Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

18 novembre 2015

Chronique : La malédiction Grimm

Classé dans : Chroniques,Éditions Bayard Jeunesse — Clarisse @ 8 h 28 min

la-malediction-grimm-409499

Titre : La malédiction Grimm
Auteur : Polly Shulman
Date de sortie : 13 Février 2014
Thèmes : Contes, objets magiques
Prix : 15,90€ Format Broché
Maison d’édition : Bayard Jeunesse, collection Millezime
Note : 7/10

Résumé :

Elizabeth peine à s’intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d’histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l’occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s’aperçoit aussitôt que le Dépôt n’est pas une bibliothèque ordinaire: pas un seul livre à l’horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d’une collection située au sous-sol et dont personne n’accepte de lui parler: La Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées, les bottes de sept lieues, le miroir de Blanche-Neige… Quelques uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour…
Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions? 

Mon avis :

La malédiction Grimm m’a tenté grâce à sa sublime couverture et à l’originalité du résumé. 

J’adore tout ce qui touche aux contes et j’aime bien lire ceux qui sont revisités.

Ce livre est une lecture mignonne et je dirai plutôt adolescente que véritablement adulte. Mais si vous avez gardé votre âme d’enfant, découvrez ou redécouvrez le monde merveilleux des histoires des frères Grimm. 

Il se passe tellement de choses, c’est impossible de vous le raconter sans spoiler complètement l’histoire. 
C’est plein de mystères et de rebondissements, c’est juste magique.

Extrait : 

« Je pris mon temps, lus les graffitis sur les murs de la cabine, puis me remis du brillant à lèvres. Je m’aperçus que j’avais belle allure : un air assuré, un peu féroce, et de très beaux cheveux. Était-ce l’œuvre du peigne magique?
Je le pris dans mon sac et me coiffai de nouveau.
Lorsque je ressortis des toilettes, Aaron m’attendait, appuyé contre le mur. Il inclina la tête et scruta mon visage. 
- Tu n’avais pas besoin de passer tant de temps à te remaquiller pour moi, dit-il. Non pas que tu ne sois pas jolie, bien entendu, mais tu as mis trop de mascara. Je préfère le look naturel. 
- Je ne porte pas de mascara.
- Non? Hmm… « 

#Aurélie 

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes