Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

7 juillet 2016

Chronique : L’amour est dans le foin

Classé dans : Chroniques,Éditions Harlequin — Clarisse @ 15 h 08 min

l-amour-est-dans-le-foin-718198-250-400

Titre : L’amour est dans le foin

Auteur : Angela Morelli

Date de sortie :  2 Mars 2016 

Thèmes : Comédie romantique, Campagne,Humour

Prix :  10€90 Format Broché

Maison d’édition : Harlequin

Note : 8,5/10

 

Résumé :

 Mais qu’est-ce qui lui a pris d’accepter ce plan foireux ? Et pire encore : pourquoi a-t-elle fait ce stupide pari avec ses copines ? Résultat, voilà que Louise est :

1) bloquée au fin fond de la campagne (celle avec de la vraie boue et des vraies bêtes) dans la maison d’une-amie-d’une-amie pour un long, un interminable mois de « vacances »

2) condamnée à une abstinence forcée (fichu, fichu pari ! et fichues copines !)

Pour une parisienne pure souche qui ne vit que pour son travail et ne connaît pas le sens du mot « repos », ce séjour s’annonce plutôt douloureux. Jusqu’à ce que deux spécimens locaux viennent troubler ses bonnes résolutions vertueuses. D’un côté, Joffrey, bel apiculteur au sourire canaille. De l’autre, Arnaud, artisan en charge des travaux de la grange, dont les manières rustres et la bougonnerie n’ont d’égal que le pouvoir ensorcelant de ses muscles. Et elle qui pensait se trouver à mille lieues de toute tentation…

Les garçons naissent dans les choux, les filles dans les fleurs, et l’amour…à la campagne ! 
Et si l’amour se trouvait dans une botte de foin ?

Mon avis :

Louise n’aurait jamais dû accepter ce défi complètement pourri lancé par sa collègue & amie Emilie. Ce break à la campagne, avec pour but de la ressourcer loin des tentations et stress que propose Paris, est un échec cuisant.

À peine arrivée dans la maison présentée par l’amie de son amie, située dans un village paumé de tout, Louise déchante en apercevant les joies de cette vie étrangère à la sienne (elle fait une rencontre très imprévue avec un talus). Pour cette Parisienne pure souche, il n’y a aucun doute : les galères ne vont que s’accumuler.

Et en effet, les bases de ce petit moment « retour aux sources » étaient : abstinence totale et redécouverte des choses simples. Il n’y aurait pas dû y avoir le moindre accro si elle n’avait pas fait la connaissance de Joffrey, ce bel apiculteur au timbre de voix viril & hypnotisant, puis de Arnaud, l’ouvrier qui répare la grange de la maison où elle séjourne, qui possède des abdos et des fesses à s’en décrocher la rétine.

Deux beaux spécimens, aux caractéristiques différentes, qui promettent des montées de tension et des battements de cœur effrénés à notre belle Parisienne !

Un roman simple mais délicieux, aussi bon qu’un fondant au chocolat (que j’aurais bien dégusté sur le torse d’Arnaud, ok je m’égare !).

Angéla me fait découvrir et adhérer à sa plume, c’est une romantique dans l’âme, on le ressent dans son écriture, qui fort heureusement n’est pas trop dégoulinante.

Une gentille histoire qui regroupe amour et humour, un tandem de choc qui vous remontera le moral par ces journées pluvieuses. Un rayon de soleil qui nous rapproche de l’été.

Un chick-lit qui vous promet une évasion le temps d’un après-midi, même s’il n’est pas une énorme révélation.

Lien vers Amazon pour l’achat du roman  :

 

#C 

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes