Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

17 avril 2016

Chronique : Avant Toi

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 11 h 19 min

avant-toi-3788833-250-400

Titre : Avant Toi
Auteur : Jojo Moyes
Date de sortie : 22 Mars 2013 
Thèmes : Handicap, Amour, Tétraplégique, Drame 
Prix : 8€20 Format Broché
Maison d’édition : Milady
Note : 9,5/10

Résumé : 

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.


Mon avis : 

Lou n’a jamais quitté sa petite ville d’Angleterre, elle a 26 ans, vit toujours chez ses parents avec son grand-père, sa petite sœur et le fils de celle-ci, et tout ce petit monde se démène pour sortir la tête de l’eau à chaque fin de mois.

Quand Louisa perd son boulot de serveuse, elle cherche par tous les moyens un autre emploi pour pouvoir aider sa famille à tout prix, après plusieurs tentatives plutôt désastreuses, la voilà devant la magnifique demeure d’une famille bourgeoise avec qui elle a rendez-vous pour s’occuper d’un tétraplégique. Lou n’aurait jamais pensé que celui-ci ait à peine la trentaine et que malgré son laisser-aller, pouvait avoir un certain charme.

Will n’a qu’une chose en tête : en finir avec la vie. C’est avec ce jeune homme irascible, colérique et hautain qu’elle va devoir passer ses journées. Elle pense même à quitter ce boulot trop lourd à gérer mais elle se demande si elle, la jeune fille ordinaire, ne va pas pouvoir le faire changer d’avis et c’est grâce à sa détermination qu’ils vont finir par créer un lien.

Sera-t’il aussi fort , suffira-t-il à redonner goût à la vie à Will ? Lui qui avait une vie tellement active entre super conquêtes, job d’homme d’affaires et activités toutes plus intenses les unes que les autres, va-t-il vouloir d’une vie dans une chaise roulante entre souffrance et humiliation ? Et si c’était lui qui allait changer la vie de Lou ? Malgré son immobilité, il va lui faire vivre des choses que personne ne lui a fait découvrir, même pas son petit copain avec qui elle n’a plus rien en commun. Lou, en acceptant ce contrat, va vivre en six mois les moments les plus éprouvants de sa vie, mais aussi les plus intenses.

Avant d’ouvrir ce livre je vous préconise d’avoir un paquet de mouchoirs sous la main !

Il m’a fallu une semaine pour me remettre de toutes les émotions que ce livre procure. Entre joie, colère et amour, on est balancé d’un sentiment à l’autre tout au long des pages. C’est un livre qui nous montre la détermination que peuvent avoir les êtres humains : Lou qui se démène pour sauver la vie de Will, et Will qui souhaite juste que pour une fois, il puisse avoir le choix.

Ce livre nous parle de deux sujets forts : l’euthanasie volontaire et le handicap. Souvent, la souffrance d’un tétraplégique n’est souvent abordée que sur son immobilité, mais là ça va plus loin. On voit qu’il n’y a pas que ça, il y a aussi des douleurs physiques immenses que je n’aurais jamais soupçonnées et surtout, un mal-être psychologique !! 

Will est Lou sont des personnages d’apparence ordinaire, un handicapé et une serveuse, mais ils sont tellement plus uniques et on le remarque au fur et à mesure de l’histoire. On ne peut que s’attacher à eux, c’est un livre qui nous bouleverse et nous pousse aussi dans nos retranchements. On souhaite autant que Lou qu’elle réussisse à sauver Will mais on ne peut pas être indifférent à la souffrance de celui-ci. Comme je vous l’ai dit, ce livre nous en fait voir de toutes les couleurs alors si vous avez le cœur bien accroché, je vous laisse le découvrir.

 

#Didi

 

13 février 2016

Chronique : La nuit dernière

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 9 h 47 min

la-nuit-derniere-500381-250-400

Titre : La nuit dernière
Auteur : Ruthie Knox
Date de sortie : 19 Septembre 2014 
Thèmes :  Romance Contemporaine,Erotisme, Humour
Prix : 7€60 Format Broché
Maison d’édition : Milady Romance 
Note : 8,5/10

Résumé :

L’amour aux heures de pointe.

Mary mène une existence quasi monacale. Son emploi du temps est une mécanique bien huilée. Parmi les voyageurs qu’elle croise matin et soir dans le métro londonien, un homme ne la laisse pas indifférente.
Un soir, elle dépasse les trois verres de vin qu’elle s’autorise en soirée, et c’est le black-out. Quand elle se réveille dans le lit de ce bel inconnu, Mary se demande ce qui a bien pu se passer… En plus d’être irrésistible, Nev, sculpteur à ses heures perdues, est talentueux. Il n’en faut pas davantage pour faire chavirer le cœur de Mary. Mais la mère de Nev a d’autres projets pour l’avenir de son fils… et Mary n’en fait pas partie.


Mon avis :

Mary Ann Caruso, alias Mary, âgée de 26 ans, a une vie toute programmée : boulot et dodo, il n’y a plus de place depuis deux ans dans sa vie pour les excès et les imprévus, et évidement surtout pas de temps pour une relation avec un homme dont elle évite de se rapprocher.

Quand Mary se réveille dans une chambre inconnue, avec un tee-shirt d’homme pour seul vêtement, c’est la panique à bord. Pourquoi-a-t-elle bu ce dernier cocktail de trop hier soir ? Et le choc continue à la découverte du propriétaire du lit, City, un inconnu qu’elle croise chaque matin dans les métros londoniens ou encore au détour du parc lorsqu’elle fait son jogging hebdomadaire.

Nev Chamberlain, alias City, âgé de 28 ans, est issu d’une des familles les plus riches de Londres. Il travaille en tant que banquier dans l’entreprise familiale et il se voit poser un ultimatum par sa mère : il doit se marier pour prendre la place de directeur au siège de la banque.

Nos deux protagonistes vont se laisser entraîner dans une histoire qui mettra leurs nerfs à rude épreuve.

On en apprend très peu sur Mary tout au long du livre, toutefois, à la fin, elle nous dévoile son passé et j’en suis restée bouche bée ! Moi qui la prenait pour une femme fragile qui a peur de l’inconnu, je comprends son besoin de distance avec les autres.

En bref , Une couverture accrocheuse, un résumé alléchant et des doutes après la lecture des premiers chapitres, ce livre a dépassé mes attentes. Il laisse place à une histoire qui est mignonne et comique, je l’ai vraiment savouré jusqu’au dernier mot et dernier instant romantique. City m’a convaincue de le suivre dans sa conquête du cœur de Mary, une tâche qu’elle ne lui a pas mâchée et ce pour mon plus grand plaisir. Une romance pour les fans de petites sensations.

 

#C 

8 février 2016

Chronique : Contes de Filles, Tome 1 : Opération Cendrillon

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 12 h 36 min

contes-de-filles,-tome-1---operation-cendrillon-495523-250-400

Titre : Contes de Filles, Tome 1 : Opération Cendrillon
Auteur : Hope Tarr
Date de sortie : 22 Août 2014
Thèmes : Romance Contemporaine, Romance,Désir, Passion 
Prix : 7€60 Format Broché
Maison d’édition : Milady Romance
Note : 9/10

Résumé :

Le plan était presque parfait…

Rédactrice dans un célèbre magazine, Macie Graham est bien décidée à se venger de Ross Mannon, star de la radio, qui a critiqué son dernier article. Pour dénicher des dossiers compromettants, la jeune femme s’introduit incognito dans la vie de Ross en se faisant passer pour la gouvernante dont il a besoin pour éduquer sa fille délurée. L’animateur n’avait pas prévu de tomber sous le charme de son employée en talons aiguilles. Lorsque Macie découvre enfin le secret qui pourrait détruire sa réputation, elle ne sait plus si elle doit étouffer l’affaire au risque de perdre son travail ou la rendre publique, au risque de gâcher ce qui pourrait être un conte de fées…


Mon avis :

Macie Graham est une journaliste plutôt excentrique, avec ses cheveux très colorés et sa garde-robe toute noire. Elle travaille pour One top, magazine féminin plutôt moderne, tout ce que déteste le présentateur radio conservateur Ross Mannon.

Lui qui donne des leçons de morale datant d’une époque révolue exaspère la féministe rebelle qu’est Macie. Alors, quand ce cher Mannon la flagelle dans son émission de radio via l’un des articles sur le sexe chez les ados dont Macy est l’auteur, celle-ci se fait taper sur les doigts.

Pour se venger, elle complote un plan pour trouver ce que Ross Mannon peut bien cacher de malsain et le dévoiler pour briser sa réputation de prince charmant. 

D’où l’opération Cendrillon : Macie va redevenir la gentille Martha Jane Grey, car Macie s’appelle en réalité Martha Jane et vient d’une famille avec les mêmes principes que Ross, donc elle sait exactement comment se comporter pour que le présentateur la choisisse pour devenir sa nouvelle gouvernante. 

Macie va devoir s’occuper de la maison mais aussi de la fille de Ross, Sam, qui est en totale rébellion contre les adultes dont sa mère, Francesca, une grande photographe de mode de forte renommée et dont Macie va être étonnée de voir qu’elle et Ross ont divorcé. 

À force de jouer un rôle pour plaire à Ross Mannon, elle va s’apercevoir que Martha est en fait peut-être sa vraie personnalité, elle qui ado se rebellait à cause du drame survenu dans sa vie à cette époque-là, et il se peut qu’elle trouve en Ross le prince charmant qui va la délivrer de tous ces problèmes… Même si elle ne croit pas aux contes de fées !

J’ai adoré ce livre plein d’humour, Ross est tellement exaspérant et charmant l’instant suivant. Tous les personnages sont attachants, dès que je l’ai commencé je ne l’ai plus lâché, je vous conseille ce livre.

#Didi 

28 décembre 2015

Chronique : Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 10 h 48 min

ethan-frost,-tome-1---devastee-658460-250-400

Titre : Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée
Auteur : Tracy Wolff
Date de sortie :  23 Octobre 2015 
Thèmes : Romance Contemporaine,Secrets, Erotisme
Prix : 18€20 Format Broché
Maison d’édition : Milady
Note : 9,5/10

Résumé : 


En plus d’être un véritable génie, Ethan Frost est l’homme dont rêve toutes les femmes – moi la première. Et je lui appartiens. Il est entré dans ma vie comme en rêve. Il a bouleversé mon univers et comblé tous mes désirs, y compris ceux que je ne soupçonnais pas. Il a tout exigé de moi, et m’a tout donné en retour. Mais les rêves ne durent pas, et le nôtre ne fait pas exception. Parce que mes cauchemars sont trop noirs et mes blessures trop profondes. Ethan a beau vouloir me protéger, notre secret ne peut que nous séparer.

Mon avis : 

Vous allez me dire que c’est une histoire banale entre la nouvelle stagiaire et le PDG très dominant… Eh bien non ! En plus d’avoir une tête bien construite, Ethan Frost est un écologiste dans l’âme, il est plus dans le style surfeur et défenseur de la planète que patron tyran qui veut toujours plus de ses employés et croquer la pauvre jeune femme sans défense qu’est Chloé.

Ok, il a du charme et s’intéresse d’emblée à Chloé suite à une rencontre différente de toutes celles que j’ai connues mais dans le fond, il est assez loin des PDG que l’on croise habituellement.

Chloé, l’une des nouvelles stagiaires chez Frost Industries , est une jeune femme délicate, déterminée et sans nul doute très libre ; rien que le mot attachement ou possession la fait fuir. Elle a eu une très grande mésaventure pendant ses années lycée qui la marquèrent, elle ne comprend pas de suite la fascination que lui voue son patron.

Pour Ethan, c’est une famille et surtout une mère cinglée dont il a hérité, ainsi qu’un frère qui ne le connaît que lorsqu’il a besoin d’un sérieux coup de main et un père toujours aux abonnés absents.
Les passés des deux protagonistes sont assez troublants et déroutants.

Leur rencontre est atypique, le coup du blender, il fallait y penser, elle apporte un brin de fraîcheur à ce style habituel de romance.

Ils auront tous deux un temps d’adaptation et de mise à niveau pour savoir jusqu’où ira leur relation, elle commencera à battre de l’aile pour se stabiliser et c’est là que l’auteur nous met une porte en pleine face avec le mot FIN de ce 1er tome.

En bref,

Je finis frustrée, avec une envie de meurtre car l’attente pour la suite est trop longue à mon goût : oui, il va falloir attendre le 22 avril 2016, 4 long mois :’( .La plume de l’auteur m’a directement ravie, certes on est dans une romance contemporaine comme on en voit tant d’autres mais celle-ci tire son épingle du jeu et je dois dire que j’en attends beaucoup du futur tome et surtout de voir comment va bien exploser la bombe que l’auteur nous laisse sur les bras à la fin.

Je vous le recommande si vous voulez passer un très bon moment mais attendez quand même le tome 2 pour celles qui ne veulent pas être frustrées comme moi.

 

#C 

29 novembre 2015

Chronique : La meute du Phenix, Tome 3 : Nick Axton

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 10 h 12 min

la-meute-du-phenix,-tome-3---nick-axton-537721-250-400

Titre : La meute du Phenix, Tome 3 : Nick Axton
Auteur : Suzanne Wright
Date de sortie : 23 Janvier 2015 
Thèmes : Romance paranormale, Métamorphe,Âmes sœurs
Prix : 8€20 Format Broché
Maison d’édition : Milady
Note : 9/10

Résumé :

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.

Shaya Critchley est une louve soumise, situation qui ne lui a jamais posé problème jusqu’à ce qu’elle découvre son âme sœur en la personne de Nick Axton : un puissant loup Alpha. Pas étonnant qu’un homme comme lui ne veuille pas s’unir à une fille comme elle. Mais alors pourquoi n’arrête-t-il pas de se mêler de sa vie au point de la pousser à fuir la ville ? Nick a pourtant une bonne raison de refuser de s’unir, un secret qu’il va devoir révéler à Shaya s’il espère conquérir le cœur de la fougueuse louve.


Mon avis : 

Une histoire de couple métamorphe. Pour ceux qui connaissent les premiers tomes et pensent que ce troisième tome est une banale répétition et bien non, certes c’est encore une histoire d’amour entre métamorphes mais elle est topissime.

Je vous le dis, c’est ça la finesse de cette saga, elle parle toujours d’une histoire de couple métamorphe mais il y a une personnalité différente entre chacun des personnages, et il y en a une pelle de personnages.

Dans ce tome, le couple est Nick Axton, mâle dominant et Alpha et Shaya, femelle soumise et meilleure amie de Taryne. L’Alpha de la meute du Phénix est mis sous les lumières des projecteurs. Nous voilà dans un nouveau cas de figure particulier, Nick est un alpha puissant et s’il s’imprègne de Shaya, elle va par conséquent devenir la femelle alpha de sa meute mais étant une soumise, Nick a peur pour sa sécurité, vu qu’il pense qu’elle ne fera pas le poids devant toutes les femelles alpha, elles vont la provoquer et tout le monde sait que les dominants sont plus forts physiquement que les soumis.

Mais il n’y a pas que de ça dont souffre Nick. Il a aussi une dégénérescence cognitive dûe à l’émergence précoce de son loup et chez les métamorphes, cela provoque de graves lésions.

Bien sûr, tout cela, Shaya ne le sait pas et ce petit détail de l’enfance de Nick, elle pense qu’il a honte d’avoir pour âme sœur une pauvre soumise alors pour être sûre de ne plus le croiser, elle décide avec l’aide de sa meute de partir faire sa vie ailleurs.

Mais Nick, en s’apercevant de sa disparition, comprend qu’il ne peut pas vivre sans elle et décide de la poursuivre sans relâche.

En même temps, un groupe d’extrémistes Anti-Métamorphes veut faire voter des lois pour empêcher toute liberté à tous les métamorphes et le chef du groupe d’extrémistes de la ville où Shaya s’est réfugiée n’est autre que le gardien de la maison de redressement où Nick a passé son adolescence après un fâcheux accident, le chef extrémiste est un vrai pourri qui a bien du sang sur les mains, il mériterait bien un bon coup de crocs.

C’est donc dans cette superbe ambiance que Nick va devoir courtiser Shaya, qui ne va pas lui faciliter la tâche, cela va sans dire. Ce tome se finit dans la presque même animosité que les précédents, une saga à lire si vous craquez pour les loups.

 

#Didi

 

24 septembre 2015

Chronique : Pouvoirs d’Attraction, Tome 1 : The Boss

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 10 h 19 min

pouvoirs-d-attraction,-tome-1---the-boss-612969-250-400

Titre : Pouvoirs d’Attraction, Tome 1 : The Boss
Auteur : Abigail Barnette
Date de sortie : 10 Juillet 2015
Thèmes : Relation de travail, Romance,Bdsm
Prix : 16€90 Format Broché
Maison d’édition : Milady Romance
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé :

Sophie s’apprête à faire le tour du monde, mais son vol est retardé. Comme l’aventure n’attend pas, l’étudiante passe la nuit avec un bel inconnu qui disparaît au petit matin. Six ans plus tard, elle retrouve l’homme qu’elle n’a jamais pu tout à fait oublier dans des circonstances pour le moins étonnantes : Neil est nommé rédacteur en chef du magazine de mode pour lequel elle travaille. Incapable de résister à son amant d’autrefois qui lui ouvre les portes de la sensualité, Sophie va se soumettre à ses désirs les plus inavouables.


Mon avis :

Six années se sont écoulées depuis l’incident qui mena Sophie dans une chambre d’hôtel avec un parfait inconnu, qui lui prit sa virginité et lui fit découvrir les joies du sexe qu’aucun autre homme ne pourra égaler.

Sophie est maintenant l’assistante de l’horrible peau de vache Gabriella Winters, la rédactrice en chef de Porteras, l’un des magazines de mode des plus tendances…

 Enfin Sophie était l’assistante de Gabriella jusqu’à ce que celle-ci disparaisse lors du rachat du magazine par le sulfurant homme d’affaires : Neil Eldwood, un nouveau propriétaire et patron fort troublant dû à sa ressemblance avec le premier amant de Sophie.

 

Neil Eldwood fait d’abord semblant de ne pas reconnaître l’assistante, suite à un mauvais mot l’évidence est là, son nouveau patron n’est autre que l’homme qui lui a offert le premier orgasme de sa vie !!

Cette relation aura une multitude de rebondissements,  en particulier à leur statut patron/employée et à leur différence d’âge de plus de vingt  ans ( Sophie a l’âge de la famille de Neil, vous imaginez le délire ) néanmoins rien ne les arrêtent et ils se lancent dans une relation amoureuse qui promet un grand nombre de péripéties.

Au travers des pages, on en apprend plus sur Neil, il a un vécu douloureux en partie à cause de son ex femme qui voulut lui faire une enfant dans le dos. Il est un homme avec une double personnalité le jour : mature, posé et autoritaire et la nuit, il se lâche entre les mains délicates de Sophie.

Quant à Sophie cette jeune femme douce, qui a des objectifs et des envies bien définies, qu’elle ne compte pas abandonner malgré les beaux yeux de Neil.

Un couple soudé jusqu’à la grande décision de Sophie qui pourrait bien briser leur relation …

Ce premier tome est un petit plaisir à lire, les personnages sont très attrayants, les émotions de Sophie m’ont fait perdre la tête surtout pendant leur partie de jambes en l’air, la différence d’âge entre eux n’est pas un frein à ma lecture au contraire, cela change du couple : jeune beau et riche dans ce style de romance. 

Un homme mûr comme Neil a aussi beaucoup de qualités … 

Je l’ai dévorée en moins de 24h et la frustration m’a gagner pendant les dernières pages l’auteur balance une bombe juste au moment le plus intéressant… Un livre coup de cœur !!

Attention !!! Ne pas commencer la série si vous ne possédez pas les tomes 1 & 2 sous-risque d’une grande frustration.

 

 

#C

 

5 septembre 2015

Chronique : Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 14 h 53 min

reapers-motorcycle-club,-tome-1---possesseur-599581-250-400

Titre :  Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
Auteur : Joanna Wylde
Date de sortie : 26 juin 2015
Thèmes : Bikers, Sexe, Amour, Violence
Prix : 7€60 Format Broché
Maison d’édition : Milady Romance
Note : 10/10 ♥♥

Résumé :

Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.


Mon avis :

Un livre qui m’a fait grimper aux rideaux !!

Il rend officielle mon addition aux bikers, il me faut très vite une cure de désintox si je veux lire d’autres livres !!

Marie est le moins que l’on puisse dire loin d’être gâtée par la vie, elle a eu une enfance pourrie dans une caravane délabrée, des parents très médiocres et un premier amour destructeur. Nous la retrouvons au départ de sa nouvelle vie et de retour dans cette caravane avec son frère jeff , toxico et fouteur de merde. Elle essaye de vivre et se reconstruire avec l’aide d’ancienne connaissance et voilà le moment où débarque notre gros dur de Biker !!

Horse est un vrai cliché type du biker : Gros bras,une  langue acérée, un sexe qui le fait plus réagir que son cerveau et à sa rencontre avec Marie, c’est un déclic pour lui, il la veut, il veut la posséder et l’emmener à l’arrière de sa moto et faire d’elle « son petit cul ».

Ils vont se tourner autour pendant un long moment, Horse fera une proposition à Marie qu’elle déclinera qui par la suite sera obligée d’accepter,suite à une connerie que son frère Jeff aura faite.

Si vous vous attendez à une grande intrigue et un livre sans clichés sur les bikers, je ne vous le conseille pas par contre si vous êtes comme moi, une nouvelle addicte de ses messieurs et prête à passer au-dessus de certains passages peu valorisants pour eux, je vous le conseille.

Un premier tome assez prometteur dont j’ai hâte de lire la suite en espérant que Milady le sortira très rapidement et non dans 1 an. 

Mon premier coup de de septembre

 

#C 

1 septembre 2015

Chronique : Lune de Miel et Gueule de Bois

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 17 h 26 min

lune-de-miel-et-gueule-de-bois-661016-250-400

Titre : Lune de Miel et Gueule de Bois

Auteur : Jane Graves
Date de sortie : 24 avril 2015
Thèmes : Romance Contemporaine, Romance,Chick lit
Prix : 7€60 Fomat Broché
Maison d’édition : Milady Romance
Note : 8,75/10

Résumé :

La comptable Heather Montgomery n’aime pas les mariages. D’une part, elle y retrouve toute sa famille, qui la harcèle pour qu elle trouve chaussure à son pied. D’autre part, elle y croise des playboys comme Tony McCaffrey, un Don Juan brouillon et agaçant. Pourtant, après une soirée trop arrosée à Las Vegas, c’est auprès de Tony que Heather se réveille… devant un certificat qui les déclare mari et femme ! Pour donner le change à la famille de Heather, le séducteur accepte de faire semblant d’être son mari pendant un mois. Mais cette fausse lune de miel suscite lentement de vrais sentiments…


Mon avis :

Dans ce deuxième livre de Jane Graves Nous arrivons dans le monde de Heather Montgomery, une comptable trentenaire loin de la femme parfaite des romances ordinaires, elle n’a pas un corps de rêve, elle n’a pas de mec qui lui court après et elle a une cousine Régina qui est la fille idéale que sa mère à toujours voulut.

Durant un séjour à Las Vegas pour l’enterrement de vie de jeune fille de Régina, Heather va rencontrer Tony McCaffrey ,  un vrai bourreau des cœurs, futur propriétaire d’un pub qui se situe comme par hasard dans la même ville où vie Heather. Suite à une soirée très arrosée ces deux-là vont se réveiller ensemble le lendemain matin avec un petit quelque chose en plus qui est très normal pour Vegas : un mariage !! Et oui, ils se sont dit OUI devant un Elvis tout aussi éméché qu’eux :-)

Cependant, Tony et Heather ne veulent en aucun cas de ce mariage, pour eux tout ce qui s’est passé à Las Vegas doit y rester du moins jusqu’à ce que la famille trop collante de Heather sans mêle.

La seule personne qui m’a complètement énervée est Régina , qu’elle garce, elle ose vraiment rabaisser Heather par rapport à son poids, sa façon de s’habiller et autres, mais elle aurait du mieux se regarder dans le miroir car son futur mari passe plus de temps collé à son téléphone qu’à la regarder dans les yeux.

Et si leur mariage devenait plus réel qu’un banal passage devant l’Elvis local de Vegas ?

Une très belle romance avec de l’humour, qui se lit très rapidement avec une fin très mignonne.

 

#C 

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes