Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

17 avril 2016

Chronique : Outlander, tome 1 : le chardon et le tartan

Classé dans : Chroniques,Éditions J'ai Lu,Partenaires — Clarisse @ 10 h 03 min

outlander,-tome-1---le-chardon-et-le-tartan-489528

Titre : Outlander, tome 1 : le chardon et le tartan
Auteur : Diana Gabaldon
Date de sortie : 20 Aout 2014 (édition la plus récente)
Thèmes : Aventure, romance, écosse, highlanders
Maison d’édition : J’ai Lu collection semi-poche
Note : 8/10

Résumé :

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.

Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Le début d’une série incontournable !

Mon avis : 

La guerre est finie. Après avoir passés des années séparés en se voyant trop peu, Claire Beauchamp, infirmière, et son mari Franck se retrouvent en seconde lune de miel en Écosse. Au cours d’une balade matinale et solitaire dans la campagne, Claire touche un menhir qui se trouve au centre d’un cercle de pierre et se fait aspirer pour se retrouver de l’autre côté. Mais quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle entends des coups de feu et des cris. Elle vient d’atterrir en pleine bataille. Du cinéma, pense t-elle tout d’abord.

Non, à cause du menhir, elle a remonté le temps et se retrouve en 1743, au milieu de la guerre des Highlands qui oppose les écossais aux anglais ! Après avoir failli se faire violer par le capitaine « Black Jack » Randall (ancêtre et sosie de son propre mari), elle est sauvée de justesse par un petit groupe d’écossais hors-la-loi. Après avoir guéri l’épaule du bel et jeune Highlander, Jamie Fraser, dans la pénombre d’une cabane au fond des bois, ils lèvent tous le camp et trouve refuge auprès d’un clan du coin. 

La jeune femme est complètement perdue dans ce pays sale et hostile. Le clan l’a pense espionne anglaise mais l’accueille comme l’une des leur, du moment qu’elle ne fait pas de vagues. Claire veut retourner au menhir, pour rentrer chez elle auprès de son mari, mais rien ne se passe selon ses plans et sa volonté s’émousse. Particulièrement quand Jamie Fraser, ses boucles rousses et son sourire à tomber, sont dans le coin… Elle prends sur elle, découvre son nouvel environnement avec fascination et devient la guérisseuse du clan.

Après avoir vu la première saison de Outlander en série tv, je voulais absolument me plonger dans les livres. C’est fascinant ! 
Claire est une véritable battante, ces Highlanders mal dégrossis aux manières moyenâgeuses ne font pas peur à une femme libre de 1945 qui a connu les vicissitudes de la grande guerre  ! Et Jamie, le bel écossais, est juste irrésistiblement viril, à la fois innocent et taquin, guerrier et courageux ! Les personnages qui les entourent ne manquent pas de piquant non plus avec leurs bons et mauvais côtés.
Ce pavé de 600 pages est une plongée dans l’écosse sauvage, on explore les côtés sombres des Hommes et de la guerre… Alors que juste à côté se dessine une histoire d’amour si pure et si passionnée qu’elle semble pouvoir survivre à tout ! Mais Claire et Jamie ne sont pas au bout de leurs peines et l’avenir s’annonce sombre et sanglant ! 

Une saga historique à découvrir ou redécouvrir !

Extrait : 

- Tu comprends peut-être maintenant pourquoi il m’a semblé nécessaire de te battre ? 
Je ne répondis pas tout de suite. Cela ne suffisait pas.
- Je comprends, répondis-je enfin. Et je te pardonne. Ce que je ne peux te pardonner, ajoutais-je en haussant la voix malgré moi, c’est que tu y a pris du plaisir !
Il se pencha sur le garrot de sa monture, riant à gorge déployée.
L’aube commençait à poindre et je pouvais distinguer ses traits, tirés par la fatigue, la tension et l’hilarité. Les griffures sur ses joues paraissaient noires dans la pénombre.
- Si j’y ai pris du plaisir, Sassenach ? Et comment ! Tu ne peux imaginer à quel point ça m’a plu. Tu étais si… jolie. J’étais hors de moi et tu te débattais comme une tigresse. Je ne voulais pas te faire de mal, mais je ne pouvais pas m’en empêcher non plus. Bon sang ! soupira-t-il en se mouchant. Oui, oui j’y ai pris du plaisir. Tu devrais me remercier de m’être retenu.
Il commençait à m’énerver à nouveau.
- Retenu ? Tu appelle ça te retenir ! Il m’a plutôt semblé que tu t’en donnais à cœur joie. Tu as failli me rendre infirme, espèce d’arrogant bâtard d’Écossais !
- Si j’avais voulu te rendre infirme, tu t’en serais aperçue. Après tout, j’ai fini la nuit couché par terre.
Je le foudroyai du regard.
- Ah, c’est ça, ta retenue ?
- Oui. J’ai pensé qu’il ne serait pas juste de te prendre de force même si j’en mourais d’envie, ajouta-t-il en riant. Ça m’a demandé un effort considérable.
- Me prendre de force ? glapis-je. 
- Ben oui, vu les circonstances, on peut difficilement dire « faire l’amour ».
- Appelle-le comme tu voudras, tu as bien fait de te « retenir » car, dans le cas contraire, tu serais en ce moment même en train de pleurer la perte d’une certaine partie de ton anatomie.
- C’est bien ce que j’ai pensé.
- Et tu t’imagine que je vais applaudir ta noblesse d’âme, parce que tu ne m’a pas violée après m’avoir rouée de coups ?
Il attendit quelques instants avant de soupirer et dire :
- Je vois que j’ai eu tort d’aborder le sujet. Tout ce que je voulais, c’était te demander si tu voulais bien me laisser à nouveau partager ton lit, une fois à Bergrennan.
Il ajouta timidement :
- Il fait froid par terre.
#Aurélie 

Une réponse à “Chronique : Outlander, tome 1 : le chardon et le tartan”

  1. marjorie dit :

    je ne te remercie pas, un livre de plus ds ma pal

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes