Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

3 octobre 2016

Chronique : A cœur pervers

Classé dans : Chroniques,Éditions La Musardine — Clarisse @ 7 h 53 min

 a-c-ur-pervers-768584-250-400 (1)

Titre : A cœur pervers
Auteur : Octavie Delvaux
Date de sortie : 28 Avril 2016
Thème : Nouvelles érotiques
Prix : 18€ Format Broché
Maison d’édition : La Musardine
Note : 7,5/10

Résumé :

Dans le train, une femme belle et sophistiquée en face d’un garçon trop jeune pour savoir qu’il est désirable. Elle lui écrit, mais quoi ? Et lira-t-il cette lettre au parfum de soufre ?

Une femme invitée par son mari au restaurant pour la Saint-Valentin. Il lui offre un oeuf vibrant télécommandé, elle doit aller aux toilettes, le glisser dans son sexe et revenir tranquillement s’asseoir. Mais se doute-t-il, qu’en matière de provocation, sa femme est bien plus forte que lui ?

Entre Éros et Thanatos, 23 nouvelles puissamment érotiques et féminines par Octavie Delvaux, auteure de Sex in the Kitchen.

Mon avis :

Je ne suis pas trop nouvelles, je trouve qu’à chaque fois les textes ne sont pas assez aboutis, cela laisse souvent à mon goût le lecteur sur sa faim, donc j’évite autant que possible de lire des romans qui regroupent un ensemble de nouvelles.

Piquée par la curiosité de savoir de quoi ruisselait ce livre au vu des critiques assez positives que j’avais vues dessus, je me suis laissée tenter lorsqu’on me l’a proposé en service presse.

Je ressors avec un avis plutôt positif.

J’ai apprécié les trois quarts des nouvelles, j’ai mes favorites : ( Saint-Valentin  et En plein coeur ) qui furent trop, mais complètement trop petites à mon goût.

Je n’ai pas du tout aimé ( Au coeur du bocage, une rivière et Saint-Lazare 1943 et trois autres ) qui donnent l’impression d’être des coupures dans la succession des écrits de l’auteur.

Octavia Delvaux explore un bon nombre de fantasmes qui un jour ont traversé l’imagination de quiconque. Elle met en scène la plupart du temps des amants, qui explorent tous les vices que leurs corps leur permettent, jusqu’où certaines de leurs relations sont capables d’aller pour assouvir leurs envies. Ici, les mondes du SM, voyeurisme, de la bisexualité et du cocufiage sont mis en avant.

J’ai fait connaissance pour la première fois avec l’écriture de cette auteure, honnêtement il ne faut pas être coincé et fermé d’esprit pour lire rien que la toute première nouvelle.
Sa plume découle de sexe, et bien qu’il soit décrit crûment par instants, j’ai senti des notes de douceur  qui essayaient de percer le trop plein d’hormones en chaleur.

Je referme ce roman surprise car je ne m’attendais pas à plonger immédiatement dedans, je le prenais plutôt à reculons. Une bonne trouvaille.

À lire pour les esprits très ouverts.

Merci aux éditions La Musardine pour ce service presse.

#C 

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes