Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

30 septembre 2016

Chronique : Une vie à t’attendre de Alia Cardyn

Classé dans : Chroniques,Editions Charleston,Partenaires — Emilie @ 11 h 40 min

Une_vie_a__t_attendre_c1_large

Titre : Une vie à t’attendre
Auteur : Alia Cardyn
Date de sortie : 7 Juin 2016
Prix : 18€ Format Broché
Maison d’édition : Charleston
Note : 6/10

Résumé :

Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, ni douce ni porteuse. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée. À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Ils sont les premiers d’un périple essentiel. Comprendre ce qu’il est arrivé à ses parents, tisser un lien puissant avec une mère qu’elle découvre à travers l’écriture, et surtout, commencer à s’aimer.

Avis :

Quoi de pire pour une enfant que de se réveiller un matin et trouver une maison vide ?  Ce drame Rose Campion l’a vécu, en 1995 alors qu’elle n’était qu’une enfant. Mais où sont-ils ? Ils ne laissent derrière eux aucune trace, on dirait qu’ils se sont simplement volatilisés. Rose ne passera malheureusement jamais au-dessus de cet abandon et sa vie en sera chamboulé, incapable d’aimer ni de faire confiance.

Lorsqu’un jour elle décidera de partir dans la maison secondaire d’un vieil ami à Bali, avec pour but d’échapper à l’énième rupture sentimentale qu’elle a provoqué, un inconnu à bord de l’avion va lui remettre une enveloppe qui remettra toute sa vie en question.

Je commencerais par un point qui n’a pas fait l’unanimité, dans les différentes critiques que j’ai pu voir mais, qui moi ne m’a pas dérangé : la narration. En effet il y a ici plusieurs points de vue, plusieurs temporalités. Et chacun changement à son pronom personnel. D’un chapitre à l’autre on passe donc de la première personne, à la troisième personne, du présent à 1995, d’extrait de journal intime. C’est vrai que les lecteurs peuvent vitre être désorienté et avoir du mal à faire tous les liens. J’avoue qu’il m’a fallu plusieurs chapitres avant de m’y faire, mais une fois que l’on a bien compris quel personnage avec quelle époque etc…. ce schéma narratif est pour moi totalement adapté à l’histoire.

Le personnage de Rose est pour moi extrêmement réaliste, j’ai beaucoup aimé son évolution. L’ampleur de l’emprise de son passé sur sa vie actuelle était vraiment bien ficelé et décrit, pas d’extravagance on reste dans le réalisme et c’est agréable.

Henri quant à lui est très mystérieux et intéressant. Un homme honnête et sur qui on peut compter.

Mon personnage favori fut Gabrielle ; une femme forte qui ramène du peps à l’histoire et qui nous pousse à la réflexion.

L’intrigue en elle même été intéressante, mais malgré qu’on sache très vite l’abandon de Rose, le reste peine à décoller. Néanmoins, il amène beaucoup de questions et l’auteur arrive facilement à nous emmener sûr de fausses pistes. Le meilleur se passe dans le dernier quart du roman, là on à l’impression que le suspens décolle et tous le reste suit.

C’est donc pour moi un avis mitigé beaucoup de choses m’a plus dans cette lecture (le style de narration, la psychologie des personnages) mais malgré tout ce fut une longue lecture.

Je remercie Elise des Editions Charleston pour ce sp

#Milie

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes