement envie de lire la suite, je pense que cela est dû au mystère qu’elle laisse planer au-dessus de ces personnages.

Le décor se pose doucement, l’histoire également, mais pas les protagonistes. Ce qui apporte une touche de piment et nous accroche pour lire le second épisode, ce que je vais faire au plus vite.

La plume de Lisa Swann est très agréable, fluide et OMG les scènes de sexe sont hot à souhait, malgré que je ne le porte pas dans mon cœur (pour le moment) je sens que Jez va faire cramer plus d’une petite culotte.

Je remercie Carole et les Editions Addictives pour ce service presse.

#Milie

5 novembre 2016

Chronique : Corps impatients de Emma M.Green

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Emilie @ 11 h 25 min

corps-impatients-832716-264-432

 

 

Titre : Corps impatients, l’intégrale

Auteur : Emma M. Green

Date de Sortie : 14 Novembre 2016

Prix : 14.90€

Thèmes : Relation prof/élève ; Romance érotique ; passion

Maison d’édition : Editions Addictives

Note : 10/10 Coup de cœur (x2)

coupdecoeur

Résumé :

Après un début de vie chaotique, consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux-mêmes et ses quatre jobs sous-payés, Thelma décide d’échapper au destin médiocre qui l’attend et de s’occuper enfin d’elle. À 21 ans, elle décroche une bourse pour entrer à la prestigieuse université de Columbia, à New York.

Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps. Les amis ? Tous justes divertissants. Sourire ? Et puis quoi encore ?! Thelma sait qu’elle tient son unique chance de s’en sortir. Et rien ne pourra l’empêcher de réussir.

Mais sur le chemin de la réussite, elle va très vite croiser Finn McNeil, le plus célèbre et le plus sexy des profs de littérature, dont les best-sellers s’arrachent par millions. Thelma se fait alors une promesse : ne jamais intégrer Le Cercle des Étudiantes Transies d’Amour qui gravite autour du professeur McLove.

 

Thelma décide d’échapper à un destin médiocre en entrant à 21 ans à la prestigieuse université de Columbia à New York. Se tenant loin des hommes, des loisirs et des sorties, elle met toute son énergie dans la réussite de ses études. Pourtant, sa rencontre avec Finn McNeil, le séduisant professeur de littérature, met à mal sa ligne de conduite.

 

Avis de #Milie :

A 21 ans Thelma obtient une bourse à l’université Columbia de New York. Un rêve inespéré qui prend vie. Après avoir passé sa jeunesse à s’occuper de ses petits frères, elle veut plus que tous saisir la chance qui s’offre à elle et enfin sortir de l’enfer. Mais c’est sans compter sa rencontre avec Finn McNeil, son prof de littérature, sexy au possible, auteur de best-seller à succès qui fait fondre les petites culottes de bien nombreuses femmes. (Ok j’avoue peut-être la mienne aussi)

J’ai toujours eu un faible pour les histoires prof/étudiante, ici grâce au talent d’Emma M.Green c’est bien plus que ça.

Thelma est une jeune femme pleine de courage. Elle n’a qu’une chose en tête : réussir son diplôme pour sortir de la misère. Mais elle ne veut pas s’accorder le bonheur, car elle pense qu’on lui brisera forcément le cœur et qu’elle finira comme sa mère. Très touchante, elle m’a éblouie par sa force de caractère et son dévouement pour sa famille. Quelques soient les émotions qu’elle ressent tout au long du livre, celles-ci sont pures, honnêtes et véritables.

Fin McNeil quant à lui est juste exceptionnel. Alors oui c’est un milliardaire sexy, hot et un mâle Alpha qui s’assume, mais il n’est pas dans le cliché, il est bien plus que cela. Avec lui pas de demi-mesure, il ne s’amuse pas à souffler les chaud et le froid. C’est un homme qui malgré son sex appeal  et son succès reste simple. Prêt à tout pour Thelma, il est un réel soutien pour elle. Il cherche à la tirer vers le haut, un mâle Alpha d’une douceur intense, d’une générosité incroyable et des sentiments des plus sincères.

Je ne peux pas oublier de vous parler des colocs de Thelma : Jazz, Phoebe et Abe. Une équipe de choc qui m’a fait énormément rire et qui fait partie intégrante de l’histoire.

Si vous aimez les relations prof/élève, alors foncez. Comme toujours Emma M.Green nous offre une histoire totalement addictive. J’ai plongé dans cette lecture et j’avais du mal à faire des pauses.

Tout au long du récit on découvre un peu plus nos protagonistes, on s’attache, on les aimes avec leurs qualités et leurs défauts. Alors que l’on croit lire une histoire qui coule de source, Emma M.Green nous offrent des rebondissements inattendus, je ne m’y attendais pas et à plusieurs reprises j’ai eu les larmes au bord des yeux. Nos deux auteurs ont ce talent de réussir à nous faire ressentir des émotions plus belles les unes que les autres et à nous transportez là où on ne s’y attend pas.

En bref, on va de surprise en surprise, on passe d’une émotion à l’autre. Personnellement mon cœur en a pris pour son grade. Alors surtout n’hésitez pas une seule seconde à vous procurez ce bijou dès sa sortie.

 

 

Avis de #Aurélie :

Thelma a 21 ans et pour sa dernière année d’université, elle a été acceptée à Columbia, la prestigieuse université de New York.

Un chance fabuleuse de s’en sortir pour cette jeune fille qui a vécu dans le quartier mal famé du Queens, entre une mère alcoolique et trois frangins qui ne lui laissent aucun répit même si elle les aime de tout son cœur !

Là voilà en colocation avec trois énergumènes : la frivole Jazz, la sportive Phoebe et le bourreau des coeurs Abe.

Ils sont devenus ses meilleurs amis en l’espace de quelques semaines et c’est à leurs côtés qu’elle fait sa rentrée.

La jeune fille a choisi un double cursus, dont l’un est la littérature, sa passion. C’est le jeune, le sublime et célèbre écrivain Finn McLove… Euh, McNeill, pardon… qui sera leur professeur de conférence durant quelques cours par mois. Et quel professeur ! Beau à en crever, intelligent, généreux, un peu rebelle. Il remarque rapidement Thelma, assise à l’écart des autres. Un regard qui se croise, une provocation et l’histoire commence…

Alors avant toute chose, non, ce n’est pas encore une énième histoire entre un professeur et une étudiante, un homme blindé de thunes et une jeune fille pauvre. Enfin si, mais c’est beaucoup plus que ça ! C’est différent, c’est addictif, vous allez énormément rire (mais vraiment exploser de rire, promis), avoir la gorge serré et les larmes aux yeux, mais surtout, vous allez sentir des papillons voler au creux de votre ventre !

L’histoire d’un amour rebelle, pur et passionné.

Et autour du couple, des personnages hauts en couleurs, que j’ai adoré ! Les colocs, les petits frères, le chien…

Un roman qui va vous faire subir une douche écossaise émotionnelle.

Ce pavé m’a fait du bien, c’est un énorme coup de cœur et c’est mon premier Emma M. Green.

Nous remercions les Éditions Addictives pour ce service presse. 

123
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes