Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

7 février 2016

Chronique : Wait for you, tome 3 : Jeu d’indulgence

Classé dans : Chroniques,Éditions J'ai Lu — Clarisse @ 9 h 53 min

wait-for-you,-tome-3---jeu-d-indulgence-710503

Titre : Wait for you, tome 3 : Jeu d’indulgence
Auteur : Jennifer L.Armentrout
Date de sortie : 3 Février 2016
Prix : 13€90 Format Broché
Thèmes : Drogue, romance, New adult
Maison d’édition : J’ai Lu collection pour elle
Note : 7,5/10

Résumé :

À 21 ans, Calla, ex-reine des concours de beauté, porte les cicatrices d’une tragédie qu’elle préfère taire… De profondes blessures qu’elle sait dissimuler mieux que personne, notamment à son cercle d’amis le plus proche. Or, lorsqu’elle apprend que sa mère s’est volatilisée avec ses économies, le vernis menace de s’écailler. De retour dans sa ville natale, la jeune femme a la surprise de découvrir un certain Jax derrière le bar que tient habituellement sa mère. Dès lors, ce dernier s’impliquera corps et âme dans la quête de Calla. Reste à savoir s’il sera capable de la percer à jour…

Mon avis : 

Calla est une jeune fille secrète et qui a beaucoup souffert dans son passé. Elle a une cicatrice sur le visage et son corps est meurtri depuis l’âge de 10 ans, ce qui rends (pour elle) toute relation intime impossible. C’est aussi la meilleure amie de Teresa (du tome 2 : Jeu d’innocence). Alors qu’elle pensait finir l’année tranquillement grâce à l’argent qu’elle a de côté, elle s’aperçoit que son compte pour la fac a été vidé et ne tarde pas à se rendre compte que c’est sa propre mère, une droguée alcoolique et morte à ses yeux, qui a tout liquidé ! 

Paniquée et en colère, Calla prends la route vers la ville qui l’a vue grandir et dont elle a toujours évité de revenir depuis son entrée à la fac. Elle a des comptes à régler avec sa mère. La jeune fille trouve une maison vide et comprends que sa mère s’est enfuie. Elle fait son entrée dans le bar de sa mère, le Mona’s bar, et se retrouve face au plus beau mec qu’elle n’ait jamais vu. Le barman, Jax. Mon dieu, Jax…

Le jeune homme a aussi un lourd passif. Pourtant quand le passé de la mère de Calla retombe violemment sur sa propre fille, sans aucune échappatoire, il décide de la protéger à ses risques et périls et accepte de l’embaucher comme barmaid à ses côtés pour que la jeune fille renfloue un peu ses caisses.

Entre Calla et Jax, l’attirance est immédiate. Le danger est omniprésent. Des personnes leur veulent du mal. 
Les deux jeunes gens sauront-ils renaitre de leurs cendres, faire face à tous ces problèmes qui leur tombent dessus sans prévenir et surtout se faire confiance, s’ouvrir l’un à l’autre pour avancer dans leur histoire ? 

J’ai trouvé le livre un petit peu long à démarrer, mais une fois qu’on est dans le feu de l’action, on reste en haleine ! Il est un peu différent de Jeu de patience et d’innocence où on touche aux thèmes du suicide et de la maltraitance, et qui se situent à la fac. Ici, nous sommes au cœur des ravages de la drogue, menaces, meurtre et tentatives de meurtre…Une romance NA sexy un peu policière où les perso ont tous les deux des problèmes à résoudre et des blessures plus ou moins visibles. J’ai trouvé le couple extrêmement touchant mais il manquait l’étincelle qu’il y avait dans les deux premiers tomes.

Extrait : 

« Oups. Mes pensées commençaient à partir en vrille. J’étais incapable de les arrêter. Jax… possédait une beauté irréelle, inaccessible. Et il avait de très beau sourcils. Sans rire. Ils étaient plus foncés que ses cheveux ondulés et bien dessinés. On ne voyait qu’eux. Je n’avais jamais vu de sourcils aussi sexy.
Mais il n’y avait pas que ça.
Mon Dieu, le simple fait de l’admettre représentait sans doute un péché capital… mais la vérité c’était que Jax était un Cam 2.0. »

Chronique : Wait for you, tome 3 : Jeu d'indulgence dans Chroniques cleardot#Aurélie 

Laisser un commentaire

 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes