Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

31 octobre 2016

Chronique : Expériences du domaine sensible

Classé dans : Chroniques — Clarisse @ 11 h 06 min

received_1608892832740993

Titre : Expériences du domaine sensible
Auteur : Maestria
Date de sortie : 9 mai 2016
Thème : BDSM
Prix : 16€ Format Broché
Maison d’édition : Fragrances
Note : 8,5/10

Résumé :

Maestria, c’est avant tout Chloé : une romancière trentenaire décidée à devenir la patronne de sa vie… et de ses hommes ! Au gré des rencontres, elle explore sans filets ses fantasmes, se découvre, se révèle. L’expérience va même la dépasser : avec Zeugma, son soumis et compagnon, elle se lance, âme et corps perdus, dans l’aventure d’un roman écrit à quatre mains. Des jours et des nuits à écrire ensemble, dans une transe amoureuse, qui aura raison de la servitude de Zeugma, épuisé et avide de reprendre sa liberté. Vous croisez peut-être Maestria tous les jours : elle est votre voisine, votre cousine, une passante anonyme… L’héroïne méconnue, la séductrice insoupçonnée, exigeante et tendre qui sommeille en chaque femme et se réalise pleinement. Expériences du domaine sensible est une pulsion de vie qui transporte, loin des idées reçues. Laissez-vous conter cette histoire vraie et touchante, qui dépeint avec humour les doutes et les frissons d’une dominatrice débutante.

Mon avis :

En lisant cette histoire vraie, j’ai fait la connaissance de Maestria alias Chloé, deux prénoms pour une seule identité que l’on rencontre à différents stades de la vie de l’auteur. Une femme qui, après s’être découvert de nouveaux désirs sexuels, décide de prendre son parcours comme exemple, de coucher sur papier toutes ses aventures souvent éphémères et très ancrées en elle.

Maestria est une dominatrice, vous êtes comme moi pour une fois cela fait plaisir de voir une femme au pouvoir dans un roman BDSM. Nous sommes aux premières loges de ses premiers pas dans ce rôle, on y découvre ses expériences et ses partenaires de plaisir.

Au travers de cette démarche, elle aide ses soumis à se révéler au grand jour tels qu’ils sont, à extérioriser leurs envies, avec des séances régulières de SM. Il ne sont pas de vagues inconnus sans importance, chacun a un trait de particularité. C’est en accordant à tous un petit nom que Maestria prouve leur importance dans l’acheminement de ses besoins sexuels.

En plus d’apprendre comment elle éduque ses élèves, nous découvrons Zeugma, son soumis, compagnon et soutien dans l’écriture de ce roman. C’est avec lui qu’elle développe la plus longue des relations qui surpasse de loin le BDSM. J’ai bien entraperçu des sentiments d’amour, on voit qu’il est davantage à ses yeux que les autres. Même si ce n’est pas pour autant qu’elle en oublie ses pulsions.

Maestria ou Chloé, est un personnage surprenant, ferme, créatif, elle colle parfaitement avec son rôle de dominatrice. Toutefois, on voit paraître par instants certaines de ses fragilités surtout dans ses dernières relations où on la voit s’investir différemment.

J’ai eu au départ de ma lecture parfois du mal à comprendre où voulait me mener l’auteur, elle n’arrivait pas à canaliser son imagination débordante mais lorsque j’ai entamé la deuxième partie de ce roman, cela m’est apparu plus clair.

 Loin d’être effrayée par certaines expressions grossières (il en faut bien dans ce style littéraire), j’ai réussi à laisser l’auteur piquer ma curiosité et lire ses tribulations dans le monde du BDSM.

Merci aux éditions Fragrances pour ce service presse.

#C

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes