Nos lectures, nos passions

Découvrez toutes les lectures et nos passions

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

28 décembre 2015

Chronique : Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée

Classé dans : Chroniques,Éditions Milady — Clarisse @ 10 h 48 min

ethan-frost,-tome-1---devastee-658460-250-400

Titre : Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée
Auteur : Tracy Wolff
Date de sortie :  23 Octobre 2015 
Thèmes : Romance Contemporaine,Secrets, Erotisme
Prix : 18€20 Format Broché
Maison d’édition : Milady
Note : 9,5/10

Résumé : 


En plus d’être un véritable génie, Ethan Frost est l’homme dont rêve toutes les femmes – moi la première. Et je lui appartiens. Il est entré dans ma vie comme en rêve. Il a bouleversé mon univers et comblé tous mes désirs, y compris ceux que je ne soupçonnais pas. Il a tout exigé de moi, et m’a tout donné en retour. Mais les rêves ne durent pas, et le nôtre ne fait pas exception. Parce que mes cauchemars sont trop noirs et mes blessures trop profondes. Ethan a beau vouloir me protéger, notre secret ne peut que nous séparer.

Mon avis : 

Vous allez me dire que c’est une histoire banale entre la nouvelle stagiaire et le PDG très dominant… Eh bien non ! En plus d’avoir une tête bien construite, Ethan Frost est un écologiste dans l’âme, il est plus dans le style surfeur et défenseur de la planète que patron tyran qui veut toujours plus de ses employés et croquer la pauvre jeune femme sans défense qu’est Chloé.

Ok, il a du charme et s’intéresse d’emblée à Chloé suite à une rencontre différente de toutes celles que j’ai connues mais dans le fond, il est assez loin des PDG que l’on croise habituellement.

Chloé, l’une des nouvelles stagiaires chez Frost Industries , est une jeune femme délicate, déterminée et sans nul doute très libre ; rien que le mot attachement ou possession la fait fuir. Elle a eu une très grande mésaventure pendant ses années lycée qui la marquèrent, elle ne comprend pas de suite la fascination que lui voue son patron.

Pour Ethan, c’est une famille et surtout une mère cinglée dont il a hérité, ainsi qu’un frère qui ne le connaît que lorsqu’il a besoin d’un sérieux coup de main et un père toujours aux abonnés absents.
Les passés des deux protagonistes sont assez troublants et déroutants.

Leur rencontre est atypique, le coup du blender, il fallait y penser, elle apporte un brin de fraîcheur à ce style habituel de romance.

Ils auront tous deux un temps d’adaptation et de mise à niveau pour savoir jusqu’où ira leur relation, elle commencera à battre de l’aile pour se stabiliser et c’est là que l’auteur nous met une porte en pleine face avec le mot FIN de ce 1er tome.

En bref,

Je finis frustrée, avec une envie de meurtre car l’attente pour la suite est trop longue à mon goût : oui, il va falloir attendre le 22 avril 2016, 4 long mois :’( .La plume de l’auteur m’a directement ravie, certes on est dans une romance contemporaine comme on en voit tant d’autres mais celle-ci tire son épingle du jeu et je dois dire que j’en attends beaucoup du futur tome et surtout de voir comment va bien exploser la bombe que l’auteur nous laisse sur les bras à la fin.

Je vous le recommande si vous voulez passer un très bon moment mais attendez quand même le tome 2 pour celles qui ne veulent pas être frustrées comme moi.

 

#C 

27 décembre 2015

Chronique : La Magie de Noël

Classé dans : Éditions Harlequin — Clarisse @ 10 h 18 min

 

812668dd-8120-47e6-ae0b-c1a4176ffd0e

Titre : La Magie de Noël
Auteur : Liz Talley
Date de sortie : 1er Novembre 2015
Thèmes : Noël, romance, Dickens
Prix : 7€50 Format Broché
Maison d’édition : Harlequin
Note : 10/10

coupdecoeur


Résumé : 

Un joli conte de Noël, un hommage à Dickens.

Un milliardaire ? Mary Paige n’en revient pas. Elle croyait avoir apporté un café à un sans-abri, et voilà qu’elle découvre que derrière les traits de ce vieillard frigorifié se cache un milliardaire excentrique. Et elle n’est pas au bout de ses surprises : pour la remercier, celui-ci lui propose d’incarner l’Esprit de Noël pour sa prochaine campagne de charité… en échange d’un chèque de deux millions de dollars. Seule contrainte : travailler avec son petit-fils Brennan, un businessman certes séduisant, mais qui voit cette campagne d’un très mauvais œil. Et pour cause : il déteste Noël…

Mon avis : 

Mary Paige Gentry est ce qu’on appelle une bonne fille, gentille, douce. Un peu maladroite. Somme toute, assez banale. Sauf que par charité, elle offre un café et une paire de chaussettes à un sans-abri qui se révèle être Malcolm Henry, le PDG multimilliardaire d’une lignée de magasins. Le vieil homme lui offre un chèque de 2 millions de dollars pour qu’elle incarne l’Esprit de Noël pour son nouveau projet de charité. 

Lorsque la jeune femme arrive dans les bureaux pour assister à la réunion où tout lui sera expliqué, elle rencontre le petit-fils du PDG, le séducteur et hautain Brennan Henry, qui n’est pas du tout d’accord avec son grand-père concernant cette campagne. 

Le jeune homme a tout pour lui, il est jeune, beau et très riche. Il va prendre la suite de son grand-père et il ne pense qu’à son travail. Et il a Noël en aversion ! 
Mary Paige décide de tout faire pour convaincre Brennan, qui va devoir l’accompagner dans la campagne, que Noël est important et qu’il peut bouleverser des vies si on s’ouvre aux autres en pensant moins à soi-même et à l’argent…

Cette petite romance est un délice, elle se déguste comme un Ferrero Rocher ! On commence à l’extérieur, on craque la carapace et on fond quand on touche le cœur.  Mary Paige est vraiment l’Esprit de Noël, elle est généreuse et tendre, pas étonnant que Brennan, si froid et solitaire, si Ebenezer Scrooge (Le vieux personnage riche et aigri dans Le conte de Noël de Charles Dickens), craque au fur et à mesure pour elle. Mais comment deux êtres si opposés peuvent finir ensemble quand tout les oppose ?

Nous lisons l’histoire en alternant avec les points de vue avec Mary Paige et Brennan et j’ai adoré ça ! 
Je me ferai un plaisir de relire cette histoire l’année prochaine.
C’est mon petit coup de cœur de Noël ! 

Bonnes fêtes les amis !

Extrait :

La réunion 

« Alors, était-elle vraiment la personne idéale pour inspirer les habitants de la Nouvelle-Orléans et les amener à se comporter de manière charitable et solidaire pendant la période des fêtes ? Mouais. Seulement, voilà, pour deux millions de dollars – une somme qui lui permettrait d’aider beaucoup de gens -, elle était au moins prête à écouter ce que Malcolm Henry avait à dire.

Sur l’invitation de Brennan Henry, elle franchit le pas de la porte de verre dépoli par où il était arrivé. Comme il s’était effacé pour la laisser passer – un bon point pour lui – , elle le frôla. Pourvu qu’il ne sente pas trop sa nervosité ! Elle avait l’impression de transpirer à grosse gouttes.

- Par ici, lui indiqua-t-il.

Elle frissonna malgré elle. En plus d’être beau comme un dieu, il avait une superbe voix grave, riche, chaude et vibrante, qui contrastait avec ses airs froids et hautains. Une voix faite pour les histoires du soir. Celles que l’on raconte au creux d’un lit…

Vite, elle chassa de son esprit l’image de Brennan Henry dans un lit, et le suivit dans une pièce estampillée « Salle de réunion ». M. Malcolm Henry Jr était là. Sa silhouette se découpait à la fenêtre ; il tenait quelque chose à la main qui flottait dans le ciel. A ses pieds, un adorable jeune teckel dansait en équilibre sur ses pattes arrière et agitait ses pattes de devant comme pour quémander quelque caresse ou friandise. Malcolm Henry lui lança quelque chose, et le chien l’attrapa au vol, avant de se tourner vers la porte, ses yeux brillant d’intelligence.

- Mademoiselle Gentry, mon Esprit de Noël à moi ! s’exclama-t-il. Ainsi, vous êtes venue ! … »

12074553_10153808897584994_3163838399893935371_n
#Aurélie 
Chronique : La Magie de Noël dans Éditions Harlequin cleardot

26 décembre 2015

Chronique : Publicité pour adultes, tome 2, épisode 1

Classé dans : Chroniques — Clarisse @ 11 h 47 min

publicite-pour-adultes,-tome-2,-episode-1-699307-250-400

Titre : Publicité pour adultes, tome 2, épisode 1
Auteur : S Greem

Date de sortie : 31 Octobre 2015  

Thèmes : Erotisme, Romance, Sexe
Prix : 2€99 Format Kindle
Maison d’édition : Editions Artalys
Note : 10/10

Résumé : 

 

Ian a revécu le pire cauchemar de sa vie : la perte de la femme qu’il aime. Toutes ses blessures sont à vif. Il se doute pourtant que ses sentiments envers Terry sont réciproques, et il le vérifie rapidement. Mais elle doit trouver le courage d’enfreindre l’interdiction faite par son père de le fréquenter. Peu à peu les secrets commencent à se dévoiler, même si Terry se confie plus facilement que Ian. Ceux du jeune homme sont encore trop lourds.

Pendant ce temps, l’agence Russell & Buzz poursuit son lent naufrage et X//MARKS prend secrètement son envol. Malgré lui, Ian se voit confier les plus hautes responsabilités.


Mon avis : 

Une fois de plus, ce fut un véritable bonheur de retrouver Ian et ses oursons en peluche. Il me tardait vraiment de poursuivre leurs aventures. Sara nous avait emportés dans de multiples aventures dans le tome 1 et je me demandais ce qu’elle nous réservait pour ce second opus. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une fois de plus ma très chère Sara, tu ne nous as pas déçus.

 

Nous retrouvons un Ian désespéré d’avoir perdu sa belle, anéanti, il doit faire face à de multiples démons, tout en gérant la nouvelle société de ses oursons mais aussi ses nouvelles expériences qui l’amèneront au Donjon avec Maitresse Norah. Nous allons ici rentrer encore un peu plus dans l’esprit torturé de Ian et le moins que l’on puisse dire, c’est que Sara ne nous épargne pas. Terry, quant à elle, doit aussi faire face à ses démons, mais elle souhaite également donner un second souffle à son couple avec Ian à condition qu’il arrête la drogue.

 

 

Ce premier épisode, vous l’aurez donc compris, commence sur les chapeaux de roue. Sara nous transporte un peu plus dans la tête de Ian et psychologiquement, on en prend un sacré coup. Je me suis vue pleurer, rire, sourire, haïr et aimer tout au long de ma lecture.

 

En bref,

 

Sara continue à nous faire aimer ses oursons en peluche un peu plus à chaque épisode. Le récit ne manque pas de souffle, on décolle littéralement pour s’écraser sans s’y attendre. J’ai hâte de lire la suite.

10647160_795454950512181_5115018104867981033_n 

#Milie 

25 décembre 2015

Chronique : Call me Baby, Intégrale 2

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives,Partenaires — Clarisse @ 10 h 16 min

call-me-baby,-integrale-2---tomes-4-a-6-624761-250-400

Titre : Call me Baby, Intégrale 2 
Auteur : Emma Green
Date de sortie : 13 Mai 2015 
Thèmes : Veuf, Désir, Gouvernante, Milliardaire
Prix : 12€90 Format Broché
Maison d’édition :  Editions Addictives,Collection BLACK SILK
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé :

Découvrez sans tarder le dernier volume de Call me Baby, entre rose bonbon et rouge passion ! Entre les ex qui refont surface, les dilemmes insolubles et leurs caractères explosifs, Sidonie, la jolie Française expatriée à Londres, et Emmett Rochester, le ténébreux homme d’affaires, ont décidément du mal à se trouver. La force de leurs sentiments ne fait aucun doute, mais nos deux héros aussi déterminés que farouches sauront-ils se remettre suffisamment en question pour repartir du même pied ? Le milliardaire, la nanny et la petite Birdie formeront-ils enfin cette famille unie que chacun appelle en secret de ses voeux ? Leur aventure n’est pas terminée, le chemin s’annonce exaltant et torride Frissons, papillons et sourires garantis ! Ce livre comporte des scènes au contenu explicite non adapté au jeune public.

Mon avis : 

Dans ce second tome, nous allons retrouver Sidonie au trente sixième dessous. Emmett a fait un choix, et moi je lui aurais bien mis des claques à la fin du tome. L’auteur nous avait abandonnés sur une fin catastrophique qui m’avait donné envie d’hurler.

 

Et là, nous repartons sur un début des plus touchants. La ligne de récit est tout à fait dans la continuité, aucun faux pas. Nous allons suivre un récit plus prenant, Emmett devient très touchant en ouvrant son cœur, plus attentif, plus entreprenant. Il aime Sidonie et il veut le montrer. Sidonie, quant à elle, reste la même, toujours aussi folle amoureuse d’Emmett.

 

Ce qui m’a beaucoup touchée, c’est l’évolution de sa relation avec la petite Birdie. La petite fille se rapproche de Sidonie et il nait entre elles deux une complicité très émouvante. Nous nous trouvons donc en face d’un second tome chargé en émotion. Il nous fera rire, pleurer, un bonheur s’offre à nos deux protagonistes et on espère qu’une chose, c’est que tout ne soit pas gâché. Mais voilà, il y a le retour de Mathias, l’ex de Sidonie, et là cela ne va pas être de tout repos.

 

En bref,

 

Ce second tome conclut parfaitement l’histoire de Sidonie et Emmett. Des personnages attachants, une intrigue classique mais efficace, remplie d’humour et d’amour. Vous prendrez, je n’en doute, pas grand plaisir à lire ces deux tomes. Celui-ci étant particulièrement plus intense émotionnellement. On retrouve également beaucoup Jude et Joe, l’auteur plante le semi décor de ces deux personnages avec des personnalités qui pétillent, remplies de sarcasmes et d’amour vaches. Je pense que la suite, Call Me Bitch, qui nous parlera de Jude et Joe, va être très intéressante.

 

Ce livre (en format papier broché) regroupe les derniers volumes 4, 5 et 6 de la série e-book du même nom. 

 

Merci aux Editions Addictives pour ce service presse.

Editions Addictives 

#Milie 

24 décembre 2015

Chronique : Révèle-moi! – L’intégrale, Tome 1

Classé dans : Chroniques,Éditions Addictives — Clarisse @ 11 h 38 min

revele-moi----l-integrale,-tome-1-680280-250-400

Titre : Révèle-moi! – L’intégrale, Tome 1
Auteur : Kate B. Jacobson
Date de sortie : 22 Octobre 2015 
Thèmes : Romance érotiqueSuspensePrédictions
Prix : 14€90 Format Broché
Maison d’édition : Editions Addictives, Collection BLACK SILK
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé : 

Une prédiction intrigante. Des retrouvailles aussi inattendues que troublantes. Un jeu du chat et de la souris, tout sauf innocent. Une passion envoûtante.

Vous y croyez, vous, aux prédictions des voyantes ? Un jour, lors d’un été en Angleterre, l’une d’elles m’a annoncé que j’allais bientôt rencontrer l’homme de ma vie, un certain P. C. Le lendemain, je faisais la connaissance du flamboyant comte Percival Spencer Cavendish, et, le soir même, lors d’un bal, il m’invitait à danser. Un vrai conte de fées… sauf que j’étais une gamine rondelette et timide, couverte de boutons de varicelle ! J’avais 11 ans et « Percy le Magnifique » en avait 20. Il n’empêche que je suis immédiatement tombée amoureuse de lui.
Le temps a passé et je n’ai jamais revu le magnétique lord anglais au regard si captivant, mais son souvenir m’a longtemps hantée. Aujourd’hui, me voilà de retour en Angleterre. Je ne suis plus la petite fille impressionnable d’autrefois, je suis une adulte ! Alors pourquoi, rien qu’à l’idée de recroiser le beau Percival, mon cœur ne peut-il s’empêcher de battre la chamade ?

Mon avis : 

Matilda n’avait que 12 ans lorsqu’une voyante lui prédit que son grand amour, celui qui sera son futur prince, aura comme initiales P.C, deux lettres très énigmatiques qui vont transformer toute sa vie.

La revoilà des années après, elle est maintenant créatrice de mode, fiancée au grand Orlando Tascini qui n’est autre que le frère de sa collègue et amie avec qui elle a créé sa propre entreprise.

Mais alors que son amie d’enfance est sur le point de se marier, Matilda est conviée à la cérémonie qui liera son amie à Douglas, un homme aux multiples visages, auquel j’aurais mis avec plaisir une bonne baffe quand j’ai découvert le fin mot de son histoire.

Matilda se retrouve devant Percival Spencer Cavendish , alias Percy. Le jeune homme a changé, il est mille fois mieux que dans ses souvenirs, il est père d’un adorable enfant d’une 1 ère union qui se termina sur une note tragique.

Percy est charmé par Matilda dès leurs retrouvailles, il n’a pu se résoudre à oublier cette jeune fille qui l’a tant ébloui lors du premier bal de celle-ci. Toutefois, quand ils passent à l’étape supérieure du simple flirt, Percy fait un immense pas en arrière qui laisse la jeune femme très perplexe sur ses intentions à son égard.

Ils joueront un moment au chat et à la souris, la souris réussira à croquer le chat qui se laissera vite prendre dans ses filets, les doutes n’auront plus de place, ils ne les sépareront pas.

C’est un très très bon premier tome qui m’a énormément plu. J’avais eu une overdose de livres et une panne de lecture, et ce roman m’a sortie de cette mauvaise passe. Matilda est un personnage attachant, j’ai eu mal avec elle lors de tous les retournements de situations. Percy m’a fait tourner la tête, un vrai prince charmant qui mérite quelques coups de pied aux fesses afin qu’il prenne conscience de sa chance.

Les personnages secondaires donnent un plus dans le bon fonctionnement de la magie de ce roman, la plume de l’auteur est simple et plaisante, elle nous emmène facilement dans son environnement.

En bref,

J’ai hâte de découvrir le dernier mot de cette histoire, surtout vu la fin de ce tome. Une romance contemporaine sur un fond de conte de fées qui m’a vite fait succomber.

Ce tome n°1 édité en version papier broché regroupe les premiers volumes (1, 2, 3, 4, 5 et 6) de la série e-book du même nom.

 

Merci aux Editions Addictives pour ce service presse.

 

Editions Addictives

#C

 

23 décembre 2015

Chronique : Remember

Classé dans : Chroniques,Partenaires — Clarisse @ 9 h 46 min

remember-702809-250-400

Titre : Remember 
Auteur : Alexandra Gonzalez
Date de sortie : 20 Novembre 2015 
Thèmes : Triangle amoureux, Romance, Trahison
Prix : 17€01 Format broché
Maison d’édition : Auto-édition
Note : 10/10

Résumé :

 

À New-York, Cara vit loin de tous tumultes, jusqu’au décès brutal de ses parents. Ce drame l’oblige à revenir dans la petite bourgade agricole de son enfance pour rénover leur ancienne maison laissée à l’abandon, dans le but de la vendre. Lucas n’a jamais quitté Cornfield. Il s’est construit, seul, après les soudaines disparitions de son beau-père et de son frère aîné, Reed. Jeune entrepreneur, il est amené à effectuer les travaux chez Cara qu’il n’avait pas revue depuis dix-huit ans. Enfants, Cara, Lucas et Reed étaient inséparables et s’étaient promis de ne jamais se quitter, mais aujourd’hui, bien des choses ont changé. À commencer par Reed qui réapparaît, lui aussi, quinze ans après avoir déserté la ferme familiale. Égoïste et sauvage, il est loin de ressembler au jeune garçon timide et protecteur qu’il était autrefois. Reed ayant été éperdument amoureux de Cara durant l’adolescence, Lucas ne croit pas au hasard de leurs retours simultanés.
Que s’est-il passé durant toutes ces années dans les vies de chacun ?
Qu’adviendra-t-il de leur complicité d’antan ?
Ces retrouvailles risquent de modifier leurs existences à tout jamais…

Mon avis : 

Nous voilà embarqués dans l’histoire de trois amis d’enfance. Cara , Reed et Lucas étaient inséparables quand ils étaient enfants, jusqu’au déménagement de Cara pour New-York. Vient ensuite la disparition de Reed et de son beau-père, et une perte de mémoire pour Lucas.

 

Avec tout ça, on démarre bien. Des années plus tard, après le décès de ses parents, Cara revient vivre dans sa ville natale le temps de retaper sa maison d’enfance et de la vendre. Mais quelle n’est pas sa surprise quand elle se rend compte que l’entrepreneur qu’elle a contacté pour son devis n’est autre que Lucas. Lucas, l’homme dont elle est amoureuse depuis son enfance. Et voilà que Reed débarque lui aussi, causant un choc à son frère Lucas.

 

Autant dire que pour moi, ce n’était pas gagné. Le triangle amoureux, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Ensuite, au début je me disais « Oh là, c’est gros quand même, Cara revient, et comme par hasard Reed aussi. Bon ok je vois déjà l’issue ». Mais HEUREUSEMENT pour moi, j’ai persisté. Et là on peut dire que l’auteur m’a mis une claque en pleine tête (doucement, ça fait mal quand même).

 

 

Alexandra Gonzalez nous offre un cocktail totalement dingue et explosif. Des personnages qui vont vous rendre dingues, des retournements de situations qui vont vous emmener à la limite de la folie, de la joie, de la tristesse, de la rage, du bonheur, de la trahison et j’en passe. Mon cœur et ma tête ont été mis à rude épreuve.

 

L’auteur a un talent incroyable qui nous éclate en plein visage, on est happé par cette histoire, elle est impossible à lâcher.

 

Et puis arrivent les derniers chapitres et là, je suis resté scotchée, la bouche ouverte me demandant si c’était le dernier livre d’Alexandra Gonzalez (ben oui, en même temps si elle fait faire une crise cardiaque à tous ses lecteurs, ça va être difficile de continuer). Je me suis rendu compte que tout le long j’avais été bernée. Une fin des plus machiavéliques qui m’a laissé échapper un : Non mais sérieux ? Bordel, c’est quoi ce délire ?

 

En bref, vous l’aurez compris, Remember est une torture pour la tête et le cœur. Un grand bravo à Alexandra Gonzalez pour cette pure merveille. N’hésitez plus une seule seconde, tout y est réuni, une intrigue à vous rendre dingue, une histoire addictive, des scènes torrides à vous faire attraper des sueurs. Un cocktail Molotov prêt à vous exploser en plein visage pour votre plus grand bonheur.

 

Merci à Alexandra Gonzalez pour ce sp.

 

#Milie 

22 décembre 2015

Chronique : Obsession (spin-off de la série LUX)

Classé dans : Chroniques,Éditions J'ai Lu — Clarisse @ 10 h 49 min

arum,-tome-1---obsession-618351

Titre : Obsession (spin-off de la série LUX)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Date de sortie : 10 Juin 2015

Thèmes : Fantastique, aventure, érotisme
Prix : 13€ Format Broché
Maison d’édition : J’ai Lu
Note : 8/10

Résumé : 

IL EST ARROGANT, DOMINATEUR, ET … À MOURIR.

Hunter est un tueur impitoyable. Et le Département de la Défense le tient sous son emprise, ce qui n’est pas plus mal vu que cela revient à aller tuer les méchants. La plupart du temps, il aime son travail. Du moins, jusqu’à ce qu’il se retrouve avec quelque chose qu’il n’avait jamais dû faire auparavant : protéger un être humain de son ennemi mortel.

Serena Cross n’a pas cru sa meilleure amie quand celle-ci a prétendu avoir vu le fils d’un puissant sénateur se transformer en quelque chose … de peu naturel. Qui aurait pu ? Mais quand elle est témoin du meurtre de son amie, tuée des mains de ce qui ne peut être qu’un alien, elle est plongée dans un monde où elle pourrait être tuée pour protéger leur secret.

Hunter attise la colère de Serena et son désir, malgré leurs différences. Mais très vite, celui-ci fait l’impensable — il brise les règles avec lesquelles il a vécu, il va à l’encontre du gouvernement — pour garder Serena en vie.

MAIS, LES ALIENS ET LE GOUVERNEMENT SONT-ILS VRAIMENT LA PLUS GRANDE MENACE POUR LA VIE DE SERENA… OU SERAIT-CE HUNTER LUI-MÊME ?

Mon avis : 

Avant toute chose, ce livre est le spin-off de la série Lux, si vous n’avais pas lu la série et que vous démarrez le livre maintenant vous risquez de vous spolier vous-même. Rien que le résumé l’est déjà.

Dans ce livre, nous passons du côté des adversaires de nos héros de Lux. Finalement, il y a des bons et des mauvais des deux côtés.

Hunter est un Arum (Rappel : ennemi des Luxiens de Lux). Il travaille pour le département de la Défense et supprime les Luxiens un peu trop zélés avec leurs pouvoirs. Il aime ça. Beaucoup même.

Serena est une jeune femme de 23 ans complètement déboussolée. 
Sa meilleure amie, Mel, s’est faite assassinée sous ses yeux par son petit ami Luxien qui l’a surprise à épier une conversation privée et l’a vu se transformer sous sa forme véritable. 

Serena est désormais sous protection de la défense car son amie lui a TOUT raconté, ce qu’elle a vu et entendu, des choses sensées être secrètes pour les humains. Le père du petit ami Luxien, qui est Sénateur, veut la peau de la jeune femme…

Son garde du corps n’est autre que le sexy et impitoyable Hunter qui l’accueille (pas vraiment à bras ouverts) dans son pied à terre, un chalet à l’écart de tout. Leur attirance est magnétique. Leurs joutes verbales sont pleines de piques mêlés de désir mutuel que tous deux repoussent autant que possible. 

Malgré tout, Serena et Hunter se rapprochent et laissent cours à leurs pulsions…Ce qui les mets tous les deux en danger.

Après mon coup de cœur pour les deux premiers tomes de Lux, j’étais très curieuse de connaitre le point de vue d’un Arum. 

Je recommande sa lecture après la série, vous y apprendrez pas mal de choses concernant le côté obscur (non, pas de la force). Dans Lux, on voit les Arums avides de la source qui émanent des luxiens, dans Obsession aussi mais on comprend que tous les Arums ne sont pas des tueurs. Ils ont besoin « d’aspirer » les luxiens régulièrement pour être maintenus en vie, c’est leur essence vitale, mais ils ne sont pas obligés de les tuer. Le pouvoir des deux peuples est similaire, hormis le fait qu’un Arum ne peut soigner personne. 

Obsession est plus adulte que Lux, c’est carrément érotique ! De belles scènes d’amour en perspective, je dis ça, je dis rien. Ce n’est pas un coup de cœur car je me suis un petit ennuyée la première moitié du livre, mais il fallait poser l’intrigue et avoir quelques explications pour la suite. Par contre, quand enfin (!), l’action (dans tous les sens) est devenue bien plus importante, j’ai été à fond dedans ! Scènes d’amour, poursuites, bagarres, humour… La totale ! 

Concernant la fin, elle a une conclusion pour notre couple. On sent que l’action ne fait que commencer en fond de leur histoire…et qu’elle va se poursuivre dans les prochains tomes de Lux, j’espère donc les revoir tous les deux dans les suites !

Extrait : 

Serena & Hunter

« — Ne comptez pas sur moi pour vous dire merci.
— Je n’attendais pas de vous cette courtoisie élémentaire, répondit-il, ses yeux pâles pétillant… (De quoi ? de colère ? d’amusement ?) Après tout, vous ne m’avez pas non plus remercié d’avoir sauvé vos fesses, que vous avez d’ailleurs fort jolies. Je peux donc ajouter « absence de gratitude » à la liste de vos attributs. Il y a déjà : « réactions excessives », « agit sans réfléchir », « fait des scènes… »
— Oh, allez vous faire…
— Je vous déconseille de terminer cette phrase, m’avertit Hunter, d’une voix sourde qui me fit frissonner. C’est une chose que je ne fais jamais.
Oui, je voulais bien le croire. Les filles devaient tomber comme des mouches à ses pieds. Mais il devait suffire qu’il ouvre la bouche pour les faire déchanter. « 

#Aurélie

20 décembre 2015

Chronique : Contours of the Heart, tome 1 : Easy

Classé dans : Chroniques,Éditions J'ai Lu — Clarisse @ 10 h 02 min

contours-of-the-heart,-tome-1---easy-516578-250-400

Titre : Contours of the Heart, tome 1 : Easy
Auteur : Tammara Webber
Date de sortie : 10 Septembre 2014 
Thèmes : Romance, New Adult,Université, Rupture 
Prix : 13€90 Format Broché
Maison d’édition : J’ai Lu
Note : 10/10

coupdecoeur

Résumé : 


L’année commence mal pour Jackie: son copain, qu’elle avait suivi à la fac, l’a plaquée, ses amis se sont détournés d’elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant …

Un soir un mystérieux jeune homme la tire d’un très mauvais pas. Jusqu’alors, Jackie ne l’avait jamais remarqué; désormais, il se trouvera constamment sur son chemin. et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu’elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n’en aiguise pas moins sa curiosité…

Mon avis : 

Jackie n’a jamais cru que sa première année en fac commencerait aussi mal : son lâche de petit ami l’a plaquée pour une greluche dont il se mordra les doigts. Pour oublier cette déception, Jackie décide de participer à la dernière fête étudiante qui s’annonce sur le campus, mais un connard de premier ordre lui fait vivre vivre un véritable calvaire à l’arrière de sa voiture… Jusqu’à ce qu’un mystérieux jeune homme, son sauveur (in extremis) dont elle ne connaît rien, la sorte de cette situation désastreuse. Après cette agression, la jeune femme se referme doucement sur elle-même, elle repense souvent au mystérieux inconnu qui pourrait se trouver près d’elle.

Lucas, un étudiant discret avec un coup de crayon expert et aux multiples casquettes, ne croit pas aux dommages qu’auraient pu avoir l’incident auquel il a mis fin le samedi soir précédent dans la voiture de la belle blonde du rang inférieur de son cours d’économie.

Les deux étudiants sont tout l’opposé de chacun, l’un aidera l’autre à repartir sur de bonnes bases pour réussir son année et l’autre anéantira un douloureux souvenir qui rongeait de l’intérieur son auteur.

Plus d’un an que ce livre m’attendait bien sagement dans ma PAL en me suppliant de l’en sortir, je redoutais énormément ma lecture suite au résumé et aux avis peu élogieux, j’étais sûre de le fermer juste après son ouverture. Ma première impression est une monstrueuse erreur.

Ce roman est un doux coup de ♥ sans prétention, je suis tombée amoureuse de l’écriture de l’auteur en même temps que Jackie s’éprenait de Lucas.

#C 

 

 

19 décembre 2015

Chronique : Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy

Classé dans : Chroniques,Éditions Hugo & Cie — Clarisse @ 12 h 29 min

wild-seasons,-tome-1---sweet-filthy-boy-663960-250-400

Titre : Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy
Auteur : Christina Lauren
Date de sortie : 5 Mars 2015
Thèmes : Romance érotique, Erotisme, Romance
Prix : 17€ Format Broché
Maison d’édition : Hugo Roman
Note : 9/10, 9/10 & 8/10

Résumé : 

Mia Holland et ses deux meilleures amies, fraîchement diplômées, projettent de passer un dernier week-end de folie à Las Vegas avant le début officiel de leur vie d’adulte. Elles sont loin d’imaginer ce que le Strip leur réserve… Après une nuit tumultueuse à s’amuser avec trois étrangers sexy, Mia se réveille et découvre qu’elle a noué un pacte avec ses amies. Ivres, elles ont épousé les beaux garçons qu’elles venaient de rencontrer. Et maintenant, Ansel, le séduisant Français, l’invite à passer l’été à Paris lui promettant des nuits passionnées. dans la cité de ses rêves. Leur mariage de convenance les mènera-t-il au grand amour ?

Mon avis : 

Mia suit une ligne de conduite totalement guidée par les ambitions de ses parents. Son rêve était de devenir danseuse mais elle a malheureusement dû abandonner suite à un accident.

Pour fêter leur diplôme, ses meilleures amies et elle décident de partir un week-end à Las Vegas. L’alcool aidant, Mia va faire la connaissance d’un jeune français qui risque bien de changer sa vie. C’est une jeune femme touchante, qui a un réel manque de confiance en elle depuis son accident. Mais au contact d’Ansel, son beau français, elle va s’épanouir et mûrir. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer tout au long du livre. Ansel, ce français sexy, va débarquer dans la vie de Mia comme un boulet de canon. Il est lui aussi à Las Vegas pour se détendre avec ses copains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne fait pas les choses à moitié.

Ansel est un personnage que j’ai également beaucoup aimé, c’est un grand charmeur, spontané et plein d’humour, j’adore. Nous allons donc suivre notre petit couple dans la folle aventure qu’est le mariage. Ils donnent une chance à leur union alors qu’ils ne se connaissent même pas et j’ai trouvé cela honorable. Cela fait du bien un peu de changement, on est ici avec des personnages lambda qui vivent une histoire comme nous avec des hauts et des bas, des baisses de libido, des soirées inexistantes à cause de la fatigue et de la pression du travail d’Ansel, bref, tous les tracas qui peuvent nous arriver à nous aussi. J’ai apprécié cette histoire car je me suis sentie très proche des personnages, j’ai reconnu certaines situations dans lesquelles il m’est arrivé de me trouver et cela permet de vraiment rentrer dans l’histoire. Ici, pas question de je t’aime moi non plus, fuis-moi je te suis, etc… Ici c’est juste un couple qui apprend à s’aimer avec ses maladresses, ses moments de tendresse, ses faux pas et surtout des séances sur l’oreiller torrides. La plume de nos deux auteurs est toujours aussi plaisante et agréable, ce livre se lit facilement.

L’univers dans lequel nous transporte Christina Lauren est vraiment parlant pour moi car c’est une des rares histoires (qui ne soit pas basée sur une histoire vraie) où les personnages vivent une vie aussi proche de la nôtre. On s’identifie parfaitement à eux et on comprend ainsi beaucoup plus facilement les situations qu’ils peuvent vivre. C’est effectivement plus facile de comprendre qu’on s’endorme après une journée de travail pendant que sa chérie se prépare pour un câlin, plutôt que de comprendre à quel point c’est embêtant que notre jet privé ne nous emmène pas directement là où on veut (j’extrapole bien sûr).

En bref, une romance que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. J’ai hâte de lire les prochains tomes pour faire connaissance avec les autres personnages. Seul bémol pour moi, j’ai eu l’impression que les auteurs étaient sponsorisés par Aubade tellement elles en parlent.

#Milie

Mon avis :

Ce qui se passe à Vegas ne restera pas à Vegas.

Quand Mia, Lola et Harlow partent en weekend pour fêter leur diplôme bien mérité et profiter de leurs derniers moments ensemble avant d’être séparées, aucune des trois jeunes femmes ne pensait tomber sur un trio masculin composé d’Ansel, Finn et Oliver, ce trio de testostérone passera à chacune d’entre elles la bague au doigt devant un Elvis tout autant éméché que les trois couples.

De retour à la réalité après cette nuit de folie, Mia découvre son nouveau mari, le beau Ansel Guillaume, un français au charme dévastateur et à la langue très séduisante. Quand ces deux-là décident d’annuler leur fiasco de la veille, Ansel propose un deal à la jeune femme : un séjour dans la capitale française afin de voir jusqu’où ira cette alliance …

Mia est résolue à ne pas prendre un avion pour Paris mais stop, attendez : oui oui, je l’aperçois bien dans le fameux avion prête à découvrir l’avenir que lui réserve le destin … Un destin qui la changera de son train-train quotidien et de son futur tout programmé par ses parents.
À son arrivée en France, la jeune femme va découvrir un tout Ansel que celui de Vegas, un homme au charisme tout aussi présent, néanmoins plus timide la journée, peu ouvert que le nuit où il se montre très aventureux pendant les nuits torride dans leur lit conjugal …

Mia est un personnage haut en couleurs, sa décision de tout plaquer pour savoir la fin de ce mariage inattendu prouve sa détermination et son impulsivité, je l’ai adoré.

Une romance toute mignonne, légère avec ses moments chauds sous la couette, une histoire qui se lit sans faim et qui nous laisse en appétit prête pour l’attaque du tome deux. Le duo de choc Christiana Lauren nous offre une nouvelle saga sexy et fondante sous la dent, leur talent est à nouveau confirmé avec ce premier tome qui commence sur les chapeaux de roue.

#C

 

 

Mon avis :

Mia et ses deux copines Harlow et Lola ont eu leur diplôme ! Pour fêter ça, elles partent ensemble à Las Vegas pour un week-end ! Au programme : mini-jupes, fiestas et alcool ! Elles rencontrent trois jeunes hommes avec qui le contact se fait rapidement et plus si affinités. Résultat d’une nuit d’ivresse : elles se sont mariées avec eux ! Mia a épousé Ansel, sublime avocat français qui lui propose de le suivre à Paris, on ne sait jamais…(Tandis que Harlow et Lola ont annulé rapidement leur mariage d’un week-end avec les deux amis d’Ansel, Finn le canadien et Oliver l’australien).

Leur voyage et la première semaine sont assez tourmentés si j’ose dire. 
Mia finit par s’imprégner de Paris et sa relation avec Ansel explose en un feu d’artifice !
Mais quand la bulle va éclater, que vas t-il rester de leur histoire ? 

J’ai adoré ce couple passionné, drôle, et très inventif ! Passez de la folie de Las vegas et à la ville des amoureux, venez voyager avec eux ! N’hésitez pas, j’en veux encore moi ! Vivement la suite avec Harlow et Finn ! 

#Aurélie 

Extrait : 

« – Où… où sont Harlow et Lola ?
– Dorrrrrm’. Prrrrrrenn’ ‘ne dou’… répond Oliver avec un accent terrible.
Je grimace à l’Australien.
– Hein ?
– Elles dorment, traduit Finn en riant. Ou elles prennent une douche. (Son accent est encore plus marqué quand il a la gueule de bois.) Je leur dirai que tu es là.
Je lève les sourcils. N’ont-ils pas autre chose à m’annoncer ?
– Et ? je fais en les dévisageant ?
– Et… ? repète Finn.
– On s’est tous mariés ?
Un léger espoir subsiste encore. Il pourrait répondre : Non ! C’était une plaisanterie. Ah ! Ah ! Nous avons gagné ces alliances hors de prix en jouant au black-jack.
Mais, l’air bien moins angoissé que moi, il acquiesce.
– Ouais. Mais ne t’inquiète pas, on va rectifier ça, ajoute-t-il en lançant un regard noir à Ansel, toujours assis devant son petit déjeuner.
– Rectifier ça ?
Seigneur ! Suis-je en train de faire une attaque ?
Théâtral, Finn lève une main, la pose sur mon épaule et m’examine. Je jette un coup d’œil à Ansel. Les yeux de mon… mari (?) semblent pétiller d’amusement. »

 

18 décembre 2015

Chronique : Une pause hors du temps

Classé dans : Chroniques,Éditions Juno Publishing,Partenaires — Clarisse @ 9 h 17 min

une-pause-hors-du-temps-679467-250-400

Titre : Une pause hors du temps
Auteur :
Tamara Allen
Date de sortie :
11 Novembre 2015 
Thèmes :
Suspense,HomosexualitéEnquête criminelle
Prix : 20€ Format Broché
Maison d’édition : Juno Publishing
Note : 8,5/10

Résumé : 

L’agent du FBI Morgan Nash est en mission à Londres où son affaire tourne mal et il se trouve à quelques instants de prendre une balle dans le cœur en poursuivant un suspect. Mais le destin a d’autres plans : Morgan perd connaissance… et se réveille en 1888. Chargé de répertorier les manuscrits anciens au British Museum, Ezra Glacenbie a attiré accidentellement Morgan hors du vingt et unième siècle – des vacances impromptues qui pourraient devenir permanentes pour Morgan, si les deux hommes n’arrivent pas à localiser le grimoire qu’Ezra a utilisé.

La quête de Morgan pour rentrer chez lui est entravée par son irrésistible tentation d’enquêter sur le tueur en série le plus célèbre de l’histoire. Mais dans le Londres victorien répressif, la romance inattendue qui fleurit entre Morgan et Ezra devient la complication la plus dangereuse de toutes.

Mon avis : 

Quand Morgan, ce sexy flic américain, se retrouve propulsé dans un Londres ancien où sévit l’horrible Jack L’éventreur, il ne pense pas aux horreurs qui vont lui tomber dessus.

Morgan est un flic propre sur lui, au caractère tenace, avec des nerfs d’acier. En gros, presque rien ne peut faire flancher cet homme, à moins qu’un jeune médium londonien soit dans la même pièce …

Ezra, le médium tendre et borner, prêt à tout pour aider son amant dans sa folle enquête contre le tueur en série qui terrorise Londres, mettra les nerfs a vif de notre inspecteur.

 

Alors là, j’avoue que j’avais hâte que les choses sérieuses entre eux commencent, punaise ils se sont tournés autour pendant trop longtemp. .. De l’action ne leur ferait pas de mal !!!

 

En bref, j’ai passé un bon moment pendant ma lecture, l’écriture de l’auteur est posée sans être étouffante, les descriptions sont bien sans paraître lourdes, la romance et l’enquête sont très homogènes. J’ai néanmoins par rapport à d’autres eu un moment d’adaptation, surtout après le retour dans le temps, les 100 premières pages furent laborieuses à lire. Lorsque celles-ci sont passées, les autres ont défilés sous mes yeux sans que je ne voie la fin arriver.

Un roman qui détend et que je conseille de lire emmitouflé dans un plaid avec un bon chocolat chaud pour en apprécier toutes ses qualités.

 

Merci aux Editions Juno Publishing pour ce service presse.

 

#C

 

 

12
 

Adopte Une Charlotte Du Swag |
Thebookslover |
Jipsie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Poésies De Manuelle Ave...
| Espriterrant
| Nuage de textes