Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

29 septembre 2016

Chronique : Mon royaume pour une guitare de Kidi Bebey

Classé dans : Chroniques,Éditions Michel lafon,Partenaires — Emilie @ 1 h 15 min

tmp_3805-Mon_royaume_pour_une_guitare_poster(2)-1426006144

Titre : Mon royaume pour une guitare

Auteur : Kidi Bebey

Date de sortie : 18 Aout 2015  

Prix : 18,95€ en broché

Maison d’ édition : Michel Lafon  

Note : Abandon

Résumé :

Une narratrice revient sur son histoire familiale et la vie de ses parents qui, quittant le Cameroun pour suivre leurs études, tombèrent amoureux en France où ils fondèrent une famille. Comment vivre en France quand on est éloigné de sa terre natale ? Faut-il voir cette vie comme une parenthèse en attendant un retour au pays qui n’arrive pas ? À l’inverse comment trouver sa place lors des séjours au Cameroun entre attentes de la famille et l’inéluctable distance qui se crée au fil des ans ? À moins qu’il ne faille apprendre à être heureux, un pied sur chaque rive en dépit des soubresauts de l’histoire et des luttes d’indépendance…  

Le formidable destin d’une famille dont le père va transcender les difficultés du grand départ et laisser sa passion pour la musique bouleverser sa vie.

Avis :

Malheureusement cette chronique risque d’être beaucoup plus courte que dans mes habitudes.  
J’ai tenté à plusieurs reprises d’avancer dans ma lecture, mais je me suis rendue à l’évidence que je n’y arrivais pas, donc je l’ai abandonné.

Ce fut assez décevant pour moi pour plusieurs raisons.  

Tout d’abord, parce que par respect pour l’auteur et tout le travail éditorial, je n’aime pas abandonner un livre.
Ensuite j’avais été énormément attiré par le résumé, qui avait réussi à me donner envie de le lire. Et aussi par sa couverture, simple et épuré que je trouvais vraiment jolie.  

Mais voilà, il faut se rendre à l’évidence, on ne peut pas toujours aimé ce que l’on lit.  

L’auteur à tout de même une plume agréable, fluide et tout en douceur. Néanmoins,  je n’ai pas réussi à m’immerger dans l’univers qu’elle nous narre. J’aime m’identifier à un personnage, pas forcément au principal d’ailleurs, hors ici ce ne fut pas le cas.  

On y rencontre Francis, fils de pasteur, qui admire beaucoup son frère. Celui-ci lui conseil de partir étudier en France afin de se faire une belle carrière et pouvoir ainsi revenir au pays remplis de fierté et d’espoir. Madé issue du même village que Francis décide également de partir étudié en France. Ce livre étant autobiographique nous allons donc suivre depuis le tout début l’histoire des parents de Kiki. Et je peux vous dire que ce n’est vraiment pas simple de devoir écrire une critique sur la vie réelle d’une personnage. J’ai l’impression d’émettre un jugement.  

Peut-être un jour je me replongerais dedans et qu’il me plaira. En tout cas je précise que ceci n’est que mon ressenti personnel, je suis certaines qu’il pourrait plaire à bon nombre d’entre vous. Il n’était tout simplement pas pour moi.  

Je remercie les Editions Michel Lafon pour ce service presse.

#Milie

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes